Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
L'insécurité au Sénégal : le ministre de l'intérieur est-il dépassé ?
Publié le : Lundi 27 Janvier 2020 - 15:06 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 513 Imprimer

L'attraction touristique dans n'importe quel pays du monde est surtout liée à deux facteurs indispensables : la stabilité sociale et la sécurité des biens et des personnes. Et sur ce plan le Sénégal ne doit compter aucunement sur le tourisme pour atteindre l'émergence économique.

Et en matière de sécurité intérieure, le Sénégal est désormais dans la zone rouge, vu l'ampleur des cas d'agression et de braquage mortels qui rythment le quotidien des Senegalais. Une propension exponentielle de l'insécurité qui laisse indifférente les autorités étatiques et effiloche davantage l'image de notre pays, car certains pays occidentaux accentuent de plus plus la mise en garde de leurs ressortissants sur les dangers encourus en se rendant au Senegal où l'hospitalité à cédé sa place à l'hostilité.

Une situation qui n' émeut personne, surtout les autorités étatiques. Le président de la République et son ministre de l'intérieur sont préoccupés par un dialogue politico-politique qui n'intéresse qu' une infine partie, adepte de politicailleries, vomie par la majorité des Sénégalais.

Pendant ce temps, les morts victimes d'agressions sont remis à Dieu. Le ministre de l'intérieur Aly Ngouille Ndiaye semble épuiser ses cartouches face à ce fléau. Aucune meurette face à ses cas d'agressions mortelles n'est envisagée ou envisageable pour endiguer l'ampleur dévastatrice de l'insécurité galopante, si ce n'est que se pavaner dans les foyers religieux pour représenter un État qui a démissionné de ses prérogatives régaliennes.

ReseauNews

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Diagnus - 28/01/2020 - 08h 32  
Le ministre de l'intérieur est un incompétent il pense que son rôle est d'organiser des élections chose du reste qu'il fait très mal. Au lieu de s'attaquer à des manifestants en déployant tout ce que la république a comme force et mater les citoyens en tout tympanisant " force reste à la loi " Monsieur le ministre peaufinez des stratégies de lutte contre les agressions ne soyez pas réactif. Mais malheureusement vous n'êtes pas doué pour ça.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Babacar Gaye liste les autorités qui ont droit à un véhicule de fonction
Talibé tué : L’autopsie révèle…
Reconnu coupable d’avoir battu à mort sa fille de 11 ans : Alpha Oumar Diallo condamné à 10 ans
Chavirement d’une pirogue à Soumbédioune : Trois pêcheurs portés disparus
Interdits de marcher, les nouveaux bacheliers non orientés donnent un ultimatum d'une 7 jours à Cheikh Oumar Anne
Grève illimitée à l’université de Ziguinchor : les étudiants demandent à parler directement au Président Macky Sall
Suppression ou non de l’article 80: Seydi Gassama ne gobe pas du tout la sortie de Ousmane Ngom
Rapatriement des Sénégalais de Wuhan : toute la vérité n'a pas été dite.
Les nouveaux bacheliers non orientés dans les rues de Dakar ce jeudi
Bamboula à l'Artp : 2 voitures à 147 millions
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145352 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95366 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70843 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60577 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60081 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017