Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Quand l'insécurité dicte sa loi !
Publié le : Samedi 18 Janvier 2020 - 12:34 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 513 Imprimer

Ces dernières semaines, des cas de violence tels que les enlèvements,  les meurtres et les kidnappings sont d’une fréquence répétitive au Sénégal.  Une situation qui suscite un sentiment d’insécurité chez la population.

Le « kidnapping » avéré ou non de la dame, Coumba Kane, habitant à Keur Mbaye, remet sur la table le sentiment d’insécurité qui sévit ces derniers temps au Sénégal. En effet, en l’intervalle de quelques jours, plusieurs cas de violences ont été signalés.  Dans la journée du 3 janvier, la petite Ndiaya Guèye, une fillette de 2 ans, a été retrouvée morte et abandonnée dans un bâtiment en chantier, au quartier Liberté II Baydeuk à Mbour.

Selon les premières constatations de l'enquête, Ndiaya Guèye a été poignardée à deux reprises avant d'être égorgée. Plusieurs suspects ont été arrêtés.  Le meurtre de la fillette serait un règlement de comptes.  Et on n’avait pas fini d’épiloguer sur ce meurtre de fillette qui choquait les consciences qu’un drame survenait, le mardi 14 janvier,  à Kantène, localité de la commune de Niaguis située à quelques encablures de Ziguinchor.

Une autre fillette répondant au nom de Maïmouna Barry, âgée seulement de quatre ans, a été retrouvée égorgée, le corps gisant  dans une marre de sang à côté du domicile de ses parents. Sur place, on informait que la fillette avait été portée disparue depuis la veille, aux environs de 18 heures. La découverte macabre avait précipité les parents dans un chaos qui ne disait pas son nom. Les attaques contre les citoyens se sont aussi illustrées à travers les braquages.

Des commerces de Chinois engagés dans la campagne arachidière ont été aussi visités à deux reprises dans la région de Kaolack. Plusieurs millions ont été emportés par les malfaiteurs.  Le chef de l’Etat, Macky Sall, avait même  lors de la cérémonie de levée de couleurs, le 6 janvier dernier, condamné fermement, « les agressions dont ont été victimes dans la région de Kaolack des citoyens chinois, venus pour participer à la campagne arachidière».  Mieux, il avait instruit « le ministre des Forces armées et celui de l’Intérieur de prendre des mesures pour que ces citoyens soient protégés et que la campagne agricole se poursuive sans écueil». 

Les cambriolages se sont aussi distingués dans la région de Diourbel notamment dans le département de Mbacké où plusieurs commerces et un poste de santé ont été dévalisés. En l’espace d’une semaine, plusieurs biens ont été emportés entre Mbacké, Touba et le marché Ndoumbé Diop de Diourbel. Des millions ont été emportés, selon les estimations des victimes. Les commerçants très remontés contre les malfaiteurs ont même tenu une réunion avec le préfet du département de Mbacké pour trouver une solution à ce problème. 

Des braquages ont été aussi notés au nord du pays, notamment dans la région de St-Louis.  Et c’est plus de cinq millions de FCFA qui ont emportés par les assaillants lors du braquage de La Poste de Gaé, une localité située  à 7 km de Dagana en ce début du mois de janvier.  Les malfaiteurs, lourdement armés, ont défoncé la porte de La Poste, avant de s'attaquer au coffre-fort emportant 5,5 millions F CFA. 

Le vigile surpris par la force des assaillants avait pris la fuite. Ces différents évènements qui ont marqué les esprits ont fini par installer la psychose générale, poussant les populations soumises à une insécurité notoire à quand elles pouvaient dormir tranquille sur leurs deux oreilles.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Détention de Guy Marius Sagna: Noo Lank exhorte Macky à parler au ministre de la Justice ainsi qu'au Doyen de Juges
Cheikh Bamba Dieye à Macky sur la pose de la première pierre du stade Olympique: "Honte à vous !"
La Grosse Farce : Pape Alé Niang arrêté en "CONDUITE EN ÉTAT D'IVRESSE"
Tiens bon camarade
Le journaliste Pape ALE NIANG retenu dans les locaux de la police : le régime de Macky SALL sera tenu pour responsable de tout traitement pouvant porter atteinte à son intégrité physique et morale
Parc automobile de l’Etat: "Ce serait une injustice de jeter les fonctionnaires en pâture à l'opinion publique" (Moustapha Diakhaté)
Il défend mordicus l’arrêté qui porte son nom : Arrêtez Ousmane Ngom !
La Dgpu se tape aussi deux bolides à 108 millions
Véhicules de fonction: Qui en a droit et qui n’en a pas ?
Soumbédioune : Les 3 pêcheurs disparus toujours introuvables
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145438 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95385 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70863 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60593 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60112 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017