Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Abdoulaye Diop installe la commission de la carte nationale de presse et de la validation des acquis de l’expérience
Publié le : Lundi 27 Janvier 2020 - 14:38 - Source : Dakarmatin via Pressafrik - Commentaires : 0 - Consulté : 245 Imprimer

Le ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop a procédé, ce lundi, à l’installation officielle de la commission de la carte nationale de presse et de la validation des acquis de l’expérience, composée de huit membres titulaires et de leurs suppléants, à sa tête le journaliste Daouda Mine. La carte nationale de presse qui n'était pas délivrée depuis les années 2006 -2007 était très attendue par les acteurs de la presse pour l'assainissement du secteur.  

En effet, « ce sujet de la presse confronté à d’énormes difficultés d’ordre économique, social et professionnel, est lié particulièrement à une absence de carde juridique et réglementaire adaptées. Cette situation a créé un grand flou dans le secteur, la qualification de l’organe de presse est devenue confuse avec la multiplication des supports particulièrement dans le texte marqué par l’avènement numérique. On ne sait plus qui est journaliste et qui ne l’est pas », a soutenu le ministre Abdoulaye Diop face à la presse.  

Il ajoute « Or, nous en convenons tous que malgré le rôle important que joue la presse sénégalaise dans l’éveil de la conscience et sa large contribution à la construction des sociétés modernes à la promotion et à la consolidation de la démocratie, la presse peut aussi, si elle n’est pas professionnelle et adossée sur des principes d’éthique et de déontologie détruit des vies, disloque des foyers etc... » 

Conscient des dérives de la profession, le président nouvellement installé à la tête de la commission de la carte nationale de presse et de la validation des acquis de l’expérience, Daouda Mine, promet l’application des textes.  « La mise en place de cette commission participe à l’assainissement de la presse. L’ancien code disait : est journaliste que celui qui est sorti d’une école de formation et qui tire l’essentiel de ses revenus dans ses fonctions de journaliste ; mais le deuxième alinéa posait problème. Ceci disait est journaliste celui qui est formé dans une rédaction régulière et qui exerce la fonction de journaliste. Pourquoi ce deuxième alinéa posait problème?  parce que tout, simplement, il n y avait pas de critères de formation et pas de commissions pour valider les acquis au niveau de ses rédactions. Mais,  les nouvelles dispositions du code la presse a résolu ça. Et nous, on nous a demandé d’appliquer ses dispositions est, c’est ce que nous allons faire».  

La prochaine étape de la commission est de valider le règlement intérieur, celui qui leur permettra de travailler, de suivre la procédure qui sera édictée. Car, pour le président Daouda Mine, « il faut comprendre que notre travail est encadré par le code de la presse. Les dispositions du code sont claires et ce sont (elles) qui nous disent ce qui est attendu de nous, ce que nous devons faire, et ce que nous ne devons pas », renseigne t-il.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Coronavirus: un cas recensé au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne
Accident sur les Allées du centenaire : la gendarmerie apporte des éclairages et annonce l’ouverture d’une enquête
"Noo Lank" hausse le ton et avertit: "nous n'allons pas continuer à organiser des marches et à parler à quelqu'un qui n'écoute pas"
Le cardinal estime que l’emprisonnement de Guy est un scandale
Code de la presse : Macky Sall demande la finalisation effective de l’ensemble des textes d’application
Deux corps de pêcheurs de Soumbédioune retrouvés
Perturbation des vols de Air Sénégal
Une plainte d’Aliou Sall contre Ahmet Aidara
Affaire Guy Marius : nouvelle demande de liberté de provisoire
Alaye Djitèye, le complice de Thione Seck a été arrêté au Mali en possession de 900 millions en faux billets
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146571 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95538 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71005 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60726 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60262 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017