Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
« La dette intérieure est dans une proportion inquiétante»
Publié le : Lundi 17 Février 2020 - 09:30 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1626 Imprimer

Les difficultés que traversent les entreprises sénégalaises font débat. On parle d’une dette de 200 milliards de F CFA que l’Etat du Sénégal devrait aux entreprises nationales. Même si le ministère des Finances a sorti un communiqué pour dire que cette dette commence à être payée, une entreprise comme la CDE, très connue dans le milieu des Btp, a licencié 200 personnes, la semaine dernière.

Invité à l’émission Lr du Temps, sur Iradio, l’Economiste, Spécialiste en politique d’infrastructures, Papa Demba Thiam, pense que l’endettement peut bien menacer les emplois dans une entreprises. « C’est clair qu’une entreprise qui est endettée et qui n’a pas la possibilité de renouveler sa trésorerie est fondamentalement asphyxiée », a-t-il déclaré.

Toutefois, estime M. Thiam, la dette elle-même n’est pas une mauvaise approche. Pourvue qu’elle soit orientée dans des choix stratégiques. « Quelle soit intérieure ou extérieure, le propre de la dette comme effet de levier, c’est de produire de la richesse qui permet de la rembourser. Donc, il y a un problème de choix de processus décisionnel dans les activités pour lesquelles l’Etat s’endette. Il faudrait toujours avoir à l’esprit que ces activités se placent dans un schéma de création de richesses », a conseillé M. Thiam.

Par rapport à la dette intérieure, l’autre invite de Lr du Temps va plus loin. L’Expert financier, Cheikh Oumar Diagne, puisque c’est lui qu’il s’agit, pense que l’Etat relègue au second plan le secteur privé national.

« La dette intérieure est un paramètre qu’il faut analyser sur différents facteurs. L’Etat est dans une stratégie d’endettement depuis plusieurs années. Aujourd’hui, cette dette est dans une proportion inquiétante », fait savoir M. Diagne.

Poursuivant, l’Enseignant note que s’il y a un stock important de la dette au niveau national, c’est parce que l’Etat a décidé de respecter ses engagements à l’extérieur. « L’Etat privilégie l’extérieur au détriment du secteur privé national », pense Cheikh Oumar Diagne.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Sek - 17/02/2020 - 22h 15  
Les faillites vont s'enchaîner et les licenciements seront de plus en plus nombreux. La paupérisation sera vécue par les populations à faible revenu. Dans ce pays, on préfère sauver les entreprises étrangères notamment françaises et turques. Vive le nouveau nationalisme de nos autorités.
Samba Sarr - 18/02/2020 - 04h 43  
En fait le PSE de Macky Sall est un plan d'appauvrissement des sénégalais.Un plan économique qui favorise les entreprises étrangères et sacrifie les entreprises nationales n'est pas un plan de développement.Tout ce que le PSE fait.c'est de permettre au gens de Macky de travailler avec les entreprises étrangères...Les autres peuvent aller se faire voir ailleurs.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
La dette du Sénégal estimée à 8.231 milliards FCFA
Covid-19: Les mesures économiques d'Abdoul Mbaye
Annulation de la dette : La CNUCED corrige Macky
«On pourrait mobiliser 2000 milliards au besoin»
Le coronavirus "enterre" le tourisme
« La mobilisation des 64 milliards risque d'être plus difficile… »
L'impact du coronavirus sur notre économies sera désastrastreux
Amadou Hott sur l'impact du Covid-19 : "Il est prématuré de penser à un moratoire sur la fiscalité''
Lutte contre le coronavirus : Le Sénégal dégage un budget de 64 milliards
Moubarack Lô alerte : «le coronavirus aura un impact sérieux sur les économies africaines»
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149650 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96429 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71928 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61513 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 61077 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
L’homme et le virus...
CONTRIBUTIONS
Corona et silence dans l'adresse à la nation
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Passations de marchés : C'est la dérive totale...
07/04/2020 - 21:03
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
"«Emprisonnement » de Habré à son domicile pour 60 jours
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Corona et silence dans l'adresse à la nation
07/04/2020 - 08:35
Essais vaccinaux en Afrique : L’Inconscient néocolonial !
05/04/2020 - 19:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017