Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
Dénoncer fermement les dérives inacceptables de l'Etat d'urgence au Sénégal
Publié le : Mercredi 25 Mars 2020 - 16:17 - Source : dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 611 Imprimer

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux faisant état de violences policières à l’encontre de citoyens sénégalais dans le cadre de l’Etat d’urgence pour lutter contre la propagation du COVID-19 sont indignes du Sénégal et dignes d’une République bananière. Les images extrêmement choquantes de forces de l’ordre s’adonnant à des actes barbaresportant atteinte à la dignité humaine sont inacceptables, insoutenables et injustifiables.

L’état d’urgence est une mesure exceptionnelle prise en cas de péril imminent. Au Sénégal, ce régime d’exception est défini au niveau de l’article 2 la loi 1969/29 du 29 avril 1969 qui dispose que « L’Etat d’urgence peut être déclaré sur tout ou partie du territoire de la République du Sénégal soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas de menées subversifs compromettant la sécurité intérieure, soit en cas d’évènements présentant par leur nature et leur gravité, un caractère de calamité publique ». L’état d’urgence déclaré au Sénégal le 23 mars 2020, par Macky SALL, entre dans le champ de « la calamité publique ». Dans le cas d’espèce, il s’agit clairement d’un Etat d’urgence sanitaire lié à la lutte contre la propagation du virus de COVID-19.

Si l’état d’urgence confère des pouvoirs exorbitants aux autorités administratives, aucune disposition de la loi 1969/29 du 29 avril 1969,n’autorise les forces de l’ordre à exercer une violence gratuite, aveugle et démesurée contre les citoyens, y compris ceux qui ont violé la loi en ne respectant pas le couvre-feu imposé de 20h00 à 6h00 du matin (la loi a prévu des sanctions appropriées).

Tous les démocrates, toutes les organisations de la société civile et tous les citoyens doivent dénoncer fermement le comportement ignoble de certains policiers qui déshonorent leur fonction, portent atteinte à l’image de la police et se comportent comme de vulgaires voyous.

Ceux qui se sont adonnés à ces actes de violence inqualifiables, totalement disproportionnées n’ont pas leur place au sein de la police nationale, doivent être identifiés et démis, sans délai de leurs fonctions.En France, les deux premiers jours qui ont suivi la mise en œuvre du confinement ont donné lieu à une démarche pédagogique. Les policiers ont tenu à expliquer aux citoyens le sens et la portée de cette décision de restriction des déplacements, avant d’établir des contraventions. Les citoyens sénégalais qui n’ont pas respecté le couvre-feu imposé n’ont commis aucun crime, aucune action violente qui justifie les actes barbares et illégaux à leur encontre. 

Les partis politiques d’oppositionqui ont apporté leur soutien à Macky Sall dans le cadre de la lutte contre la pandémie du CORONAVIRUS doivent clairement prendre position, dénoncer les dérives inacceptables du régime, et clarifier le champ de l’Etat d’urgence du 23 mars 2020.

L’état d’urgence n’est ni un blanc-seing, ni un permis de répression (les policiers auteurs de ces actes sont des délinquants). 

L’état d’urgence (sanitaire)ne doit pas être dévoyé : lutter contre la propagation du virus de COVID-19n’a rien à voir avec la répression des populations.

Que ce soit clair : aucun citoyen sénégalais n’acceptera un tel glissement.

Seybani SOUGOU – E-mail : sougouparis@yahoo.fr

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Patho - 25/03/2020 - 17h 53  
Je soutiens Seybani.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Alpha Condé " confiné " sur la scène internationale
Coronavirus : Les politiques très touchés en Afrique
Il est temps de confiner le Président !
L’État face au double défi de la santé des personnes et des entreprises
Covid-19/Sénégalais bloqués à l'étranger : L'État assume et s'explique
Commissaire divisionnaire Boubacar Sadio " il faut dénoncer certains abus...."
Moustapha Diakhaté : "Ne laissons pas le Coronavirus infecter la démocratie"
CORONAVIRUS : Et si le remède faisait plus de ravages que le mal ?
Lutte contre le Covid-19 : "L'usage de l'armée n'est pas à exclure" (juristes africains)
Hommage au personnel soignant sénégalais !
 
DANS CETTE RUBRIQUE
L’État face au double défi de la santé des personnes et des entreprises
Raoult comme un cheveu dans la soupe de l'obscurantisme
Professeur Raoult et chloroquine : morale versus éthique !
Dénoncer fermement les dérives inacceptables de l'Etat d'urgence au Sénégal
AIDONS LES SÉNÉGALAIS À RESTER CHEZ EUX
LE FINEMENT CON CONDUIT AU CONFINEMENT
Coupable inconséquence
SÉNÉGAL, UN PAYS DE "HERDING CATS"
Coronavirus : évitons d’en faire une crise politique.
CORONAVIRUS : les fonds spéciaux du Président et du Président de l’assemblée nationale doivent être affectés à la lutte contre la pandémie COVID-19
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 148719 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96138 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71638 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61252 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60839 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Monsieur Guterres: Halte à vos mensonges !
CONTRIBUTIONS
Il est temps de confiner le Président !
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 mars 2020
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
L’État face au double défi de la santé des personnes et des entreprises
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 mars 2020
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Il est temps de confiner le Président !
28/03/2020 - 20:07
CORONAVIRUS : Et si le remède faisait plus de ravages que le mal ?
27/03/2020 - 18:17
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017