Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Seydou Gueye sur la recrudescence de la violence : « On ne doit pas avoir peur »
Publié le : Dimanche 26 Janvier 2020 - 15:37 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 264 Imprimer

La question de la recrudescence de la violence au Sénégal continue de soulever des vagues de réactions du coté de la population, mais le Gouvernement du Sénégal semble penser qu’il n’y a pas péril en la demeure. En effet, dans l’émission Grand Jury de la RFM, Le ministre conseiller en communication à la présidence de la République, Seydou a déclaré que la population ne doit pas avoir peur dans la mesure où le dispositif de sécurité mis en place par les autorités est efficace et opérationnelle.

« On ne doit pas avoir peur, la peur doit être du coté des malfaiteurs. L’Etat a pris toutes les dispositions pour garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens. La question est prise de la  manière la plus sérieuse. Le dispositif Sécuritaire mis en place par les autorités est efficace et opérationnelle. », a rassuré le Ministre conseiller en communication du président de la République, et porte parole de l’APR  Seydou Gueye.

Il faut noter que Seydou Gueye a été interpellé par rapport à l’assassinat du ressortissant américain à Kaolack, la découverte du corps de la femme décapitée à Kaolda mais également et l’attaque d’une unité d’élite de la Gendarmerie par des hommes armées à la frontière entre le Sénégal et le mali.

S’agissant de l’attaque du Groupe d’Action Rapide de Surveillance et Intervention (GARSI), le ministre a précisé que les faits ont eu lieu à prés de 450 kilomètre et ne pourraient être assimilés à une attaque terroriste pour l’instant. Il a tout de même précisé que l’Etat a pris toutes les dispositions pour éviter ce phénomène qui inquiètent les pays de la sous région.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Sanou - 26/01/2020 - 20h 31  
Avec toute l’insécurité et la violence notées ces derniers jours, il ose nier l’évidence en disant à la population de ne pas avoir peur. À 450 km ! Comme si le terrorisme connaissait les frontières. La communication d’Etat est nulle.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Statut spécial pour la ville de Dakar : Wade menace de sortir dans la rue
Le Principal du CEM Ousmane Ngom de Thiès porté disparu
79 jours en prison : Guy Marius Sagna, l’infatigable combattant, devenu la voix des sans voix
Fonction publique : Guy Marius Sagna risque la radiation
Robert Sagna : «L’absence de la guerre en Casamance, ne signifie pas forcément que la paix est là»
Exclusion de Moustapha Diakhaté, renouvellement de l’Apr : Moustapha Cissé Lô donne sa position
Malick Sall dissout son mouvement dans l’Apr
Petrotim : L’ex-Dg de Petrosen mouille Karim
Statut spécial à Dakar : Abdou Mbow refile la patate chaude au Dialogue politique
Abdou Mbow : « L’ambassadeur de France n'a pas été inspiré »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 144921 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95309 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70805 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60540 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60023 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017