Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Mariama Sarr n’arrête pas la grève
Publié le : Vendredi 17 Janvier 2020 - 13:42 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 344 Imprimer

La rencontre entre le ministre de la Fonction publique et du Renouveau du Service public, Mariama Sarr et les syndicats d’enseignants dits représentatifs, précisément le G7, hier, jeudi 16 janvier, s’est soldée par un échec. En effet, les syndicats n’ont obtenu aucun élément concret pour suspendre le premier plan d’actions, en dépit des chiffres annoncés, notamment la production de 16.590 actes pour 30.775 agents concernés en 2019. «Nous n’avons aucune visibilité sur les statistiques annoncées. Nous ne connaissons pas jusqu’ici les dossiers en instance», a laissé entendre Saourou Sène, secrétaire général du Saemss. Ce qui fait dire à Souleymane Diallo, porte-parole du jour, que «le plan d’actions est maintenu».

Si les rencontres ont été lancées par le ministre conseiller, Cheikh Kanté, par une revue des points inscrits dans le procès-verbal du 30 avril 2018, celle d’hier, jeudi 16 janvier, entre le ministère de la Fonction publique et du Renouveau du Service public et les syndicats d’enseignants dits représentatifs, précisément le G7, n’a pas abouti à grand-chose. Une surprise ?

Pas vraiment. L’annonce de cette rencontre avait comme objectif de passer en revue les points inscrits dans les préavis de grèves. Pas question de prendre des engagements fermes sur les revendications. «Jusqu’ici, la seule assurance de Mariama Sarr est l’apurement du stock de 866 actes qu’elle compte signer, d’ici la fin de la semaine». Non sans annoncer qu’entre le 02 janvier et le 31 décembre 2019, 16.590 d’actes ont été produits pour 30.775 d’agents concernés.  Elle poursuivra en faisait état des statistiques globales des actes publiés sur le site du ministère depuis sa prise de fonction. En effet, elle annonce 27.251 actes publiés pour 52.619 d’agents concernés, tout en désagrégeant les données pour le personnel enseignant : 25.665 actes publiés et 47.919 agents concernés.

Il n’est pas étonnant alors, en sortant de cette rencontre, de voir le porte-parole des syndicats du G7, Souleymane Diallo, afficher une mine d’enterrement. «Nous restons sur notre faim par rapport au gouvernement. Le plan d’actions maintenu est une alerte pour amener le gouvernement à l’ouverture de négociations sérieuses», rappelle-t-il. Pour lui, «le président de la République doit s’impliquer pour une décision définitive».

Par ces mots, les syndicats se disent toujours motivés pour dérouler leur plan d’actions marqué par un débrayage le mercredi 22 janvier, à partir de 10 heures suivi d’une assemblée générale et d’une grève totale le jour suivant, jeudi 23 janvier.  Le G7 maintient aussi toujours sa marche nationale à Dakar sur l’itinéraire Place de la Nation au rond-point du triangle Sud.

Pour Saourou Sène, secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire, «nous n’avons aucune possibilité de contrôle pour vérifier la véracité des données. Nous, le seul élément qui peut nous servir de baromètre, est la réaction des collègues sur le terrain. Certains réclament toujours des actes de validation, d’intégration, de reclassement dont les projets datent de 2017». Il ajoutera : «nous ne connaissons pas jusqu’ici les dossiers en instance».

Une caravane pour les dossiers

A l’occasion de cette rencontre, le ministère, selon Saourou Sène, a annoncé une caravane qui va sillonner les régions pour recueillir les dossiers des enseignants sur place. A cette initiative pour tenter de venir à bout des lenteurs administratives, il a été question d’une innovation annoncée par le directeur du Renouveau. Il s’agit, informe Saourou Sène, de la dotation à l’ensemble des inspections d’académie, des scanners pour permettre un envoi des dossiers via l’outil électronique. «Ce qui va amoindrir les rejets de dossiers», regrette-t-il.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Isabelle - 17/01/2020 - 16h 41  
TÉMOIGNAGE MIRACULEUX : je m'appelle Isabelle et je voudrais partager une histoire incroyable que j’ai traversé il y a de cela 3 ans. Juste après le mariage mon mari et moi avions décidé d’avoir un enfant, sans savoir que nous nous sommes engagé dans un problème sans fin, 2 ans après le mariage je n’arrivais toujours pas à tomber enceinte ce qui commençais sincèrement à nous inquiéter, dans la troisième année mon mari a décidé que je suive des traitements appropriés dans différent centre de santé sans aucun résultat. J’étais complètement désespéré. Mais par la grâce de Dieu l'une de mes amies qui avait eu ce genre de problème et dont elle a eu satisfaction par le biais d'un ... nommé AZE GUÉRISSEUR TRADITIONNEL ( chercheur en Médecine Africaine ) . Au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce Mr je croyais pas j'avais des doutes et un peur et ne savais m'engager ou pas mais au fur des jours vu ma situation elle insiste à ce que j'aille faire au moins la connaissance du maître en question, j’en ai parler à mon mari et c’est de la que nous avions décidé ensemble de contacter se monsieur pour le même problème, et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.Le maître nous a donné des recommandations à suivre après un rituel effectué par lui-même et des tisanes à base des plantes, c’est là il nous a donné un délai de 3 mois, je vous assure qu’au bout de 1 mois j’ai commencé à avoir des nausées et j’ai immédiatement effectué un test de grossesse qui s’est révélé positif.Mon mari étais très content et moi aussi J’ai retrouvé la joie de vivre grâce au maître et je vous le recommande vivement si vous aviez le même problème. Vous pouvez le contacter :Veuillez visiter son site pour avoir son contact, Voici son site : www.voyant-marabout-chango.simplesite.com
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Isolement d'une dizaine de villes italiennes dû au Coronavirus : Moins de 200 Sénégalais confinés chez eux.
Le bilan mitigé du début de second mandat
AIDB: Tous les passagers d’Italie testés au coronavirus
Administration : L'entretien des véhicules a coûté 30 milliards en 7 ans
La cohabitation entre les hommes et les animaux
SAR: Khadim Bâ démissionne
Qualité de l'air : alerte rouge à Dakar jusqu'a jeudi
Intoxication alimentaire: deux frères meurent à Thiaroye Tally Diallo
Achat de carburant : 125,5 milliards de F Cfa dépensés par l’Etat du Sénégal en 7 ans
Aibd : Kemi Séba expulsé vers la Belgique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146207 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95458 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70931 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60667 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60175 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017