Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Moustapha Diakhaté sur Jeanne d'Arc : ''Placer l’école sous délégation spéciale ou retirer son agrément''
Publié le : Lundi 9 Septembre 2019 - 22:18 - Source : Seneweb - Commentaires : 9 - Consulté : 2270 Imprimer

Le ministre-conseiller Mouastapha Diakhaté a encore rappelé à l'ordre l'Institution Sainte Jeanne d'Arc sur la question du port du voile. Dans un post sur sa page facebook, il a expliqué que l'Isja ne peut pas se soustraire de la légalité républicaine. Voici l'intégralité de son post. 

 
Institution Sainte Jeanne d’Arc est une école : l’Article 24 de la Constitution ne lui est pas applicable. L’Institution Sainte Jeanne d’Arc n’est ni une institution ni une communauté religieuse. Ce n’est pas une église encore moins un séminaire comme celui de Ngasobil ou Keur Moussa. L’ISJA est un membre de l’AEFE, un réseau scolaire français présent dans 137 pays, pour l’influence de la France. L’Article 24 de la Constitution ne lui est pas applicable. 
 
C’est une école privée qui dispense le programme de l’école sénégalaise. Elle n’est pas placée sous la tutelle du ministère de l’Intérieur mais du ministère de l’Education nationale. Dans une république, il ne saurait être négociable le respect de la Constitution ou de la loi. 
 
Le Ministre de l’Education, pour faire respecter la loi, dispose de deux leviers : placer l’école sous délégation spéciale ou retirer son agrément. De même, les parents peuvent ester en justice pour excès de pouvoir. Dans cette affaire, il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit ici de défense des droits humains, du respect de la constitution et de la loi et non d’un parti pris confessionnel. l’ISJA comme toute école privée ne peut pas se soustraire de la légalité républicaine. 
 
Vive la République ! 
Vive le Sénégal !
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
JOHNSON - 10/09/2019 - 00h 27  
Quelle vérité!!!
Déme - 10/09/2019 - 01h 24  
J' ajouterai à cette véridique contribution leave groupe de mots:" un point un trait." Cette forfaiture ne passera pas.
Lemzo - 10/09/2019 - 02h 10  
Tu mens Moustapha Diakhaté et tu es hypocrite en plus ! Pourquoi tu n'évoque pas aussi dans ton torchon les dizaines d'écoles franco-arabes qui appliquent le même programme, qui exigent le voile et n'acceptent jamais aucun élève portant la croix chrétienne ? Pourquoi ? Tu es le pire nafèkhe, mais tu ne pourras rien contre l'histoire et la réputation de JA...
Pow - 10/09/2019 - 08h 26  
Il faut plutôt placer la Présidence sous délégation spéciale et nommer son locataire comme coursier de Macron
Lamine - 10/09/2019 - 09h 27  
Monsieur DIAKHATE.Vous êtes un homme qui dit la vérité. La stricte vérité. Le Sénégal a besoin d'hommes de cette dimension. Que Dieu vous prête longue vie en bonne santé. Je vous suis depuis quelques temps dans la presse et vous donnez de l'espoir aux sénégalais qui en perdent tous les jours.
Goor - 10/09/2019 - 12h 04  
Ce macky et ses sympathisants sont des traites
Jack - 10/09/2019 - 12h 20  
Quand on a un Président de la République faible, complexé jusqu'à la moelle épinière et qui croit que le Bon Dieu nous (Sénégalais) a mis sur Terre pour qu'on soit au service exclusif de la France, eh bien voilà ce que ça donne.
Senegal thia kanam - 10/09/2019 - 20h 17  
Beaucoup entrent dans cette problématique de voile, guidé plus par l'émotion qui aveugle que par la raison qui éclaire les esprits saints. Aucun Juge sérieux n'oserait condamner l'ISJA sur la base de notre Droit positif. Le Ministre de l'Education le sait très bien et c'est pour cela qu'il essaie une alternative autre que judiciaire. Rien de ce règlement intérieur ne viole une disposition et je dis bien une disposition de notre Constitution. Ceux qui s'empressent de dire le contraire ne connaissent pas la definition d'une Constitution encore moins celle d'un Règlement Intérieur et malheureusement ces pseudos intellectuels confirment que finalement "mal comprendre est pire qu'ignorer". Leur etroitesse d'esprit ne milite pas qu'on leur explique en quoi ce règlement intérieur ne viole la Constitution WASSALAM.
Senegal thia kanam - 10/09/2019 - 20h 19  
Beaucoup entrent dans cette problématique de voile, guidé plus par l'émotion qui aveugle que par la raison qui éclaire les esprits saints. Aucun Juge sérieux n'oserait condamner l'ISJA sur la base de notre Droit positif. Le Ministre de l'Education le sait très bien et c'est pour cela qu'il essaie une alternative autre que judiciaire. Rien de ce règlement intérieur ne viole une disposition et je dis bien une disposition de notre Constitution. Ceux qui s'empressent de dire le contraire ne connaissent pas la definition d'une Constitution encore moins celle d'un Règlement Intérieur et malheureusement ces pseudos intellectuels confirment que finalement "mal comprendre est pire qu'ignorer". Leur etroitesse d'esprit ne milite pas qu'on leur explique en quoi ce règlement intérieur ne viole la Constitution WASSALAM.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Le Président Macky Sall a posé la première pierre du futur stade du Sénégal
Babacar Gaye liste les autorités qui ont droit à un véhicule de fonction
Libération de Guy Marius Sagna, affaire Petrotim : Aar Liniou Bokk revient à la charge
Talibé tué : L’autopsie révèle…
Reconnu coupable d’avoir battu à mort sa fille de 11 ans : Alpha Oumar Diallo condamné à 10 ans
Chavirement d’une pirogue à Soumbédioune : Trois pêcheurs portés disparus
Mary Teuw, l'homme à abattre
Interdits de marcher, les nouveaux bacheliers non orientés donnent un ultimatum d'une 7 jours à Cheikh Oumar Anne
Grève illimitée à l’université de Ziguinchor : les étudiants demandent à parler directement au Président Macky Sall
Suppression ou non de l’article 80: Seydi Gassama ne gobe pas du tout la sortie de Ousmane Ngom
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145352 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95366 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70843 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60577 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60081 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017