Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
3e mandat en Guinée : Rien ne va arrêter Condé !
Publié le : Vendredi 28 Février 2020 - 08:29 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 804 Imprimer

Le Président Alpha Condé continue à surprendre le monde entier, du fait de sa détermination à vouloir, vaille que vaille, tenir les législatives et le référendum qui porte sur la réforme de la Constitution en Guinée. Le scrutin est prévu ce dimanche.

Il aurait, selon des informations de Rfi, décliné l’offre de la Cedeao, d’envoyer quatre Chefs d’Etat à Conakry pour discuter de la question.

Il s’agit du Nigérian Muhammadu Buhari, du Ghanéen Nana Akufo Ado, du Burkinabè Roch Christian Kaboré et du Nigérien et dirigeant en exercice de l’institution régionale, Mahamadou Issoufou.

La mission a capoté car Condé n’a pas eu l’élégance de les recevoir. Il faut dire qu’il connaissait déjà la position de la Cedeao qui est opposée à toute réforme constitutionnelle d’envergure juste pour rester au pouvoir. Une attitude qui en dit long sur ses intentions réelles qui sont, fort probablement, de rester au pouvoir en se représentant à la future présidentielle.

Apparemment, rien ne va arrêter Condé.

Les manifestations du Front national de défense de la Constitution (FNDC) que composent des partis de l’opposition et des membres de la société civile, ont déjà fait 29 morts.

L’OIF, l’Organisation de la Francophonie s’est retirée du processus électoral alors qu’elle était membre de l’audit technique. Elle a estimé que ce fichier n’est pas crédible et ne garantit pas un vote transparent des guinées.

Mais, malgré tout ce tintamarre et cette réticence de la Cedeao, Condé va s’arc-bouter au pouvoir.

Une situation incompréhensible au regard du parcours de l’homme, de son passé. Le professeur a été de toutes les batailles pour l’avènement de la démocratie dans son pays.

S’il succombe aux charmes du pouvoir à ce point, les autres pays doivent se préparer.

Car, il nous semble que, dans nos pays, ce sont moins les institutions qui posent problème que les hommes eux-mêmes qui, une fois au pouvoir, ne veulent plus quitter.

Pis, leurs partisans, recrutés sur des bases claniques, ethniques, religieuses, amicales et autres, les poussent à résister parce qu’ils ne souhaiteraient, pour rien au monde, perdre les privilèges ainsi acquis.

Un mal africain qui n’épargne nullement le Sénégal. Me Wade, l’ancien Président, avait entrainé le pays dans ce gouffre. Il a récolté une sanction sévère d’un peuple décidé à lui barrer la route.

Et aujourd’hui, avec les déclarations des partisans de Macky comme Mbaye Ndiaye et Boun Abdallah Dionne, on ne se fait plus de doutes sur les intentions du Président Sall.

Conséquence, il risque la même claque que le Pape du sopi : qui s’y frotte s’y pique.

Malheureusement, la Guinée n’est pas le Sénégal. Chez nos voisins, le vote et l’engagement politique sont ethniques et ethnocentriques. Les Peuls votent peul, les Malinké malinké et les Forestiers sont plus indécis.

Alpha a fait ses calculs. Il sait que les acteurs de la contestation ne pèsent pas forcément plus d’un tiers de l’électorat guinéen. Il sait qu’il peut réussir son coup de force constitutionnel.

Et il se posera un dilemme pour la communauté internationale et la Cedeao : Comment sanctionner quelqu’un parce qu’il a organisé un référendum ? Car, un référendum est tout de même légal.

Malheureusement, la Guinée qui fait partie des pays les plus pauvres en Afrique, va davantage s’engouffrer dans l’instabilité et la violence.

Condé va certainement réussir à rester au pouvoir mais à quel prix ? Car, l’opposition, même si elle est minoritaire, a une capacité forte de résistance et de nuisance.

Or, le bras de fer ne fait que commencer.

Assane Samb

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Juste - 28/02/2020 - 09h 10  
Je ne suis d'avis avec vous sur le fait qu'alpha puisse gagner ces élections aux urnes parce son calcul communautariste le lui permet. Même si la Guinée votait n fois, alpha condé ne pourra jamais gagner légalement une élection en Guinée devant Cellou Dalein. La Guinée organise tout sauf une élection.
Manlafi - 28/02/2020 - 10h 41  
La seule solution a ce fléau africains est de donner carte blanche aux armées africaines de s'imposer pour restreindre un troisième mandat consécutif dans tous les pays africains.Les présidents africains ne respectent que les forces armées.
BOUNKHATAB - 28/02/2020 - 12h 22  
Tout sauf les militaires.Les soldats , s ils accedent au pouvoir, ils deviennent des tyrans.Soyons democrates et citoyens et boutons tous les chefs d etat hors du pouvoir , s ils veulent un troisieme mandat.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Notre indépendance nous asservit toujours : la nécessité d'une seconde émancipation
Contribution-Covid-19 : Quelles solutions économiques pour une sortie de crise ? (Par Pape Diop)
Vaccin -test en Afrique : Abdoulaye Diouf Sarr a-t-il dit la vérité ?
Macky Sall et ses pairs du continent discutent de l'impact du covid-19
Cinq moments clés d'un parcours démocratique
La Lettre du Continent fait des révélations sur le remaniement repoussé et les entrées ratées de Madické Niang, Omar Sarr et Amadou Sall dans le gouvernement
A quand la baisse du prix du carburant ?
60 ans de dépendance sortons l'Afrique du coloniavirus et des coronavirus
Pauvres de nous !
Le jour d’après… par Boubacar Camara
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149652 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96430 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71929 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61514 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 61080 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
L’homme et le virus...
CONTRIBUTIONS
Corona et silence dans l'adresse à la nation
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Passations de marchés : C'est la dérive totale...
07/04/2020 - 21:03
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
"«Emprisonnement » de Habré à son domicile pour 60 jours
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Corona et silence dans l'adresse à la nation
07/04/2020 - 08:35
Essais vaccinaux en Afrique : L’Inconscient néocolonial !
05/04/2020 - 19:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017