Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Les entreprises étrangères «Doublent» les locales
Publié le : Vendredi 10 Janvier 2020 - 11:48 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 468 Imprimer

Le rapport de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie) portant sur l’année fiscale 2018 va au-delà des 122, 2 milliards de revenus tirés du secteur extractif. L’autre chiffre clé à retenir du rapport 2018 est l’enveloppe de 999 milliards payés aux fournisseurs de biens et services par les entreprises pétrolières et minières du périmètre de réconciliation.  5 825 fournisseurs ont été sollicités dont 4 040 nationaux qui n’ont pu capter que 445 milliards de FCfa.

C’est neuf (09) fois plus que les contributions du secteur au budget de l’Etat. Autrement dit, les recettes extractives s’élèvent à 122,2 milliards FCfa dont 110 milliards de contribution au budget de l’Etat, alors que les montants payés aux fournisseurs de biens et services par les entreprises pétrolières et minières du périmètre de réconciliation, sont estimés à 999 milliards FCfa.

Le rapport portant sur l’année fiscale 2018 de 299 pages, outil d’aide à la décision, n’en finit pas de mettre en exergue les informations sur la chaine de valeur du secteur extractif. Le rapport fait savoir que les entreprises ont fait appel aux services de 5 825 fournisseurs dont 4 040 nationaux. Le montant global payé aux fournisseurs en 2018 est estimé à 999 milliards de FCFA dont 445 milliards aux entreprises nationales. En clair, les
1785 fournisseurs étrangers dénombrés dans le secteur extractif ont engrangé 554 milliards FCfa.

971 fournisseurs de Kédougou «captent» 169 milliards FCFA

Sur un total de 8013 travailleurs dans le Secteur des mines, du pétrole et du gaz, 7636 employés nationaux et 4040 fournisseurs locaux ont été dénombrés.

A Kédougou, le rapport fait savoir que les grandes entreprises minières ont employé 971 fournisseurs pour 169 milliards FCfa. En termes d’emplois, elles ont fait appel à 1628 personnes, soit 96,5% de nationaux.  En attendant une effectivité de la loi sur le contenu local, le rapport 2018 fait ressortir que les fournisseurs créent une chaine de valeur en travaillant avec les entreprises minières.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
« La dette intérieure est dans une proportion inquiétante»
Le Port de Ndayane cédé à DP World pour 1000 milliards
Gestion des finances publiques / Nouvelle loi organique : Les explications d'Abdoulaye Daouda Diallo sur la pertinence de cette réforme budgétaire.
Hausse du prix d’huile: plus de 3000 F Cfa ajoutés sur la bouteille de 20 litres
Coopération Dakar-Ankara : Erdogan annonce près de 600 milliards pour accroître le volume des investissements au Sénégal
Entre Hott et Abdoulaye Daouda Diallo , le torchon brûle
Gestion des hydrocarbures : MLD s’attaque encore au dialogue et révèle une aggravation de la dette publique
"Il n'existe pas de tension budgétaire "
Abdoul Mbaye : « passage du FCFA à l’ECO ? pas de panique »
Hausse des impôts impliquant une hausse du prix des biens de consommation: la DGID dément et explique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 144921 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95309 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70805 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60540 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60023 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017