Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Faut-il supprimer le HCCT?
Publié le : Vendredi 19 Avril 2019 - 14:04 - Source : actusen - Commentaires : 1 - Consulté : 1439 Imprimer

Le Haut conseil des collectivités territoriales qui a été installé le 4 septembre 2016 avec comme président Ousmane Tanor Dieng, pour son soutien à Macky Sall, occupe une bonne position dans l’ordonnancement institutionnel du Sénégal. Mais depuis qu’il a été installé, des interrogations se multiplient quant à son utilité.
Selon les termes du décret de promulgation de la loi organique N° 20/2016 relative à l’organisation et au fonctionnement du Hcct, c’est une institution qui a son budget propre avec des privilèges pour les membres qui le composent. C’est en effet, une Institution qui, à l’instar de l’Assemblée nationale et du Conseil économique, social et environnemental dispose d’une  autonomie de gestion. Pour son installation et son fonctionnement, dans l’exercice en cours de l’année où elle a été installée, une enveloppe de 200 millions a été mise à sa disposition. Pour son budget annuel qui lui est alloué, il est de 6,5 milliards sans parler des véhicules, du carburant…
Avec  un salaire calculé sur celui des hauts fonctionnaires avec des indemnités égales à celles des députés, le Hcct dont on se demande encore l’utilité coûte énormément au contribuable.
Si la décision de Macky Sall de resserrer les charges de l’État repose le sort du Hcct, c’est qu’il est considéré par beaucoup comme une institution créée pour servir un clientélisme politique. Pour ceux qui ne cessent de réclamer sa suppression le moment est bon pour le faire. Ils sont nombreux à penser que Macky Sall va prendre une décision contre le Hcct pour l’histoire !
Si effectivement comme il l’a fait savoir, sa volonté est tendue vers la rationalisation du train de vie de l’État, le président de la République doit prendre des décisions courageuses en supprimant des institutions comme le Hcct. D’autant plus que le rôle de la structure, qui engloutit des milliards, n’est pas senti par les Sénégalais, au nom de qui il a été créé pour conseiller les pouvoirs publics.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Souleyma - 19/04/2019 - 15h 05  
Non pas encore...Attendons et écoutons celui qu'on appelle ''grand commis de l'Etat'', Tanor, nous expliquer qu'est-ce que cette institution qu'on lui a confié a fait depuis 2016. Meme pas un rapport sur la table. Cette institution montre que c'est à partir de notre constitution qu'on organise le détournement des deniers publics. Que se le tiennent pour dit, les membres de cette institution tout comme ceux de la CESE prennent indument l'argent de nos impots. C'est du ribba
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Vidéo-Adama Gaye réagit chez lui au micro de Buur Guėdė
HGS: Touba regrette les dissensions entre foyers religieux et relève beaucoup d'erreurs de Iba Der Thiam et Cie
Audio - Les premiers mots du journaliste Adama Gaye à sa sortie de Rebeuss: "j’ai honte de la mémoire institutionnelle de mon pays"
Adama Gaye obtient la liberté provisoire !
Une fuite de gaz s'est produite aux Ics
Le Cadre Unitaire des Retraités du Sénégal réclame le départ Mamadou Sy Mbengue, et de Racine Sy
Kaffrine: Un enfant meurt noyé dans un bassin de rétention
Affaire de la caisse d’avance: une demande de libération conditionnelle pour Mbaye Touré et Yaya Bodian déposée ce vendredi
Le gouvernement au bord de l'impasse
Affaire des 94 milliards: Birahime Seck " Le procureur doit s'autosaisir "
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 127373 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 89795 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 65649 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55936 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 55333 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 septembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Marchés au Sénégal :Le CITP de Seydou Kane, proche de Macky Sall, veut sa par ...
13/09/2019 - 12:32
De nouvelles révélation sur l'affaire Pétro-Tim
02/09/2019 - 11:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Sénégal, ce pays aux bonimenteurs...
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 septembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
« Une histoire générale du Sénégal », déjà des contestations !
19/09/2019 - 12:19
Compromis ou compromission?
19/09/2019 - 07:10
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017