Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Nous venons tous d’une seule souche : la race humaine
Publié le : Mercredi 11 Décembre 2019 - 08:53 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 209 Imprimer

Nous sommes près de 15 millions de Sénégalais venus d’un peu  partout, et la science paléontologique nous l’apprend. Nous venons d’une seule souche, la race humaine. Avec d’autres, notre compatriote, le savant Cheikh Anta Diop, la démontrait de l’antériorité des civilisations noires qui est loin d’être un mythe, mais une réalité scientifique palpable.

Plus récemment, le savant français, Yves Coppens, immense paléontologue, déclarait que la science n’a pas état d’âme. Nous sommes tous, s’adressant à une journaliste française, le résultat d’une longue mutation d’espèces dont l’origine est africaine noire.

Le même professeur Yves Coppens d’ajouter « nous pouvons tout simplement dire que nous sommes des humains, des êtres doués de raison prêts à échanger, à cheminer, à partager avec tous les autres humains animaux, végétaux et même minéraux. » Un autre grand esprit éclairé, le philosophe Paul Ricœur, de relever : « nous sommes tous des sédentaires nomades », une manière de dire que l’homme, à toutes les époques de l’histoire, s’est toujours déplacé, augmentant son potentiel d’expansion. En se déplaçant ainsi depuis les époques reculées de la préhistoire, l’homme a immanquablement rencontré d’autres environnements, d’autres cultures auxquelles il s’est ouvert,  confié et auprès de qui il s’est enrichi et emprunté des éléments civilisationnels. C’est cette capacité d’ouverture et surtout d’adaptation qui a fait la grandeur d’un homme par le passé.

Ne peut le comprendre, c’est se tromper complètement de période et de perspectives. Or, il y en a encore parmi nos compatriotes qui ignorent totalement l’odyssée humaine, son évolution à travers le temps et l’espace. Ils sont alors bloqués dans un archaïsme psychologique qui fait qu’ils croient qu’ils sont supérieurs à d’autres compatriotes parce qu’ils sont tout simplement d’une certaine extraction sociale, d’une famille dite noble, alors que d’autres ne le sont pas.

Qu’ils sont, eux, la projection orthogonale de Dieu sur terre alors que les autres sont uniquement des damnés de la terre, tout juste bons pour faire valoir un certain humanisme à la limite folklorique.

Cette incompréhension, cette  méconnaissance de nos origines communes créant alors le lit de tous nos comportements saugrenus, de tous les dérapages, de créer aussi nos complexes de supériorité et parfois d’infériorité vis-à-vis de certains qu’on considère parfois à tort mieux lotis.

Ce complexe de supériorité ou d’infériorité qui conduit très souvent au refus d’échanger, de fraterniser sincèrement avec les autres. La crise  actuelle de notre humanité sénégalaise au plan politique, social, économique et culturel, malgré un vernis théorique, procède pour l’essentiel de cette vision exclusiviste.

Et  parce que selon Cheikh Anta Diop, l’histoire est la réponse à une question présente qui engage notre avenir, il est nécessaire, il est plus que nécessaire de revenir en elle, en vue de prémunir notre société sénégalaise d’une ignorance historique et sociologique qui l’abâtardirait. Il est temps, il est grandement temps qu’on sache dans notre pays que nous sommes tous les mêmes depuis Adam et Eve, et pour toujours.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kocc - 11/12/2019 - 20h 51  
Deug nèkhoul.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Pape Alé Niang, revu de près
Cahiers de prison I
Diamniadio: l’Etat chasse officiellement Adama Bictogo et Cie de la construction de l’Université Amadou Mactar Mbow
Consulat du Sénégal à Milan : Une fillette d’un an chute du 3e étage
Scanner en panne, liste d'attente, statut physiciens médicaux : Les cancéreux en sursis
Epidémie de coronavirus : Le ministre de la Santé annonce le renforcement de la surveillance épidémiologique.
Noo Lank récidive aujourd’hui avec «Flyers Fépp»
Débrayage des enseignants du G7 aujourd’hui pour promesses non tenues
Liberté provisoire, mainlevée de mandat de dépôt… : Ce qu’il faut retenir des derniers rebondissements de l’affaire Guy Marius Sagna...
Téliko tacle Seydi Gassama
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143061 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94693 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70238 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59985 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59466 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017