Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
L'œIL DU CITOYEN
 
 
Impertinence, incompétence ou inconscience ?
Publié le : Samedi 22 Avril 2017 - 09:13 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 4 - Consulté : 1584 Imprimer
<< On peut se battre pour la LIBERTÉ mais l'ÉGALITÉ et la FRATERNITÉ requièrent un effort consensuel permanent ! >> Bocar GUEYE (Demain une autre Afrique)

Entre l’incendie au Daaka, la déclaration de journées (décalées) de deuil national, le marathon de << Pâques >> qui rappellent la fameuse date du référendum qui coïncidait avec la fête des Rameaux. Les sorties hasardeuses et autres décisions discutables semblent être la résultante d’une réflexion étriquée, purement politicienne et sans envergure, ou du haut degré insoupçonné d’un amateurisme achevé. Il est clair qu’une réflexion politique rigoureuse aurait appelé à plus de bon sens, et surtout à tenir compte de tous les paramètres lorsqu’une décision importante s’impose : la réactivité au plus haut sommet de l’Etat, la teneur des discours, l’agenda sur les dates politiques, sportives, culturelles et cultuelles; les sensibilités religieuses et intellectuelles, l’humanisme véritable au-delà de l’émotion passagère et du fatalisme ambiant, cette légèreté trop souvent coupable et criminelle. D’aucuns ont jugé les ramifications de ces errements, scandaleuses à bon escient. Mais avons-nous cherché à situer les responsabilités afin de mieux cerner le noeud du problème ? Le moral, la rectitude et le professionnalisme refusent de céder à cette caricature désuète du je m’en foutisme primaire.


Il est normal et tout à fait légitime d'être secoué par cette légèreté étatique, car aucun esprit, même cynique à volonté ne peut s’autoriser à organiser sciemment ces événements coïncidents. Alors entre en jeu le rôle de ces nombreux conseillers qui pullulent partout, et dont on se demande quel est le véritable rôle et qu’est-ce qui pourrait donc justifier leurs salaires faramineux, leurs avantages considérables, et même leur promiscuité ? On y trouve des journalistes ou plutôt d’anciens journalistes, jadis gesticulateurs autoproclamés voix du peuple, reconvertis en avocats défenseurs de l’indéfendable, portes drapeaux des vices du peuple et défenseurs des causes perdues quand ils daignent sortir de leur hibernation. Ils sont tous conseillers en communication (et pourtant aucun régime n’a jamais été aussi niais et poussif dans ce domaine), conseillers en Tout et en rien du tout. Ainsi le Chef d’Etat excelle dans les décisions arbitraires et contradictoires, impertinentes et impopulaires. Sans parler de ses lieutenants populistes qui à chaque fois qu’ils l’ouvrent, enfoncent le clou davantage. Certes le populisme est une réalité politique, mais certaines décisions doivent tenir compte des ressentiments qui en découlent.

La stabilité sociétale souvent louée à tort ou à raison, dépasse de très loin cette cacophonie répétitive et outrancière, corollaire d’un manque de volonté et de rigueur intellectuelle qui tend vers une incompétence notoire. Le socle de notre bon vivre ensemble malgré les quelques soubresauts citoyens et remous politiques, est purement culturel. Une véritable richesse qui a su résister au temps et à la colonisation. Les cousinages ethniques et nominatifs sont un gage d’humanisme, de fraternité et de cohésion nationale que nulle médiocrité politicienne ne pourrait jamais altérer. Cependant, une crise politique et sociale peut déclencher n’importe quel type d’incendie. Alors respectons-nous davantage, en cherchant le meilleur pour nous-mêmes et pour les autres. Il est tout à fait possible, en impliquant toujours chaque partie de notre diversité quand il s’agit de prendre des décisions importantes ; des idées émanant de tous bords. Ainsi personne ne sera oublié, personne ne se sentira lésé, car << on ne s’oublie pas >>. Le tout dans une compétitivité saine… en avant les compétences dans la transparence : les femmes et les hommes qu’il faut à la place qu’il faut.

C’est une hérésie d’organiser un marathon en plein centre ville, dans la capitale, un week-end de Pâques, deux jours après un incendie qui a coûté la vie à une trentaine de nos compatriotes et une centaine de blessés graves. Nous avons payé un lourd tribut, même si l’habitude des drames humains semble malheureusement nous avoir rendu moins sensibles quant à la perte d’une vie; une seule vie dans un accident de la circulation, dans un incendie, dans un naufrage, dans n’importe quel drame humain. A fortiori dans des circonstances aussi douloureuses et incompréhensibles. L’algorithme qui devait nous éviter les catastrophes du genre s’est révélé complètement étriqué, inefficace. Des solutions concrètes s’imposent et rien ne se fera dans cette sphère tragi-comédie politicienne, avec des querelles de personnes et guerres d’égo d’une vacuité qui ne laisse présager rien de bon. Le Sénégal avant tout, devrait être le slogan de tout citoyen épris de justice et de bonne gouvernance, loin des bribes de solutions qui ne laissent entrevoir une lueur d’espoir que dans les yeux des incrédules.

Bocar GUEYE

 

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
London Boy - 22/04/2017 - 13h 26  
Merci pour cette pertinente contribution.
Mamadou Dembélé - 22/04/2017 - 13h 37  
Cette cascade d'initiatives farfelues ne peut surprendre si l'on sait l'inculture de ceux-là mêmes qui dirigent présentement le pays. Car comment peut-on ainsi piétiner la douleurs de centaines de milliers de Sénégalais et, dans le même élan, banaliser la fête religieuse de près d'un million d'autres Sénégalais?
Mayday - 22/04/2017 - 21h 23  
la balle est dans le camp des souteneurs de Macky;faut-il continuer à soutenir un homme qu'on sait en âme et conscience incapable au détriment du Sénégal?
Malabar - 23/04/2017 - 11h 09  
Tout ceci résulte d'un laxisme atavique qui semble coller à une bonne partie de nos concitoyens ,ces impairs ne doivent pas constituer une surprise puisque ces autorités sont issues de çe peuple Sous la première république sous le magistère du duo Dia Senghor ,régnait un semblant d'ordre ,et les impairs étaient l'exception ,avec Dia surtout il n'y avait pas de compromission avec l'ordre établi ,la main était implacable ,les truands gardaient profil bas .les choses ont commencé à se dégrader quand on l'a poignardé dans le dos ,le boulevard était alors ouvert pour les délinquants au col blanc,les vendeurs de paradis et les semeurs de désordre .c'est çe que nous continuant à vivre
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Impertinence, incompétence ou inconscience ?
Entre accidents, incendies, incidents...criminels !
In-dépendance…
Tohu-bohu politico-religieux !
La xénophobie sud africaine…et notre diaspora !
Justice pour tous !
Entre foot, putsch, et esclavage...
Politique politicienne...
Le président sénégalais, la France, les opposants...
Face au dilemme Jammeh...
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 57766 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 49234 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 41381 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 38070 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 35177 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 28 avril 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 28 avril 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 26 Avril 2017
AUTRES AUDIOS ...
AUDIO - YOON WI - invité : Ousmane Sonko - 06 Avril 2017
 
SCANDALES D'ETAT
   
Scandale à La Poste: un dossier sous les coudes
25/04/2017 - 08:47
Qui protège Luc Nicolaï ?
24/04/2017 - 16:59
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Impertinence, incompétence ou inconscience ?
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 26 Avril 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ndéné-le-maquignon
28/04/2017 - 09:06
M. le Président, beaucoup de salaires de l’administration dépassent 5 millio ...
26/04/2017 - 17:40
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 15 Avril 2017 avec Talla Sylla
EMISSIONS PAPE
"Décryptage" sur le thème la justice sénégalaise est-elle indépendante ? - ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Exploitation du zircon : Pape Alé Niang “Ce que m’a dit cette autorité sur ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017