Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Le plastique, un tueur silencieux
Publié le : Vendredi 14 Février 2020 - 08:57 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 386 Imprimer

Le constat est unanime. Le spectacle est désolant à l’entrée des villes. Les déchets plastiques sont visibles partout du fait de la quantité importante qu’on en produit annuellement.

2 241 176 tonnes de déchets sont produites par année au Sénégal. La révélation est faite par Baba Dramé lors de l’atelier de vulgarisation de la loi numéro 2020-08 du 4 janvier 2020 relative à la prévention et à la réduction de l’incidence sur l’environnement des produits plastiques.

En effet, les matières plastiques peuvent durer des dizaines voire des centaines d’années sans se dégrader. Cette pollution du plastique est considérée comme un fléau à cause des conséquences désastreuses qu’elle engendre. Elle menace la santé des populations ainsi que les activités économiques des citoyens.

Également, les plastiques obstruent les passages des eaux de ruissèlement et provoquent, par la même occasion, des inondations dans les zones urbaines. Conscient des dangers qu’engendrent les déchets plastiques, le Gouvernement du Sénégal mène des actions au niveau national et international pour arriver à bout de ce fléau.

La loi relative à la prévention et à la réduction des produits plastiques entre en vigueur le 20 avril prochain

Parmi ces actions, il y a l’adoption de la loi numéro 2020-04 du 8 janvier 2020 relative à la prévention et à la réduction de l’incidence sur l’environnement des produits plastiques. Cette loi doit entrer en vigueur 3 mois après sa publication dans le journal officiel. C’est-à-dire le 20 avril 2020. A cet effet, le ministère de l’Environnement a rencontré, le jeudi 13 février 2020, l’ensemble des gouverneurs de région et les forces de défense et de sécurité pour avoir la même compréhension de la loi et harmoniser la stratégie de sa mise en application.

« Nous allons continuer la même démarche avec tous les acteurs. Nous allons également procéder à une tournée dans toutes les régions pour organiser des Conseils régionaux départementaux avec les parties prenantes pour une meilleure vulgarisation, une meilleure compréhension de cette nouvelle loi qui est importante pour nous qui est importante pour le Sénégal.

Nous avons la claire conscience que cette loi va permettre de se débarrasser de manière irréversible, de cette prolifération anarchique des déchets plastiques sur l’étendue du territoire national », a déclaré le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim Sall.

Pour lui, il est important de coordonner avec eux d’harmoniser la compréhension de cette loi qui va permettre de lutter contre le péril plastique.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Talibé tué : L’autopsie révèle…
Reconnu coupable d’avoir battu à mort sa fille de 11 ans : Alpha Oumar Diallo condamné à 10 ans
Chavirement d’une pirogue à Soumbédioune : Trois pêcheurs portés disparus
Interdits de marcher, les nouveaux bacheliers non orientés donnent un ultimatum d'une 7 jours à Cheikh Oumar Anne
Grève illimitée à l’université de Ziguinchor : les étudiants demandent à parler directement au Président Macky Sall
Suppression ou non de l’article 80: Seydi Gassama ne gobe pas du tout la sortie de Ousmane Ngom
Rapatriement des Sénégalais de Wuhan : toute la vérité n'a pas été dite.
Les nouveaux bacheliers non orientés dans les rues de Dakar ce jeudi
Bamboula à l'Artp : 2 voitures à 147 millions
Véhicules de fonction : Un gouffre à 5 milliards
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145295 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95362 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70840 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60573 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60074 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017