Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SPORT
 
 
Légereté et incohérence au sommet du foot africain
Publié le : Samedi 18 Janvier 2020 - 19:27 - Source : seneplus - Commentaires : 1 - Consulté : 1489 Imprimer

Tous les arguments qui expliquaient et justifiaient l’organisation de la CAN en juillet préférablement au mois de janvier viennent d’être balayés par une série de motifs qui dénotent surtout l’incohérence et la légèreté de ceux qui sont chargés de conduire le football africain.

Que l’Egypte, dernière organisatrice de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), en juillet 2019, et le Cameroun, en principe le prochain, aient des caractéristiques climatiques très différentes, d’accord. Que se pose un problème de territorialité, soit ! Mais rien de nouveau sous le soleil. Ces arguments existent depuis 1957, année de la première édition de la CAN.

Par ailleurs, le football français – principal fournisseur à l’époque des joueurs africains évoluant en Europe –, et son homologue africain avaient en bonne intelligence retenu le début de l’année, c’est-à-dire le mois de janvier, pour le déroulement de la plus grande compétition africaine qui, jusque-là, se tenait en mars. Cela permettait aux uns et aux autres de préserver leurs intérêts.

Changement de cap avec l’arrivée d’un nouveau président à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Ahmad Ahmad, le nouvel élu, a pris soin de bien se mettre en scène et de changer l’orchestration. Sans doute s’est-il dit que l’Afrique, qui aura désormais vingt-quatre équipes qualifiées – tant pis pour les infrastructures inexistantes sur le continent –, gagnerait à organiser sa phase finale en été. Chaque nation pourrait ainsi faire appel à ses professionnels, ce qui est la promesse d’un jeu de qualité.

L’Afrique doit encore se soumettre

Pour justifier son spectaculaire revirement, il s’appuie sur un maître mot : la flexibilité. Revenir en hiver, clame-t-il, c’est être flexible. En vérité, c’est taire le fait que depuis l’installation de Mme Fatma Samoura au siège du Caire, installation décidée autoritairement par la FIFA, la direction de la CAF est dépendante de la volonté de la fédération internationale et de son président Gianni Infantino, ce dernier étant très impliqué dans l’élection d’Ahmad. Leurs « recommandations » sont tout naturellement devenues des ordres.

Et la CAF, dont les caisses sont vides et dans le besoin de renflouement continu, est désormais contrainte et forcée d’obéir au doigt et à l’œil à ce que l’institution mondiale lui dicte. Or, on sait que la FIFA a mis sur pied une nouvelle compétition prévue précisément en juin, le Mondial des clubs, qui va accueillir vingt-quatre adversaires et non plus huit comme c’était le cas jusqu’ici. Pas question donc de télescopage entre la CAN et cette compétition new look.

Une fois de plus, c’est l’Afrique qui doit se soumettre. Tout comme l’ensemble du comité exécutif devant son président, qui collectionne les bévues comme d’autres les petits soldats de plomb. Un comité exécutif composé pour l’essentiel d’esprits timorés, enclins à la flatterie, surtout zélés pour plaider une révision à la hausse des indemnités financières multipliées par deux depuis l’avènement du dirigeant malgache. L’inconcevable faiblesse de l’administration de la CAF appelle des mesures d’assainissement et l’arrivée à sa tête d’un homme fort, d’un vrai caractère disons-le, d’un patron capable de rallier tous ceux qui veulent vraiment œuvrer pour le développement du football africain.

Pape Diouf a été président de l’Olympique de Marseille de 2005 à 2009.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Agro - 19/01/2020 - 17h 21  
Avis de participation a la journée mondiale sur l'agriculture et sur l'élevage.L'association des techniciens agricole suisse pour le Développement Durable de l'agro-alimentation en partenariat avec d’autres organisations internationales, a BERNE (Suisse), organise une grande journée sur le développement de l'agro-business et l'agro-alimentation sur le plan mondial.Thème de cette journée : panel 1: Accès au financement par les agriculteurs et les éleveurs.Panel 2: Adéquations entre formation-recherches et vie professionnelles.Panel 3: Politique de relève agricole: défis pour les producteurs et les organisations de production.Vous aviez l’opportunité de participer à cette journée pour venger votre continent et cette journée vous rapporterais plusieurs connaissances et prime a la finVeillez contacté le numéro suivant par whatsapp pour avoir les formalités à remplir pour cette journée 229 655-348-42NB : Nos sponsors prendront la charge de vos billets d'avions et de votre hébergement et tout votre séjour en suisse le comité d'organisation se chargera aussi des demandes de visas pour tout sauf les participant s’occupe pour les frais d'adhésion faire ta demande de participation a l'organisation.ENSEMBLE DEVELOPPONS NOS CONTINENT
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Chef de parti et chef de l'Etat: Tous pareils....
Interdiction de manifester au Sénégal : subis et tais toi !
Cannibalisme à l'Apr
Samuel Sarr veut redevenir ministre de l’énergie
Ter: La bouche du mensonge
Bonne gouvernance et reddition des comptes au Sénégal:Quand le visage laid maudit le miroir
Le phénomène talibé au Sénégal : Gêne, honte et hypocrisie au sein de la République.
Un président qui « s'occupe de tout » devient une institution banalisée
L'histoire d'un grand homme qui risque de sortir par la petite porte
Le sexe ! Mais ils ne pensent donc qu’à ça ?
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Comment trouver 1xBet affiliation paris sportif ici et gagner?
Violence à l’arène nationale : le CNG sanctionne lourdement Niakh Diarignou et Alioune Sèye 2
Organisation des combats de lutte ou « Face to Face » : Le CNG met fin à l'anarchie et brandit un énième rappel.
Après les JOJ, le Sénégal candidat à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football
Éliminatoires Mondial 2022 (Zone Afrique) : découvrez les différents chapeaux à quelques heures du tirage au sort
Légereté et incohérence au sommet du foot africain
Papa Sow solde ses comptes avec Moustapha Guèye : « Qu’il se taise, sinon… »
Sénégal-Guinée-Bissau : Aliou Cissé veut jouer au stade Aline Sitoe Diatta
Le Cameroun accepte d’organiser la CAN 2021 en janvier/février
Faillite des élites politiques : Sadio Mané, valeur de refuge des Sénégalais
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145289 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95362 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70840 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60573 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60072 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017