Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
L'œIL DU CITOYEN
 
 
Le Ramadan citoyen !
Publié le : Samedi 10 Juin 2017 - 22:48 - Source : dakarmatin.com - Commentaires : 1 - Consulté : 1627 Imprimer

<< La violence morale que subit le bas peuple ne s’arrêtera certainement pas avec des incantations et prédilections. La réalité est que toute situation chaotique qui touche une classe de la société (la masse), profite naturellement à l’autre qui tire les ficelles. Alors, soit elle baisse les bras face à l'iniquité en se larmoyant quotidiennement sous le manteau frileux de la victimisation, parfois derrière le rideau transparent de la volonté divine ; soit elle se rebiffe et prend ses responsabilités face à l’histoire. >> Bocar GUEYE (Demain… une autre Afrique)

 Mr Gueye sous l’ombre de l’arbre neem avait fini par s’endormir tant l’air était doux et frais. Son ventre gargouillait depuis maintenant quelques heures ; pris d’assaut par la chaleur, la faim et la soif, il avait décidé de mettre sa nappe sous cet arbre au milieu de la cour. Le Ramadan n’est pas facile à gérer, car non seulement on ne mange pas dans la journée, mais la dépense quotidienne accroît de manière considérable. Et pour un gorgorlou, les maux de tête sont encore plus violents. Migraine et mauvaise humeur assurées. A peine la tête sur l'oreiller, il commença à ronfler et plongea dans un rêve où tout allait bien au début. Le pays avait enfin trouvé la voie de l’émergence, ce refrain qu’il avait entendu depuis les indépendances. Il était devenu riche et s’était lancé dans l’élevage, ses cousins El Hadji Diaw et Ngatté Seck vinrent lui rendre visite. Mr Diaw était déjà dans les affaires, et apparemment son business prospérait. Donc il n’eut aucune difficulté à le convaincre de lui confier le plus gros de son bétail. À Mr Seck qui voulait aussi la même chose, il lui confia le poulailler en attendant d’en savoir plus. Mais au fil du temps, Mr Gueye se rendit compte que les vaches devenaient de plus en plus maigres, que le nombre de moutons et chèvres diminuaient, pendant que El Hadji Diaw et sa famille se goinfraient de Dibi, de méchoui, et même de forokh thiaya nèkh bol grossissant à vue d'œil, roulant dans de belles bagnoles, construisant à perte de vue...

 Ce même Mr Diaw qui avait donc fini de le convaincre de serrer la ceinture, avec à l’appui des coups de restriction budgétaire et autre charabia qu’il n’avait même pas pu retenir. Il lui avait parlé de concurrence déloyale sur le marché, de forces occultes, sans foi ni loi. Lui, avait accepté naïvement de suivre les directives, mais aujourd'hui ç’en était trop. Écœuré par sa nouvelle condition, Mr Gueye qui se tapait des bols de fondé, sombi et guerté thiaf, en s'imaginant que tous ses sacrifices seraient récompensés dans l'avenir par la bonne gestion du patrimoine, se dirigea chez son autre homme de confiance. Il trouva le poulailler aussi moins bien entretenu que le troupeau, pendant que Mr Seck et sa famille étaient à peu près dans les mêmes conditions que leurs cousins Diawenne, maisons et voitures de luxe, poulet rôti et yassa guinar à gogo…

De retour chez lui, Mr Gueye désabusé se demanda maintenant à qui est-ce qu'il devait en vouloir le plus: celui qui gère le bétail ou celui qui gère le poulailler ? Ils avaient tous les deux trahi sa confiance et s'il décidait d'être plus indulgent envers l'un ou l'autre c'est qu'il méritait vraiment ses bols de sombi, de fondé et son guerté thiaf jusqu'à la fin de ses jours...

 Deux chats qui se coursaient sur une branche, tombèrent sur la nappe et il sursauta, se redressa et tourna la tête, lentement à gauche puis à droite. Ouf c'était un cauchemar, il leva la tête et loua le ciel… Oui ce n’était qu’un rêve, mais quel rêve ! Il s’essuya le front et essaya d’analyser ce rêve qui semblait prémonitoire. Et si son cousin Mr Diaw qui lui proposait une gestion sobre et vertueuse représentait le gouvernement, Mr Seck qui semblait avoir des idées novatrices l’opposition, lui Mr Gueye le peuple, et ces fameuses forces occultes, l’oligarchie, les puissances étrangères ? Alors son salut ne serait-il pas entre ses mains ? N'est-il pas temps pour lui de se rebiffer, de tourner le dos à ses bourreaux et surtout de changer sa façon de choisir ? C’est toujours dans la famille, mais il doit y avoir quand-même parmi les enfants, des femmes et des hommes intègres qui ne seront pas habités par ce démon de midi, politicien véreux obnubilé par l'appât du gain facile et de son seul bien-être. Dans son fameux rêve, ses cousins avaient forcément un entourage, des conseillers, etc… comme tout bon politicien. Mais à quoi donc servent-ils, s’ils ne sont même pas capables de leur dire des vérités, de penser et de contribuer à la gestion et à la protection de l’héritage familial ? Mais hélas ce sont eux qui les choisissent ces conseillers ; ils se sont choisis un entourage à la hauteur de leurs ambitions, toujours prêts à assouvir leur moindre désir.

 Sur ce il convoqua toute sa famille, du moins ceux qui avaient l’âge de voter et vérifia s’ils s’étaient bien inscrits sur les listes électorales. Oui c’était fait ; alors il leur intima l’ordre de lui préparer le meilleur ndogou possible, en rajoutant quelques billets supplémentaires. La vie est trop courte et surtout trop précieuse pour être hypothéquée, pensa t-il. Nos choix déterminent qui nous sommes, et où nous voulons aller. Bon Ramadan !

 

Bocar GUEYE

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
La vérité - 11/06/2017 - 11h 12  
Bon ramadan bocar Gueye. Toujours et objectif. Je suis en phase avec toi, il faut impérativement changer notre façon de choisir nos dirigeants. Wassalam.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le Ramadan citoyen !
De la coalition à la collision !
Ascenseur, corde, échelle ou escalier social ?!
Restons sur l’essentiel !
Le mépris citoyen !
Impertinence, incompétence ou inconscience ?
Entre accidents, incendies, incidents...criminels !
In-dépendance…
Tohu-bohu politico-religieux !
La xénophobie sud africaine…et notre diaspora !
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 60904 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 53229 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 43865 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 39540 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 36849 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 juin 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 23 juin 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 21 juin 2017
AUTRES AUDIOS ...
Aliou Sall et Franck Timis sont toujours impliqués dans le pétrole sén ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Fusion des deux systèmes d'information de la Caisse de Sécurité sociale et de ...
14/06/2017 - 23:05
Le Dg du Coud encore pris en flagrant délit : Cheikh Oumar Hann épinglé par l ...
14/06/2017 - 10:16
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
CARTE BLANCHE......SÉNÉGAL : Le crépuscule des politiciens professionnels !
L'OEIL DU CITOYEN
Le Ramadan citoyen !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Alerte aux fossoyeurs de la paix et demons de la division !
AUTRES ...
Voici la chronique du 21 juin 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ousmane Sonko dénonce : 25 millions de Macky aux "cadres" "républicains"
22/06/2017 - 15:52
Adoption du projet de Code de la presse : La liberté de la presse restreinte au ...
18/06/2017 - 21:20
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag : Pape Alé Niang reçoit Ousmane Sonko - 17 juin 2017
EMISSIONS PAPE
Décryptage : y a-t-il des risques dans la cohabitation? - avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Macky Sall à Amadou Bâ : "Je mise mon espoir sur toi pour gagner Dakar "
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017