Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
De hauts responsables accusés de trahison: L’Apr amorce son autodestruction !
Publié le : Jeudi 27 Février 2020 - 08:47 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 1330 Imprimer

Le parti politique au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), au pouvoir, est dans une tourmente.

Un de ces jeunes cadres, Bara Ndiaye, Directeur de la Maison de la presse, n’a pas hésité à accuser deux hauts responsables, le Ministre des Affaires étrangères, Ahmadou Bâ, et la Présidente du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré, de nourrir un agenda personnel et de tisser des réseaux internes contre le Président Sall.

Bara en a dit donc plus que Mame Mbaye Niang. Ce dernier parlait d’un ‘’traître’’ tandis que lu, croit en connaitre plusieurs dont les deux qu’il a cités.

Rappelons que cette situation fait suite au limogeage de Moustapha Diakhaté, l’auteur d’un courant qui n’était plus en odeur de sainteté avec le Grand Manitou.

Or, au niveau du parti, personne ne peut ignorer les effets dévastateurs de tels propos qui vont semer le malaise, y compris au niveau étatique.

Si de tels propos peuvent être avancés par voie de presse, c’est que l’Apr en est arrivée à un stade de déperdition morale et politique tel que les uns se font un devoir de se dresser contre les autres.

Et ce n’est pas nouveau. Moustapha Cissé Lô a accusé ses camarades et autres responsables de l’Etat d’être dans le trafic de drogue et le blanchiment d’argent. Il n’a jamais aussi inquiété pour cela.

Aujourd’hui, les Sénégalais sont en train de se poser des questions sur la moralité des gens qui les dirigent. Les charges qu’ils assument sont-elles trop lourdes pour eux ? Respectent-ils les Sénégalais ? Sont-ils dignes de confiance ?

En effet, si vraiment Ahmadou Bâ et Mimi Touré sont ce qu’on les accuse d’être, comment peut-on les maintenir à ce niveau de responsabilité de l’Etat, c’est-à-dire à des postes stratégiques ?

A contrario, s’ils le sont pas, comment peut-on permettre à un cadre de les attaquer de cette façon par voie de presse ?

L’un dans l’autre, la Commission de discipline qui a exclu Moustapha Diakhaté a du pain sur la planche.

Ou Ahmadou Bâ et Mimi Touré doivent rendre des comptes parce qu’on a des preuves contre eux, ou Bara Ndiaye doit être rappelé à l’ordre.

En tout état de cause, cette guéguerre à l’Apr est en train de donner aux Sénégalais l’image d’un parti aux abois avec, à son niveau, des gens pire que des adversaires.

On a rarement vu, dans l’histoire de ce pays, un parti au pouvoir se déchirer de la sorte alors que le secrétaire général est encore aux commandes.

Ce qui est clair, c’est que le parti est en train de s’autodétruire. Après avoir conquis le pouvoir après seulement quelques années d’existence, il semble avoir atteint sa vitesse de croisière et amorcé un virage de retour et, pis, une forme d’autodestruction à l’image de ces fusées qui explosent au vol après avoir effectué une montée en puissance.

‘’Macky rek et personne d’autre’’, écrit Bara Ndiaye dans sa contribution. Eh bien, cela signifie que Macky sera éternel aux commandes du parti et restera sans doute aux affaires.

Les Sénégalais avaient connu le cas du Pds où on disait que Wade était la seule constante. Ici, à l’Apr, Macky est la seule alternative. Il n’y a n’en pas d’autres.

Mais ceux qui avancent ces propos ignorent peut-être qu’ils sont en train de dire que le parti ne va pas survivre à Macky. Or, ce dernier n’est éternel ni physiquement ni politiquement.

Alors, l’Apr est en train de nous annoncer sa fin prochaine. Justement lorsque Macky aura quitté le pouvoir. Car, à partir de ce moment-là, la rébellion se généralisera exactement cela est arrivé à Abdoulaye Wade.

Les mêmes causes produisant les mêmes résultats.

Assane Samb

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Idrissa - 27/02/2020 - 09h 23  
Quoi de plus normal que de parler de la succession d'un Président de la République qui en est à son dernier mandat et qui d'ailleurs a déjà grillé une année sur les 5 qui lui restait. Alors si aujourd'hui le Président Macky Sall et ses ouailles montent sur leurs grands chevaux dès qu'on parle de succession, c'est tout simplement parce que ces gens-là ont à dessein de faire un forcing pour un 3ème mandat.Il est bien évident et clair comme le soleil de midi que celui-là veut se présenter pour un ou peut-être même plusieurs mandats encore. Dès lors, tout dépendra de la détermination du Peuple à lui faire face. Sénégalais yi yéwoulène diote na déh!!!
Vieux - 27/02/2020 - 12h 13  
LE SEUL TRAITRE EST BIEN CE MENTEUR MACKY QUI VEUT DIVISER TOUTE LA CLASSE POLITICO SOCIALE DU PAYS.
BOUNKHATAB - 27/02/2020 - 13h 52  
‘’Macky rek et personne d’autre’’ est une declaration idiote que seuls des incapables peuvent tenir. Bara ndiaye est jeune et vide et il en est conscient.Il sait que son poste est du a la presence de macky a la tete du pays.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
A quand la baisse du prix du carburant ?
60 ans de dépendance sortons l'Afrique du coloniavirus et des coronavirus
Pauvres de nous !
Le jour d’après… par Boubacar Camara
Covid-19/ Célébration 4 Avril : Macky révèle où et comment la fête sera célébrée
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 01 AVRIL 2020
POWERCOM EN OPÉRATION SÉDUCTION À LA SENELEC
Le Covid-19 chamboule les plans de remaniement de Macky Sall
Covid-19 : tsunami politique pour les chefs d'Etat d'Afrique francophone ?
Comment le coronavirus permet à Pékin de resserrer ses liens avec l'Afrique.
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149372 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96291 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71777 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61375 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60954 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
L’homme et le virus...
CONTRIBUTIONS
Controverse autour de la loi d'habilitation
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé sur le bilan un mois aprés la premiére découverte
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky, «Buur» et «Bumi» pour quel usage ou quel abus ?
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé sur le bilan un mois aprés la premiére découverte
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Controverse autour de la loi d'habilitation
02/04/2020 - 15:03
Fauché par le virus, Pape Diouf surprend !
01/04/2020 - 21:08
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017