Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Arrêté ministériel : Ces entreprises privées exclues de l’augmentation des salaires
Publié le : Vendredi 17 Janvier 2020 - 08:32 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 950 Imprimer

Le ministre du travail, du dialogue social et des relations avec les institutions, Samba Sy, a pris un arrêté pour étendre la décision de la commission mixte du 10 décembre 2019 portant revalorisation des salaires catégoriels dans le secteur privé.

L’arrêté dispose que «la décision de la commission mixte paritaire chargée de mener les négociations pour la revalorisation des salaires catégoriels dans le secteur privé est étendue dans tous ses effets à tous les employeurs et à tous les travailleurs du secteur privé exerçant leur activité au Sénégal, toutes branches d’activités confondues».

Toutefois, précise l’arrêté, sont exclus du champs d’application de la mesure de revalorisation des salaires catégoriels «les secteurs et branches d’activité appliquant, à la date de la prise d’effet de la décision susvisée, des barèmes de salaires catégoriels plus favorables que les nouvelles grilles salariales revalorisées, à condition que des conventions ou accords collectifs aient antérieurement prévu des clauses écrites faisant prévaloir ces barèmes plus favorables sur toute augmentation généralisée ultérieurement moins importante».

Sont également exclus du champs d’application de la mesure de revalorisation des salaires catégoriels «les établissements ou entreprises appliquant, à la date de prise d’effet de la décision de commission mixte de revalorisation salariale, des grilles de salaires catégoriels plus favorables pour les travailleurs».

Rappelons que les centrales syndicales et le patronat avaient signé le 10 décembre 2019, un document pour l’augmentation des salaires des travailleurs du secteur privé à partir du 1er janvier 2020. La commission mixte paritaire mise en place à cet effet, avait décidé de revaloriser de 8% les salaires de la 1ère à la 3è catégorie et de 5% de la 4è à la 8è catégorie.

Les plus grandes centrales du pays, à savoir la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts), la Cnts/Fc, l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas) et la Confédération des syndicats autonomes (Csa) avaient acté cet accord en accord avec la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) et le Conseil national du patronat (Cnp), sous la supervision de l’Etat.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Abdoul Mbaye après la libération de Pape Alé Niang : « Ils doivent trouver d’autres armes pour… »
La majorité appose son véto
Le journaliste Pape ALE NIANG libre
Le Président Macky Sall a posé la première pierre du futur stade du Sénégal
Libération de Guy Marius Sagna, affaire Petrotim : Aar Liniou Bokk revient à la charge
Mary Teuw, l'homme à abattre
Le cirque de la gouvernance sobre et vertueuse
«S’accaparer et bénéficier de ses prébendes sont les seules choses qui intéressent les politiques »
«Aucune liberté n'est absolue»
Chef de parti et chef de l'Etat: Tous pareils....
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145438 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95385 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70862 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60593 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60112 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017