Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Lutte contre la corruption: Seydou Guèye note des avancées et demande à Sonko de ne pas tomber dans haine inutile
Publié le : Dimanche 26 Janvier 2020 - 16:09 - Source : Dakarmatin via Pressafrik - Commentaires : 5 - Consulté : 1206 Imprimer

Le porte-parole de la présidence de la République du Sénégal, Seydou Guèye a énuméré ce dimanche des efforts fournis par l'État dans la lutte contre la corruption, suite à la publication du rapport de Transparency International classant le pays dans la zone rouge. Il s'est dit aussi outré par la sortie de l'opposant Ousmane Sonko, qui a accusé le président Sall d'être l'Alpha et l'oméga de la corruption. 

"Du point de vue de la norme et du cadre réglementaire, nous avons fait d'énormes progrès. Je prends en exemple l'adhésion à la norme de l'ITIE qui existe depuis 2003. Le Sénégal n'y a adhéré qu'avec l'arrivée de Macky Sall au pouvoir. Et aujourd'hui, le Sénégal fait partie des trois seuls pays dont l'évaluation a conclu à la situation de pays ayant accompli de progrès satisfaisants", a relevé M. Gueye. 

Selon ce résultat est un effort en matière de transparence. Dans ce sens, il a rappelé que l'État a retravaillé le code minier pour renforcer la transparence. Mais aussi une évaluation positive de la revue africaine par les paires en 2017. Beaucoup d'efforts ont été faits en matière de transparence, a-t-il insisté. 

Parlant de la sortie de Sonko, il a fait d'abord savoir qu'il y a des choses qui ne l'intéressent pas, avant d'ajouter : "quand on est dans l'espace public, il y a une façon d'être présent. C'est avoir un rapport très clair avec la vérité et ne pas être dans des supputations, les accusations ou les manœuvres. Je suis outré de voir en prévenance de ces espaces, ce qui me semble régressif et préoccupant en matière de démocratie. Ce que j'appelle le trop-plein d'égo et le très peu d'idées. C'est de l'intoxication. Et à la limite, il ne faut pas franchir le rubicon parce qu'on pourrait tomber dans la catégorie de la haine qui n'a aucune utilité".

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Back - 26/01/2020 - 18h 45  
Ce n'est pas un problème de codes où de conventions signées , c'est plutôt un problème de respect des codes et des conventions signées . Le Sénégal est souvent condamné à l'international par ce non respect des engagements pris .
Malle Ndiaue - 26/01/2020 - 19h 25  
Il n y a jamais des problemes de " bon textes" au senegal mais plutot l application de ces textes
Malle ndiaye - 26/01/2020 - 19h 27  
Prenez le code de la route, il est pourtant bon mais si on ne l applique pas c est le desordre comme on le voit sur nos routes tous les jours
Görgijóop - 27/01/2020 - 01h 50  
Organisons les marches ou la distribution des flyers contre la hausse du courant tous les premiers samedi de chaque mois, car cette saleté est la première à nettoyer par notre cochon national qui ose nous parler de set setal.
Mor - 27/01/2020 - 09h 51  
Pour éradiquer la corruption dans nos états,Il faut changer la façon de faire la politique La pratique politique actuelle est corruptogéne Pour se hisser au sommet ,il faut une base politique ,cette base ou clientèle politique ,il faut l’entretenir pour pouvoir la mobiliser à tout moment selon son agenda ,et tout le monde sait que ni la vision ,ni les idées ne peuvent faire bouger la plupart de nos compatriotes ,mais seul l’argent a cette capacité,donc il faut en trouver assez pour exister et durer longtemps en politique Quand on n’est pas né avec une cuillère d’argent ,avec son seul salaire même de haut fonctionnaire il est impossible de Ferrer ses troupes d’où la porte ouverte aux magouilles donc à la corruption consolidante comme dirait l’autre ,Heureusement qu’une nouvelle génération est en train d’apporter par une pratique politique plus saine et plus responsable un éclairci et un espoir pour une prise en charge plus efficace et plus sincère de la lutte contre ce fléau.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Statut spécial pour la ville de Dakar: les socialistes parlent de Fake news et prennent la défense d'Aminata Mbengue Ndiaye
Statut spécial pour la ville de Dakar : Wade menace de sortir dans la rue
Le Principal du CEM Ousmane Ngom de Thiès porté disparu
79 jours en prison : Guy Marius Sagna, l’infatigable combattant, devenu la voix des sans voix
Fonction publique : Guy Marius Sagna risque la radiation
Robert Sagna : «L’absence de la guerre en Casamance, ne signifie pas forcément que la paix est là»
Exclusion de Moustapha Diakhaté, renouvellement de l’Apr : Moustapha Cissé Lô donne sa position
Malick Sall dissout son mouvement dans l’Apr
Petrotim : L’ex-Dg de Petrosen mouille Karim
Statut spécial à Dakar : Abdou Mbow refile la patate chaude au Dialogue politique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 144925 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95310 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70807 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60543 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60023 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017