Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Dans la dèche, l'Etat cherche 35 milliards et sollicite une 3e fois en 3 mois le marché de l'Umoa
Publié le : Mercredi 8 Janvier 2020 - 11:31 - Source : Dakarmatin via Pressafrik - Commentaires : 0 - Consulté : 1399 Imprimer

L’Etat du Sénégal lance ce vendredi une émission d’obligations du Trésor de 35 milliards de francs sur le marché domestique sous-régional de l’Uemoa. Le Sénégal sollicite encore le marché sous-régional pour financer ses activités budgétaires. Les 35 milliards recherchés sont indexés à un taux de 5,85 % pour une maturité, c’est-à-dire une échéance de remboursement en janvier 2023. 

Cette émission d’Obligations Assimilables du Trésor dans tous les pays membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) vise à mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat du Sénégal. En moins de trois mois, le Sénégal a sollicité le marché financier domestique pour financer ses besoins budgétaires. 

Le 09 novembre dernier, le Sénégal encaissait près de 55 milliards de frs du marché financier sous-régional. Moins d’un mois, c’est-à-dire, le 08 décembre dernier, ce même Etat repartait sur le marché financier pour chercher de la liquidité fraîche de 200 milliards de frs. Soit un montant global de 290 milliards de frs que l’Etat a obtenu du marché financier. 

Une telle frénésie à recourir au marché financier peut laisser perplexe sur les discours faisant état d’une économie où les clignotants et sont au vert. Les Sénégalais sont-ils bien informés de la situation économique et financière de leur pays ?, se demandent nos confrères du journal Le Témoin.

Avant de demander au duo Amadou Hott et Abdoulaye Daouda Diallo d'édifier leurs compatriotes puisque, pour le citoyen lambda, la récurrence de la sollicitation du marché financier est signe que l’Etat connait de sérieuses difficultés de trésorerie. Mais pendant qu’on y est, on peut se demander où sont passés les 7000 milliards de frs obtenus du Club de Paris en décembre 2018.

La réalité, selon le journal  est que l'Etat est sur la dèche malgré les performances des régies financières.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
« La dette intérieure est dans une proportion inquiétante»
Le Port de Ndayane cédé à DP World pour 1000 milliards
Gestion des finances publiques / Nouvelle loi organique : Les explications d'Abdoulaye Daouda Diallo sur la pertinence de cette réforme budgétaire.
Hausse du prix d’huile: plus de 3000 F Cfa ajoutés sur la bouteille de 20 litres
Coopération Dakar-Ankara : Erdogan annonce près de 600 milliards pour accroître le volume des investissements au Sénégal
Entre Hott et Abdoulaye Daouda Diallo , le torchon brûle
Gestion des hydrocarbures : MLD s’attaque encore au dialogue et révèle une aggravation de la dette publique
"Il n'existe pas de tension budgétaire "
Abdoul Mbaye : « passage du FCFA à l’ECO ? pas de panique »
Hausse des impôts impliquant une hausse du prix des biens de consommation: la DGID dément et explique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145352 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95366 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70843 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60577 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60081 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017