Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ? LIBERTE ET JUSTICE
Publié le : Lundi 14 Août 2017 - 10:16 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 10 - Consulté : 823 Imprimer
On nous demande de passer aux choses sérieuses mais moi je vous suggère de s’arrêter aux choses sérieuses car ils veulent nous faire oublier tout ce qui s’est passé durant les élections législatives.

Il y a une belle différence entre les deux…au Sénégal, on tue et on nous demande de nous taire, on nous menace et on nous nous demande d’avoir peur, on nous frappe et on nous demande de sourire, on nous emprisonne et on nous demande de nous cacher bref on nous affame au moment où d’autres profitent de notre argent et on nous demande de manger du sable ou de serrer la ceinture, on nous interdit de parler, on nous vole et on ne demande de passer à autre chose en somme «  l’enfer c’est les autres ».

Malgré tout ce qui s’est passé, Macky rend hommage au Ministre de l’intérieur et non seulement, il ajoute  sans sourciller que les élections ont été « bien organisées », où se trouve le respect ou une volonté d’améliorer dans ce discours ? c’est cette manière indirecte d’insulter tout un peuple qui fait mal au cœur..

Je vous jure que la bonne éducation à elle seule ne suffit plus pour échapper aux insultes, il faut seulement l’aide de Dieu et une bonne maitrise de soi tellement on a fini par voir et entendre de vertes et de pas mûres.

C’est aussi simple de faire la morale aux autres mais quiconque, préoccupé par le devenir du Sénégal est à bout de nerfs car l’insulte vient d’en haut par des gestes et faits et assister impuissant à une situation pareille n’est pas chose facile.

Si on choisit de vous faire assoir sur des braises, je défie quiconque de me dire le cri qu’il va pousser ? Les plus braves prononceront le nom de Dieu mais c’est sûr que la majorité nous servira des « wouy » suivis de maman (sama ndaye ), c’est dire que devant cette injustice continue, il faut l’aide du Tout Puissant pour ne pas choisir la parole ou le mot qui dérange… nous avons des dirigeants qui pensent posséder notre âme et nous réduire en des bénis oui-oui et après comme si rien ne s’est passé, ils nous disent : maintenant on passe à autre chose !

Sommes-nous venus au monde pour être maltraité et subir la dictature d’un Président qu’on nous a implicitement imposé pour parler de la France car le retour de Bolloré au port, l’omniprésence de TOTAL qui s’accapare de tous les points stratégiques au détriment des sénégalais nous pousse à le croire  ou mieux un Président qu’un simple accident de l’histoire nous a imposé. NON !!

DIEU aime l’être humain plus que toute autres créatures mais cette vie ici bas ne peut être un passage facile et l’homme n’est d’ailleurs que ce qu’il se fait et tout cela nécessite une réelle volonté d’orienter le sort. Alors refusons de passer à autre chose !

N’eût été les résistances qui se sont opérés et que chacun de nous a appris à l’école  durant ses cours d’histoire sans manquer de s’en glorifier, n’eût été l’humiliation que Cheikh Ahmadou BAMBA a fait subir aux colons, nous n’aurions pas droit à ce Sénégal paisible qu’on a trouvé jusqu’en 2012. Alors soyons certains que rien ne s’offre sur un plateau d’argent.

On nous a volé en nous imposant des résultats de salon mettant ainsi la volonté populaire dans les tiroirs et comme si de rien n’était on nous demande de passer à autre chose parce que le Sénégal est un et indivisible. Certes ! mais n’oublions pas que nous n’avons même pas droit à un arbitre neutre car avec Macky le Pouvoir exécutif  a dévoré le peu de dignité qui restait aux détenteurs du Pouvoir judicaire et  législatif. 

Toutefois, je suis parfaitement d’accord sur le fait que ce pays doit rester indivisible!! Ce serait compréhensible de pardonner s’il s’agit de citoyens esseulés qui étalent leur ignorance MAIS si c’est le Président à qui nous avons confié notre sort qui nous agresse là je dis NON mais malheureusement c’est l’inverse qui se produit car si « insulter » le Président nous porte en prison alors lui-même qui opprime tout un peuple ne devrait pas être épargné. N’a-t-il pas au-delà de tout, le devoir régalien de veiller sur le bien être des populations  au lieu de nous affamer et nous emprisonner  injustement. Dès lors je refuse de me taire et de passer à autre chose car nous devons mettre fin à cette dictature continue et Macky est habitué à poser des actes sans en tirer les conséquences et si nous acceptons de faire comme s tout est roses et fleurs, les élections présidentielles ne seront qu’une répétition des législatives sinon pires.

 Taisons-nous si nous voulons être réduit en esclave, si nous acceptons d’hypothéquer notre futur et celui de nos enfants, si nous voulons que le syndrome de clans et d’ethnie gagne notre pays, si nous voulons que notre pétrole, notre zircon, notre gaz naturel et autres soient confisqués par les blancs bon teint. J’ose espérer que ce peuple retrouvera son sens du refus pour remettre les pendules à l’heure. Il nous faut une opposition réunie autour de l’essentiel, courageuse et prête à respirer l’odeur des grenades lacrymogènes.

Je pense que nous ne voulons pas d’un Sénégal où un griot du Président devient un des Hommes forts de cette république avec le seul mérite de connaitre par chœur la descendance du couple présidentiel, un pays où un chanteur au lieu de vendre ses mérites réclame sa part du gâteau tout simplement parce qu’il était présent « FEKKE MA CI BOLE », un pays où le Président se vante d’un trésor de huit milliards et emprisonne des citoyens sans preuves. Un pays où pour échapper à la justice il suffit d’avoir les dents marron-beige ou créer un mouvement d’obédience APR comme Ousmane Ngom, Baila Wane, Awa Coudou et tant d’autres clandestins qui font des pèlerinages nocturnes au Palais.

Alors nous ne pouvons guère passer à ce que vous appelez « choses sérieuses » avant de résoudre cette chose vitale qui consiste à montrer à Macky que nous sommes prêt à mettre fin à cet abus de Pouvoir, prêt à reprendre notre pays qu’il a fini de livrer à la France, prêt à reprendre nos ressources naturelles avec lesquelles il a bâti une dynastie Faye-Sall, prêt à redonner à nos Chefs religieux leur valeur d’antan, prêt à arrêter cette division ethnique qui s’opère lentement mais sûrement, prêt à arrêter cette vague d’emprisonnement et c’est SEULEMENT après que nous passerons à ce que vous appelez « chose sérieuse ».

saa kadior

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (10)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kheuch - 14/08/2017 - 11h 44  
Bien dit.
Maodo - 14/08/2017 - 14h 21  
Nous sommes capable de tout accepter, même l'injustice et la fraude. Les sénégalais ne se sont jamais révoltés dans la rue à cause d'élections truquées. Vous verrez que dans quelques semaines on aura tourné la page et on aura tout accepté. Les burkinabé, les maliens, les ivoiriens etc... réagissent durement contre l'injustice ou la fraude. Y compris nos frère du Kenya Mais pas les sénégalais.
SALIOU DIENG ZALTAMBA - 14/08/2017 - 16h 07  
Le pr
Pape Gueye - 14/08/2017 - 21h 12  
Excellente réplique!
Bour - 15/08/2017 - 09h 54  
Ce petit president va piller nos ressources et partir tranquillement avec sa famille ce qui fait peur c'est l'absence de reaction du peuple qui est devenu fataliste non devons prier que le bon Dieu nous libere comme nous sommes tous couchés devant macky sall sans broncher
LE RADAR - 15/08/2017 - 11h 40  
RIEN A AJOUTER, EXCELLENTE ANALYSE!
LSAT - 15/08/2017 - 11h 44  
je peux me porter garant de ma dignité, de ma loyauté envers ce pays qui m'a vu naître, qui m'a soigné, m'a éduqué et m'a donné le travail avec lequel je cultive mon indépendance d'esprit. Je n'ai jamais léché les bottes de mes supérieurs, pour cela je n'ai jamais eu droit à certains privilèges mais je ne m'en suis porté que mieux car je ne suis pas devenu riche d'argent mais je suis devenu riche du respect à moi destiné et de la sympathie des personnes qui m'ont pris comme référence.Il y a des milliers de sénégalais comme moi qui ne demandent aucun avantage, ils demandent juste que leur mérite soit reconnu et que leur travail profite au peuple, le hic est que ces gens, comme moi ne font pas de la politique, ne mentent ni ne font de la délation, et donc, sont jetées aux oubliettes.Il n y a pas pire torture que d’être dirigé par quelqu'un qui n'a aucun mérite, qui ne croit pas en lui et traîne de l'incompétence.Je crains pour ce pays car ce régime nous méne droit au mur avec la complicité des réseaux économiques post-coloniaux français, je crains une libanisation irréversible du pays sur sa façade atlantique Ouest, le retour de l'irrédentisme et du narco-trafic en Basse-Casamance, la mise en coupe réglée du Sud-Est du pays par les nébuleuses criminelles alliées aux djihadistes et autres trafiquants.Tout cela parce que nous avons élu un homme qui ne devrait même pas diriger un magasin de tri, un homme imbu de lui-même qui se croit au dessus des lois et de tout, un homme qui ne respecte même pas les formes républicaines, qui n'a aucune élégance républicaine quand il veut atteindre son but.Que Dieu ait pitié de ce pauvre peuple sénégalais si pacifique et si fataliste, il ne mérite pas cela.
Pape diop - 15/08/2017 - 11h 52  
Mon problème est la valeur démocratique du scrutin avec des centaines de milliers de concitoyens privés de droit de vote par le processus
Pape diop - 15/08/2017 - 11h 52  
Mon problème est la valeur démocratique du scrutin avec des centaines de milliers de concitoyens privés de droit de vote par le processus
LondonBoy - 15/08/2017 - 14h 23  
Merci pour cette belle analyse, Saa Kaadior. Levons-nous comme UN et combattons ce PR et son régime de merde qui ne reculeront devant rien pour sauvegarder leur pré carré.À vous mes chers concitoyens, arrêtons cette fumisterie et faison dégager ces profitât dS de sangsues.Le combat pour la libération du peuple doit commencer NOW
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ? LIBERTE ET JUSTICE
A qui veut l'entendre!
Faillite d’une législature l
CARTE BLANCHE......SÉNÉGAL : Le crépuscule des politiciens professionnels !
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
En a-t-on vraiment fini avec Jammeh ?
Vive la démocratie!
Oui, Mme l’Envoyée spéciale, Macky Sall sait comment gagner les élections
D’un magistrat impuissant, on ne salue que la robe
En finir avec la démocrature
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 63651 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 55932 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 45417 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 40589 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 38184 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 14 août 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 14 Août 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 Août 2017
AUTRES AUDIOS ...
Audio-Idy pilonne le manque d’unité de l’opposition
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaires Bictogo, Petro-Tim, BDK Aliou Sall, Ndèye Katy Fall...: l'OFNAC, le ci ...
14/08/2017 - 16:12
Scandale de la SAR : 15 millions de dollars mis en cause
14/08/2017 - 11:15
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Il y a 2 mois, Aminata Lô Dieng comparait Macky à Djimbory, aujourd’hui, ell ...
22/07/2017 - 10:07
Audio-Quand Macky Sall dénonçait la rétention des cartes et les achats de con ...
19/07/2017 - 09:50
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ...
L'OEIL DU CITOYEN
Halte à la xénophobie et à l'ethnocentrisme politicien !!!
WAX DEUG
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 Août 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
SEN PETIT GALLE : la vache laitière de Prince Art
16/08/2017 - 12:53
Et maintenant? Attaquons les racines du mal...
16/08/2017 - 08:08
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Bamba Fall - 16 Aout 2017
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017