ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
POLITIQUE
 
 
Proposition d’une liste unique au prochaines législatives: l’opposition dit "Oui" à Me Wade
Publié le : Mercredi 18 Janvier 2017 - 09:52 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 4 - Consulté : 1073 Imprimer
L’opposition sénégalaise adhère à la proposition de l’ex-Président Abdoulaye Wade de présenter une liste unique aux prochaines élections législatives de 2017. Elle permettra, espèrent les opposants, d’imposer une cohabitation à l’Assemblée nationale. L’idée d’une liste unique de l’opposition sénégalaise aux prochaines élections législatives fait son chemin et emporte l’assentiment de nombreux leaders. En effet, selon les adversaires de Macky Sall, aucune initiative n’est de trop pour remporter le plus de sièges à l’Hémicycle. Dans cette perspective, cette proposition du Président sortant les agrée. Me Abdoulaye Wade demande à ‘’sa famille’’ de se concerter avec les autres franges de l’opposition pour mettre sur pied une alliance gagnante. Dans ce sens, il souhaite la création d’une coalition basée sur un programme minimum, ‘’pour défaire le régime de Macky Sall et le mettre hors d’état de nuire’’. Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Ses alliés du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) ont profité de leur conférence des leaders de ce lundi dernier pour donner leur accord. Dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre, les membres du Front soulignent que ‘’les élections législatives à venir seront un tournant politique majeur pour le pays. Elles nécessitent des décisions courageuses de chaque leader qui en convient, pour arrêter la descente aux enfers des Sénégalais des villes et des campagnes’’. Par conséquent, Diop Decroix et Cie estiment que ‘’cette entente correspond aujourd’hui à un vœu ardent de très larges franges de notre peuple de l’intérieur comme de la diaspora’’. ‘’La conférence des leaders en appelle à tous les Sénégalais soucieux de la dignité et de la prospérité du pays pour faire des législatives de 2017 un référendum de rejet de la politique catastrophique à tous égards de Macky Sall’’, poursuit la note. Au sein de la formation Bokk Gis-Gis aussi, on approuve cette initiative qui, selon les partisans de Pape Diop, participerait à créer une grande coalition capable d’imposer une cohabitation au régime de Macky Sall à l’Assemblée nationale. Le porte-parole de cette formation politique informe que son leader a déjà démarré les concertations avec d’autres chefs de parti pour concrétiser ce souhait. ‘’Le Président Pape Diop l’a entamé, bien avant l’appel du Président Wade. Il a initié des rencontres avec des chefs de parti de l’opposition, notamment Oumar Sarr, Malick Gakou, Idrissa Seck pour essayer d’accorder leurs violons’’, renseigne Moussa Diakhaté ‘’Aboutir à une alternance au niveau de l’Assemblée nationale’’ Le Rewmi d’Idrissa Seck, pour sa part, pense qu’une liste commune ne serait que le prolongement du combat de la coalition Manko Wattu Senegaal. Selon le porte-parole, cette alliance doit aboutir à une alternance au niveau de l’Assemblée nationale et un programme alternatif. ‘’Nous avons les même combats, quelles que soient les appartenances idéologiques. Si on parvient à s’entendre dans ce cadre pour la mise sur pied d’une liste unique, ce serait une excellente chose’’, souligne le député Thierno Bocoum. Dans la même veine, le leader du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël (FSD/BJ) soutient que cette coalition devrait permettre de remédier aux erreurs de l’élection présidentielle 2012 commises par l’opposition d’alors. ‘’Je pense qu’il est encore urgent pour l’ensemble de la classe politique, particulièrement de l’opposition et de la société civile, de se mobiliser autour d’une stratégie qui devra permettre de réunir tous ceux qui sont porteurs de cet idéal pour revenir sur les ratés de 2012 et construire une véritable alternative’’, déclare Cheikh Bamba Dièye. Le leader du Fsd/Bj est d’avis que les élections législatives doivent être le premier palier de ce combat. Il invite ainsi les leaders politiques qui partagent les mêmes idées à former de larges coalitions. Le Pds pense qu’il n’y a pas de raison pour qu’un parti membre de l’opposition refuse la main tendue par le Pape du Sopi. Le chargé de communication des Bleus fait savoir qu’ils doivent prendre leurs responsabilités face aux Sénégalais qui souhaitent voir l’opposition réunie autour d’une liste intelligente pour aborder les Législatives et imposer une cohabitation à Macky Sall. ‘’Il suffit qu’on soit uni et qu’on mette de côté certains intérêts crypto-personnels pour qu’on instaure une première alternance au niveau de l’Assemblée nationale’’, estime Mayoro Faye. Enquête
 
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Bachir - 18/01/2017 - 10h 13  
c'est ce que nous attendons. une seule liste est bien possible pour remporter les législatives face à ce pouvoir incompétent, irresponsable. il faut enterrer les orgueils et aller de l'essentiel: récupérer notre Assemblée de la main de ces vieux de Benno et de l'APR.
Dave - 18/01/2017 - 11h 05  
LOlou dé louko gueune amoul il faut taire vos divergences pour déboulonner ce type...la majorité d'entre vous sont de la même génération , vous êtes jeunes, intelligents, vous tous des respnsables (hauts fonctionnaire, chefs d'entreprise...) alors MANKOLEEN té GUEUM SENN BOPP Affairyi sén lokho lay Moudjiou Wadji dou Dém
DEUG REK - 18/01/2017 - 13h 38  
SI L' OPPOSITION PRÉSENTE UNE LISTE UNIQUE MACKY PERD L’ASSEMBLÉE NATIONALE...LE PEUPLE EN VEUT AUX DÉPUTÉS INUTILES ET A NIASS .....TOUT PARTI D' OPPOSITION CONFIANT DE SES FORCES QUI IRAIT SOUS SA PROPRE LISTE SERA HUMILIE. CEPENDANT MACKY VA TOUT FAIRE POUR TORPILLER CETTE INITIATIVE...DES LÂCHES COMME KHALIFA SALL POURRAIENT ALLER SEULS AUX ELECTIONS....IL NE FAUT SURTOUT PAS CONFONDRE UNITÉ ET UNION .WADE SAIT QU 'IL A DOS AU MUR ....ET QUE KARIM SERA LE GRAND ABSENT. IL FAUDRA METTRE LES BONS CANDIDATS LA OU IL FAUT...DE TOUTES MANIÈRES SI MAMADOU LAMINE DIALLO ET OUSMANE SONKO PARTENT ENSEMBLE MACKY S EN VA DE L ASSEMBLÉE.....RIEN NE PEUT RÉSISTER A CES DEUX ... LA DEFENSE DE NOTRE PÉTROLE LES A PROPULSES AU DEVANT DE LA SCÈNE....TOUT LE RESTE N 'EST QUE BLA... BLA.... ET FOURBERIES..... SI GAKOU RATE CETTE OCCASION POUR SE REHABILITER IL EST FINI....LA LÂCHETÉ A UN COÛT...
R - 18/01/2017 - 22h 35  
l'idée est bonne mais attention à Sopi, il a des idée parfois..
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Proposition d’une liste unique au prochaines législatives: l’opposition dit "Oui" à Me Wade
Rassemblement aux HLM : la police réprime sévèrement les manifestants (images)
Pape Sambou Mboup, PDS : « Karim ne pourra pas se présenter en 2019 ; il n’est même pas libre de ses mouvements… »
Youssou Touré: ‘’Le président Macky Sall n’a rien à avoir avec la crise au PS’’
Youssou Touré : «il est temps pour Khalifa Sall de se ressaisir»
Jean Paul Dias : «la place d’un élu n’est pas en prison»
Le conseil municipal de la Médina a déposé une demande de marche
Affaire Khalifa Sall et Cie: les cinq erreurs politiques de Tanor
Ousmane Tanor Dieng : « Pourquoi j’ai porté plainte »
Rentrée politique du directeur des Domaines : la République à Louga pour sceller l’unité des Apéristes
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 53410 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 41145 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 37494 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 32922 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 32921 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
ACTUALITE - Interdiction des partis politiques , un préalable à l'émergence du Sénégal
ACTUALITE - Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014