Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pour perpétrer le hold up électoral''
Publié le : Jeudi 24 Janvier 2019 - 14:14 - Source : PANQH - Commentaires : 7 - Consulté : 7484 Imprimer

Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pour perpétrer le hold up électoral''
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (7)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kebs - 24/01/2019 - 14h 25  
J'ai une proposition pour les gens au pouvoir, l'opposition, la société civile et tous les Sénégalais avides de paix et d'une conscience démocratique. Il faut que des personnalités politiques et non politiques comme peut être Idrissa seck, Abdoul Mbaye, l'encien premier ministre Loume ect... parlent franchement aux sénégalais pour leur dire et faire comprendre que s'ils se battent pour le pays ce n'est pas pour leurs intérêts personnels , leur dire qu'ils ont leurs vies deja réglées et solutionnées. Dire qu'ils luttent pour le peuple. qu'' ils pouvaient rester chez eux, leurs enfants ont ou auront la meilleure éducation dans les meilleures universités, la meilleure prestation sanitaire dans les pays le plus avancés......ect...Dire aux Sénégalais de sortir se manifester pacifiquement, ils peuvent même le faire avec chacun un sac de papier ou " plastique" pour ramasser les ordures qu'ils vont rencontrer sur le chemin. Maintenant qu'on est a cet étape il faut exiger a la nation un processus électoral consensuel, transparent et fiable sans exclure aucun parti...même les militants du PS, de APR, de AFP et tous les partis au pouvoir devront se joindre a l'initiative pour redonner a notre cher pays son rayonnement dans le monde. J'attends des propositions. Wa salaaam
Joe - 24/01/2019 - 15h 12  
La situation actuelle du processus électoral est la suite logique d’un plan créé par les français bien avant 2012 pour dégager Wade et imposer macky sall de force ou de gré. Les sénégalais dorment jusqu’à présent. Le travail a commencé depuis lgtps avec les livres de latif coulibaly pour diaboliser Wade et sa famille, les articles de mensongers de Madiambal diagne qui est élément secret des français au Sénégal et Afrique, youssou ndour avec son groupe de média financé par bolloré, lamine diack avec les financements occultes russes etc…jusqu’à la chute de wade. Aprés c’est la soi-disante traque des biens mal acquis le peuple a croisé les bras, laissant faire avec la fameuse phrase « laissons la justice faire son travail ». Mais aujourd’hui ceux qui le disaient, ce sont eux qui dénigrent la justice actuellement. Après cette traque destinée uniquement au musellement de Karim Wade. Il s’attaqua à la dissolution du fichier électoral pour avoir son propre fichier, et un référendum pour une nouvelle constitution laissant une porte ouverte à un 3eme mandat en l’absence de disposition transitoire pour parer définitivement en cela. Pendant tout ce temps la sté civile, les journalistes que je considère comme complice car sachant tout, ont laissé faire. Ensuite, c’est le tour de khalifa sall qu’il mettra en prison et impose de force le parrainage avec la complicité d’une justice couchée. L’étape suivante, ce sera le 24 fev qui ne sera qu’une formalité pour le légitimer. Les sénégalais doivent savoir que l’enjeux de ces élections ce sont les richesses naturelles le pétrole et le gaz et la France a déjà choisi son candidat en la personne de macky sall. Donc, en l’état actuel du processus électoral complètement opaque et volontairement saboté par macky sall, croire le gagner dans ces conditions relève de l’utopie car il est prêt à tout pour conserver le pouvoir avec l’appui des occidentaux. Les marrons du feu et les ASP sont là pour le prouver. Il appartiendra à l’opposition de choisir entre la confrontation physique quelque soit le prix pour empêcher la tenue des élections ou boycotter purement et simplement les élections en le rendant incrédible et illégitime aux yeux de l’opinion international. En réalité les sénégalais ont été injuste voir même méchant avec wade qui avait libéré les énergies et laisser la démocratie s’exprimer au contraire de cette marionnette de la France qui veut s’imposer en dictature avec la complicité de nègres de service pires que les rois qui échangeaient des esclaves à de la pacotille. Ils sont tapis dans la presse, la sté civile, dans la classe politique, dans les universités, dans la justice, dans, l’administration, dans les mvmts de jeune surtout le hiphop. C’est pourquoi le premier ministre italien a parfaitement raison d’accuser la France de poursuivre sa colonisation du continent, d’appauvrir l’Afrique et d’aggraver la crise migratoire. « Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies, et avec cette monnaie, elle finance la dette publique française » Ce qui me pousse à poser la question de savoir : est qu’il y a lieu d’être nationaliste, avoir de l’éthique et de la morale dans ce pays ? Où sont les landing Savané, amath dansokho, el hadji Momar samb pencco, les moustapha diakhaté wacco alternance devenu un boy au palais, les gens qui se réclament du panafricanisme et tant d’autres qui se sont tous transformés en esclave indigne au service du français qu’ils combattaient dans les années 60. C’est pour cette raison que je me dis dès fois que si Wade venait à mourir que DIEU le garde encore, qui va porter le combat de la démocratie, de l’état de droit et des libertés dans ce pays face au néocolonialisme et à l’oppression française incarnées par des nègres esclaves des temps modernes au service de la France et au détriment de leur peuple. Pour le développement de l’Afrique et le panafricanisme, peuvent rêver les optimistes, mais sachez que ce n’est ni pour aujourd’hui, ni pour demain pour ne pas dire jamais surtout l’Afrique noire francophone. Triste Sénégal !
Kebs - 24/01/2019 - 15h 42  
J'ai une proposition pour les gens au pouvoir, l'opposition, la société civile et tous les Sénégalais avides de paix et d'une conscience démocratique. Il faut que des personnalités politiques et non politiques comme peut être Idrissa seck, Abdoul Mbaye, l'encien premier ministre Loume ect... parlent franchement aux sénégalais pour leur dire et faire comprendre que s'ils se battent pour le pays ce n'est pas pour leurs intérêts personnels , leur dire qu'ils ont leurs vies deja réglées et solutionnées. Dire qu'ils luttent pour le peuple. qu'' ils pouvaient rester chez eux, leurs enfants ont ou auront la meilleure éducation dans les meilleures universités, la meilleure prestation sanitaire dans les pays le plus avancés......ect...Dire aux Sénégalais de sortir se manifester pacifiquement, ils peuvent même le faire avec chacun un sac de papier ou " plastique" pour ramasser les ordures qu'ils vont rencontrer sur le chemin. Maintenant qu'on est a cet étape il faut exiger a la nation un processus électoral consensuel, transparent et fiable sans exclure aucun parti...même les militants du PS, de APR, de AFP et tous les partis au pouvoir devront se joindre a l'initiative pour redonner a notre cher pays son rayonnement dans le monde. J'attends des propositions. Wa salaaam
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur de la république : le dossier du Coud"à Ziguinchor. première partie
Cérémonie de dédicace et de présentation de son livre à Paris
PAPE ALE NIANG : « JE SUIS DETERMINE A COMBATTRE LA MAL-GOUVERNANCE »
2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
Quand Macky enterre les restes de la démocratie sénégalaise
Face à Pape Alé, Moustapha Cissé Lo crache ses vérités
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pastef
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein Diallo Pr de l'UFDG accuse "Alpha Condé qui a ordonné le massacre"
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149990 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96596 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 72091 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61641 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 61205 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Le débat sur la dette : Méfiez-vous d'un debacle...
CONTRIBUTIONS
Covid-19 : L’heure est grave
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé : la psychose de la transmission communautaire
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Concession Port Minéralier de Bargny-Sendou: Dame Diamé obtient un titre fonci ...
08/04/2020 - 10:55
Passations de marchés : C'est la dérive totale...
07/04/2020 - 21:03
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
"«Emprisonnement » de Habré à son domicile pour 60 jours
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé : la psychose de la transmission communautaire
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Covid-19 : L’heure est grave
09/04/2020 - 14:52
Corona et silence dans l'adresse à la nation
07/04/2020 - 08:35
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017