Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
PEOPLE
 
 
Le 11 mai 1934 mourait Blaise Diagne : 83 ans après, devoir de mémoire
Publié le : Jeudi 11 Mai 2017 - 15:29 - Commentaires : 2 - Consulté : 1008 Imprimer
Le 11 mai 1934 est mort à Cambo-les-bains, Blaise Diagne, premier député noir d’Afrique élu à la Chambre des députés française. 83 ans après, le Sénégal en particulier et l’Afrique en général ont le devoir de mettre en avant des personnalités politiques de la trempe de Galaye Mbaye Diagne dit Blaise dont le nom et le parcours continuent de voyager à travers le temps.

Il n’est nulle part inconnu car, il a été le premier noir élu à la chambre des députés française. C’était le 10 mai 1914. Coïncidence ou destin, il est mort un 11 mai 1934 à Cambo-les-bains. Né le 13 octobre 1872 à Gorée d’un père lébou, Niokhor Diagne et d’une mère mandjaque, Gnagna Anthony Preira, Blaise Diagne, à l’état civil Galaye Mbaye Diagne, a très tôt appris à lire, écrire tout en bénéficiant d’une solide éducation qui lui a permis de connaître une forte ascension dans le monde des intellectuels. Faisant son chemin, Blaise Diagne a très vite gravi les échelons au point d’attirer l’attention des plus hautes autorités de la France coloniale.

Côtés études, le jeune Blaise n’a pas connu de retard, tant il était intelligent et travailleur. D’ailleurs, Il a figuré au palmarès de la distribution des prix de l’école laïque de Saint-Louis en août 1884. Entre autres raisons pour disposer d’une bourse du gouvernement français. Une occasion pour aller poursuivre ses études en France, plus précisément à Aix-en-Provence.

Malade, Blaise Diagne revient à Saint-Louis pour suivre les cours de l’école secondaire Duval où il sera major de sa promotion en 1890. Une tête bien faite. Premier noir élu à la Chambre des députés d’une France impérialiste, Il est également le premier noir sous-secrétaire d’État aux Colonies. Fervent assimilationniste, il doit sa renommée à sa volonté de faire participer pleinement les Africains à la politique française aussi bien durant la mise en place des structures coloniales qu’une fois ces dernières installées.

Il a également joué un rôle important en faveur des droits des noirs engagés dans les troupes coloniales. En septembre 1899 à Saint-Denis, Diagne est devenu franc-maçon. Il est le premier Africain à siéger, dès 1922, au Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France et donc de fait un des hommes les plus influents de la franc-maçonnerie française. Il bénéficie de ce parrainage jusqu’à sa mort en 1934 tout en étant largement soutenu par les milieux parlementaires auxquels il renvoie, par effet de miroir, l’image du parfait assimilé.

Mais, force est de reconnaître que cet homme, né à Gorée, a su se frayer un chemin dans un monde où être noir équivalait à être considéré comme un être inférieur. De ce point de vue, il apparaît clair que le Sénégal a le devoir de revisiter l’œuvre et le parcours de personnalités de la trempe de Blaise Diagne, mais aussi de Galandou Diouf, Birago Diop, du Professeur Assane Seck, Lamine Coura Gueye, Cheikh Anta Diop, Majmouth Diop, Alioune Diop et tant d’autres…

Le 11 mai 1973 décédait en détention Omar Blondin Diop

Né le 18 septembre 1946 à Niamey, Omar Blondin Diop est mort en détention à la prison de Gorée le 11 mai 1973. Jeune révolutionnaire qui s’est toujours battu contre la politique «occidentale» et «dominatrice» senghorienne, ce jeune intellectuel qui a marqué son époque était connu du côté de la France où il a fait une partie de ses études. Inspiré par le combat mené par des hommes de la Gauche de l’époque, le jeune Blondin a connu une fin assez tragique.

En effet, arrêté, il est jugé par un tribunal spécial le 23 mars 1972 pour atteinte à la sureté de l’Etat et troubles à l’ordre public. Et, d’après les autorités de l’époque, Omar Blondin Diop s’est donné la mort. Une thèse toujours contestée par son père, le médecin Ibrahima Blondin Diop. Enterré au cimetière les «Abattoirs», le jeune révolutionnaire Omar Blondin Diop n’était âgé que de 26 ans.

Abdoulaye Mbow 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
TAF - 21/05/2017 - 10h 14  
DE GRACE METTEZ NOUS BLAISE DIAGNE DANS LA RUBRIQUE DES TRAITRES ET PARLEZ NOUS DE CE QUI ONT DEFENDU LEUR PATRIE AU PRIX DE LEUR VIE.
XSDFVSF - 19/06/2017 - 17h 26  
UN MACONNIQUE QUI INSULTE DIEU, QUI SODOMISE SES FRERES DE LOGE, QUI SE CROIT DIEU LUI MEME (LUMIERE) ET NON POUSSIERE, NE MERITE MEME PAS Q CE PAYS LE NOMME APRES DES TOILETTES PUBLIQUES....MAIS ON EST AU SENEGAL. FUCKING NATION.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES INFOS PEOPLE
Renault Megane, l’automobile compacte par excellence
« Je ne vois pas quelqu'un qui peut me succéder »
Commerce de migrants en Libye: Baba Maal dénonce une «pratique ignoble et indigne des temps modernes »
Esclavage en Libye: le cri du coeur d’Alpha Blondy
ELEKTRO BAOBAB: un producteur français, un rappeur anglais et une chanteuse traditionnelle sénégalaise vous embarquent dans un voyage musical
Audio – Youssou Ndour: « On est agressé et je comprends cette jeunesse qui veut en finir avec le Franc CFA… »
Fou Malade : « Le dialogue politique c’est un jeu de dupe »
Modou Lô cité dans une affaire de vol d’un stock de « petits-colas »
"Sad Mbeuguel": le nouveau clip du slameur Jabir qui chante l'amour dans son universalité
Endeuillée puis cambriolée ; ses bijoux en or volés : Octobre, pas du tout “Mubarack” pour Coumba Gawlo Seck
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 67696 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 60362 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 48163 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 42140 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 40508 fois
 
   
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 novembre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 23 novembre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 22 novembre 2017
AUTRES AUDIOS ...
"AUTOUR DU MICRO" : Aminata Touré face à Pape Alé Niang
 
SCANDALES D'ETAT
   
Toute la vérité sur la nature du Contrat du Directeur de l’Automatisation de ...
21/11/2017 - 17:40
Sénégal: Le géant immobilier marocain Addoha s’ensable dans la Cité de l ...
16/11/2017 - 11:39
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall disait ...
01/11/2017 - 08:02
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Bercy à l'image du PSE
L'OEIL DU CITOYEN
Esclave un jour, esclave pour toujours…
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 22 novembre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La célébration du Maouloud, la compilation du Saint Coran et le « Salatout Ta ...
22/11/2017 - 08:22
Esclavage en Libye: "Un Autre avenir" condamne
21/11/2017 - 18:04
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 18 novembre 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage avec Pape Alé Niang : Contrats pétroliers : enjeux et défis pour ...
AUTOUR DU MICRO
"AUTOUR DU MICRO" : Aminata Touré face à Pape Alé Niang
AUTRES VIDEOS
Reportage exclusif sur la vente des Noirs en Libye
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017