Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Les vérités indéniables de Barth
Publié le : Vendredi 28 Février 2020 - 08:43 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 9 - Consulté : 1353 Imprimer

Lors de l’émission le Jury du dimanche du 23 février dernier, Barthélémy Dias a déclaré avec amertume que « Guy Marius Sagna (GMS) est en prison parce qu’il est catholique et que s’il était Mbacké, s’il appartenait à la Famille Sy ou Laye, il serait libéré depuis longtemps ». Une telle déclaration a eu l’heur de soulever les indignations les plus sélectives et les vitupérations les plus hypocrites des sentinelles de notre royaume moral.

A entendre les jérémiades des pontifes moralisateurs suscitées par les propos soi-disant clivants de Barth, certains dénoncent ce qu’ils perçoivent comme une dérive discursive identitaire de la part du maire de Mermoz-Sacré Cœur au point de réclamer des excuses publiques. Une telle posture témoigne d’une malhonnêteté intellectuelle et d’une démagogie effarante de pseudo-intellectuels moralisateurs qui veulent alchimiser le discours barthien.  

Il paraîtra, sans doute étrange, à certains indignés, à la suite du vif débat soulevé par Barthélémy Dias sur le cas Guy Marius Sagna, que nous épousions la même position sur les raisons de la détention illégale, prolongée du leader de Frapp France Dégage. Si GMS reste encore en prison, c’est parce que le clergé est resté aphone et atone dans ce qui parait comme l’une des pires injustices de l’année 2019 et qui se perpétue en 2020. Ainsi, ces propos du maire de Mermoz ne sont pas à lire au premier degré, c’est-à-dire le prendre au pied de la lettre. Il ne sert à rien de verser dans des polémiques terminologiques pour détourner le véritable sens des propos de Barth mais de voir ce que le métalangage nous offre comme sens.

On est tous conscients du poids sociologique et symbolique des hommes religieux dans notre pays. Si Barth a déclaré, le cœur meurtri, que si son coreligionnaire croupit, depuis le 29 novembre 2019, en prison dans des conditions draconiennes, ce n’est point pour dire que les catholiques sont discriminés au Sénégal et qu’ils ne sont pas traités au même pied que les adeptes des autres religions, mais c’est surtout pour dénoncer l’inertie, le mutisme et le manque d’assistance du clergé catholique à l’endroit du pauvre GMS. Par conséquent, l’édile de Mermoz-Sacré Cœur critique plus l’inaction de l’Eglise catholique à l’endroit de GMS que la justice du Prince Macky Sall qui maintient en taule le héros de Nio Lank Nio Bagn.

Si la justice au Sénégal transcendait toujours les appartenances partisanes pour prendre ses décisions en toute indépendance, jamais Barth n’aurait émis ces vérités irréfragables que certains pseudo-gardiens de la stabilité et de la cohésion socio-religieuse veulent détourner à des fins immorales. Mais quand dans un pays, la plupart des décisions de justice sont dictées par des logiques confrériques, on arrive à avoir le sentiment que le pouvoir maraboutique a une véritable prégnance et un réel pouvoir d’influence sur l’autorité judiciaire. Dans l’histoire politique du Sénégal, des chefs religieux équidistants ont eu à dénoncer des injustices exercées des personnalités dont le seul tort est d’être en conflit avec le chef de l’exécutif. Feu le journaliste écrivain Chérif Elvalide Sèye rappelle, dans son ouvrage « Mgr Hyacinthe Thiandoum : à force de foi », le rôle primordial qu’avait joué le cardinal Thiandoum dans la crise de 1962 entre Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia. Une position qui lui vaudra le courroux de Thierno Seydou Nourou Tall, ardent partisan de Senghor, qui n’avait pas hésité à vouloir s’en référer au souverain pontife d’alors, Jean XXIII alias Il Papa Buono. Nonobstant ces menaces du khalife omarien de l’époque, le chef de l’Eglise catholique sénégalaise n’avait jamais démordu de sa position et de sa conviction sur l’innocence de Mamadou Dia. Aujourd’hui, dans le même registre, Barth interpelle Monseigneur Benjamin Ndiaye à user de toute sa diplomatie et de toute son aura pour faire fléchir le pouvoir dans l’affaire GMS. C’est un secret de Polichinelle de dire, en maintes occurrences, que les marabouts ont pesé sur des décisions de justice.

Quand, en 2016, Karim Wade bénéficiait d’une grâce qui le libérait de la prison, feu le khalife général des mourides Serigne Sidy Mokhtar y avait un rôle prépondérant. D’ailleurs, le jour de sa sortie, son fils était présent à la résidence de Madické Niang, Karim s’était rendu pour le voir avant de quitter Dakar pour Doha. Tout le monde reconnait que Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a beaucoup usé de son entregent pour faire libérer le talibé Cheikh Khalifa Sall. Et il a fallu que l’actuel guide spirituel des mourides, Serigne Mountakha, dans l’ambiance réconciliatrice de Massalikoul Jinane, intercédât auprès du président du Conseil supérieur de la magistrature pour faire élargir l’ex-maire de Dakar et son talibé Mbaye Touré, ex-directeur administratif et financier de la Ville de Dakar. Il faut rappeler que Serigne Mountakha Mbacké, alors deuxième personnalité mouride après le Khalife Serigne Sidy Mokhtar, était parti rendre visite à son talibé Mbaye Touré dans la nuit du 4 au 5 août 2017. Et cette visite très symbolique était une forme de pression exercée sur l’autorité exécutive ou judiciaire.

Si le tristement célèbre marabout de Louga Cheikhouna Guèye dit Serigne Khadim qui avait ignominieusement enchainé de tout petits talibés a bénéficié d’un sursis de deux ans, c’est grâce à l’intervention comminatoire du khalife des mourides qui déclarait aux maitres coraniques venus chercher secours à quelques jours du délibéré ceci : «J’attends juste la décision de la justice par rapport à ce cas précis et je saurai quoi faire. Soyez rassurés, ils vont faire ce que nous voulons ou on change de position parce que trop c’est trop. Pour le cas du maître coranique, si la décision de la justice est clémente temps mieux au cas contraire, nous allons prendre nos responsabilités.» Suffisant pour que le juge ne s’aventurât pas à suivre le réquisitoire du procureur qui demandait deux ans ferme. A cette décision judiciaire influencée par la déclaration du saint homme, il faut ajouter la prégnance du saccage du tribunal de Grande instance de Louga par les partisans furibards du maitre coranique tortionnaire.

Si Macky Sall a échappé à la prison après sa défenestration de l’Assemblée nationale en 2008, c’est grâce au défunt khalife Serigne Bara Mbacké qui a pesé de toute sa puissance pour faire reculer l’alors président de la République, Abdoulaye Wade. Et on connait le degré d’implication de Mourtala et de Galass Kaltom, fils de Serigne Bara dans cette intercession qui allait sauver, de la prison, celui qui dirige aujourd’hui le pays.

Alors, il est temps de cesser cette tartufferie qui consiste à vouloir donner aux propos de Dias une tonalité identitaire ou à verser dans une sémantique de discours stérile. Cette déclaration bien réfléchie du maire de Mermoz et à laquelle nous souscrivons entièrement ne doit pas être utilisée comme une machine de guerre pour oblitérer le vrai débat sur la libération du leader de Frapp France dégage.  

SERIGNE SALIOU GUÈYE
 
 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Broussard - 28/02/2020 - 09h 59  
Merci beaucoup Serigne Saliou.Ce pays est plein d'hypocrites et c'est vraiment d'hommage.
PAUL - 28/02/2020 - 11h 38  
EN TOUT CAS IL A DEJA INTERNATIONALSE LE CAS DE GUY QUI SE DISCUTE MAINTENANT AU VATICAN.
REGARD - 28/02/2020 - 12h 05  
Merci Serigne Saliou Gueye . C'est la VERITE VRAIE
Injustice - 28/02/2020 - 13h 21  
excelente analyse
Victus - 28/02/2020 - 14h 50  
J'avais dit dans un post à ce sujet que si Cheikh Oumar Ann a osé toutes ces indélicatesses, c'est qu'il se sait protégé doublement par son appartenance ethnico-géographique, mais aussi et surtout par le parapluie que la famille TALL déploie sur lui.
MOUSSA - 28/02/2020 - 16h 03  
BIEN DIT Mr GUEYE
Dodds - 29/02/2020 - 07h 02  
Que dire de plus si ce n'est MERCI D'AVOIR ÉTÉ VÉRIDIQUE comme toujours d'ailleurs. SSG, un des derniers Mohicans du journalisme sénégalais qui se noie entre incompétence et corruption.
Degueunetaan - 29/02/2020 - 14h 42  
SSG tu es d'une puissance cognitive inqualifiable.Tu es tres fort.Pourtant ton bagout n'est pas seduisant,tu butes sur les mots,tu les cherches quelque fois et sans les trouver. Et meme si tu les trouves,quelque fois ils ne permettent qu'une expression ordinaire loin de reveler aux auditeurs votre puissance de reflexion et d'analyse.Par contre votre honnetete,votre engagement constant aupres des causes justes ne souffrent d'aucun nuage.Cette analyse que vous avez faire des propos de Barth est d'une pertinence historique et documentaire jamais produite.Quel bonheur de rappeler a tous ces pharisiens, que s'il ya une constance indeniable dans le champ politico-judiciaro-economique senegalais c'est la fatwa irrefragable des leaders confreriques.Ces detniers friands de deniers publics,de liberalites comme les passports diplomatiques,les actions dans les societes d'Etat,le recrutement et le parrainnage de leurs talibes dans la fonction publique,les liberations conditionnelles,relaxes et autres...Alors ,que voulez-vous?La politique ou la verite?Serigne Saliou jaraaama.
Dodds - 01/03/2020 - 14h 30  
Que dire de plus si ce n'est MERCI D'AVOIR ÉTÉ VÉRIDIQUE comme toujours d'ailleurs. SSG, un des derniers Mohicans du journalisme sénégalais qui se noie entre incompétence et corruption.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Corona et silence dans l'adresse à la nation
Essais vaccinaux en Afrique : L’Inconscient néocolonial !
COVID-19 : Mise en quarantaine de l'Etat de droit au Sénégal. Mesdames, Messieurs, les députés, jusqu'où irez-vous?
Vous ne testerez pas vos vaccins sur les africains.
Controverse autour de la loi d'habilitation
Fauché par le virus, Pape Diouf surprend !
Ousmane Sonko et le Projet de Loi d’Habilitation
Corona...quand est-ce la soudure des institutions ?
Pourquoi le président Macky Sall veut-il coroniser l'Assemblée nationale, nos libertés et la démocratie ?
A vos ordres, maréchal Macky Sall !
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149699 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96462 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71963 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61543 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 61107 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
L’homme et le virus...
CONTRIBUTIONS
Corona et silence dans l'adresse à la nation
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Concession Port Minéralier de Bargny-Sendou: Dame Diamé obtient un titre fonci ...
08/04/2020 - 10:55
Passations de marchés : C'est la dérive totale...
07/04/2020 - 21:03
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
"«Emprisonnement » de Habré à son domicile pour 60 jours
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Corona et silence dans l'adresse à la nation
07/04/2020 - 08:35
Essais vaccinaux en Afrique : L’Inconscient néocolonial !
05/04/2020 - 19:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017