Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
PEOPLE
 
 
Diogal, l’instant et le silence
Publié le : Mercredi 9 Mai 2018 - 10:31 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 3410 Imprimer
Rattaché au courant folk de la musique sénégalaise, mais cultivant une identité propre développée au fil de ses albums, quitte à sortir des sentiers battus, Diogal s’est efforcé de conserver toute l’instantanéité de ses chansons dans son nouvel album Roadside.
Quand Diogal évoque son nouvel album, les mots appartiennent à un même registre : "intimiste", "épuré", "dépouillé"… Il faut imaginer l’artiste sénégalais chez lui, à Champigny, en banlieue parisienne, profitant de l’absence de la famille durant une semaine pour transformer le salon en studio.

"J’ai toujours rêvé de faire un album où tu prends ta guitare et tu enregistres, sans penser au micro", explique-t-il. Avec un principe : "La musique, c’est un instant donné. Si je refais un morceau, ça devient autre chose." Une seule prise, donc, pour respecter et restituer au mieux l’émotion du moment. "Si on écoute bien, de temps en temps, on entend la chaise sur laquelle j’étais assis", sourit-il.

À ce résultat acoustique, il a parfois jugé bienvenu d’ajouter une basse discrète et une batterie apportant un léger soutien, ou encore un violoncelle joué par ce musicien américain rencontré dans un écovillage à proximité du lac Ontario. Comme pour faire le lien avec Urban Spirit, l’album précédent qui annonçait la démarche adoptée sur Roadside, il a aussi repris le morceau Reer sur lequel s’illustrait le violoniste tunisien Jasser Haj Youssef et l’a remixé.

En guise d’articulations entre les titres – et parce que l’idée de bousculer les codes ne lui déplait pas –, ce chasseur de sons qui dégaine son enregistreur aussi bien dans le métro que dans sa cuisine quand la marmite bout a placé des interludes ou plutôt des "créations sonores" inattendues.

Mais ce qui frappe en premier lieu tout au long de Roadside, et souligne son effet apaisant, ressemble presque à un paradoxe pour un musicien : une irrésistible appétence pour le silence ! "Ça fait partie de la musique", revendique l’intéressé, qui rappelle que la technique est aussi utilisée dans le cinéma. "Je n’invente rien, mais j’amène une contribution, j’essaie de voyager autrement", poursuit Diogal, marqué par le Malien Ali Farka Touré, à qui il rend hommage en toute fin d’album : "Faire sa musique avec une guitare et une calebasse, comme il l’a fait, ça dit beaucoup de choses pour ma génération qui a souvent envie d’en mettre partout."

D’ailleurs, lorsqu’il avait fait ses débuts internationaux avec Samba Alla au début des années 2000, après deux cassettes qui avaient révélé son style folk sur le marché sénégalais, Diogal s’était entouré d’une équipe aussi nombreuse que talentueuse réunie par Loy Erlich, à bien des égards son parrain dans la musique (et aussi ami de son oncle Taffa, le premier à lui avoir mis une guitare dans les mains). "J’aurais pu rester dans ce créneau, mais je ne vois pas l’intérêt pour un artiste de peindre le même tableau tous les jours. Il faut prendre des risques, partir dans des univers qu’on ne connait pas forcément. Aller chercher ailleurs" justifie le musicien. Avec Roadside, il en fait la démonstration.

Diogal Roadside (Buda musique) 2018

Page Facebook de Diogal
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Fade - 17/05/2018 - 16h 55  
Retour affectif Résultat en 3 jours garantis sans fin. Spécialiste du retour rapide de l'être aimé. Si vous , voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 3 jours . Il , elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître . amour durable. chance au jeux, désenvoûtement , fidélité maladie inconnue, même cas désespérés. Pas de fausses promesses , travail efficace et rapide.100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, pas de problème sans solution. Est réputé pour trouver une solution à tous vos problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérésJe dispose des dons et de milliers de pouvoirs et techniques magiques terrible pour vous aider dans tous les domaines de la vie en vous apportant une solution à tous vos problèmes:séparation d'Argent, Amour, Chance, Richesse, Justice, Anti balle, gloire, vente, achat, commerce, affection, promotion sociale, désenvoutement, amour, voyage, sortilège, Examen, Etudes etc...Je suis également spécialisé dans la médecine traditionnelle et guérit toutes sortes de maladie et maladie incurable par la médecine. Je fais aussi le pacte avec le diable qui vous permettra davoir tout ce que vous voulez sur cette terre tel: 229 61 82 42 84:Email:maitrefade@hotmail.com Tel/whatsapp: 229 61 82 42 84 tel/viber: 229 61 82 42 84https://maitrefade.wixsite.com/retour-affection
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES INFOS PEOPLE
Affaire Wiri-Wiri :La bande à Sanex risque gros
Escroquerie présumée: Wally se fait gruger 25 millions Fcfa
Mame Goor Diazaka pilonne l’opposition
Sanekh, Jojo et Aziz Niane risqent la prison
OMG et le groupe Maabo parmi les dix finalistes
Thione Seck et la polémique sur le concert de Waly
Awadi tacle le clan de Macky: «Les Sénégalais vivent dans des restrictions inexplicables...»
Suite à la vidéo de la semaine dernière: Balla Gaye II présente ses excuses aux Sénégalais et…
Gris Bordeaux est hors de danger
«Étudiant» : Oumar Pène raconte l’histoire de la chanson
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78956 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 76926 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55892 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47501 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46855 fois
 
   
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 17 octobre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 16 octobre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 octobre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Des ministres disposent de sociétés écrans pour capter la ressource publique
15/10/2018 - 16:47
Appel d’offres pour l’exploitation de l’hydraulique urbaine : Odieux soup ...
15/10/2018 - 16:26
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
Transhumance : Moussa Sy (aussi) rattrapé par l'histoire !
03/10/2018 - 09:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Pourvoi en cassation : La Jurisprudence Abdourahmane LY doit s’appliquer à Kh ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 octobre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La critique de l’APR et alliés à l’Epreuve de « Solutions » d’Ousmane ...
16/10/2018 - 23:02
Arrêtons de banaliser le discours extrèmiste et violent de SONKO !
16/10/2018 - 10:19
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Candidature à la présidentielle 2019 :revivez l'intégralité de la déclarati ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017