Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Alioune Tine sonne l’alerte
Publié le : Lundi 9 Décembre 2019 - 12:13 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 978 Imprimer

La grogne contre la hausse du prix de l’électricité, l’affaire des faux billets impliquant un parlementaire, la crise de l’eau tout comme la mort de migrants sénégalais dans l’océan, sans oublier l’insécurité alimentaire, sont autant de signaux qui renseignent de la décomposition politique du système. C’est l’analyse du fondateur d’Afrikajom Center, Alioune Tine qui, invité à l’émission Objection de la radio Sud Fm d’hier, dimanche 8 décembre, a tiré la sonnette d’alarme, non sans inviter le régime à réagir et à apaiser.

L’ébullition du front social, avec notamment la réquisition des travailleurs de la Sénégalaise des Eaux (Sde) en mouvement d’humeur pour réclamer 15% dans le capital de l’entreprise, tout comme la mort de migrants sénégalais au large des côtes mauritaniens, sans oublier l’insécurité alimentaire, sont autant de facteurs qui n’échappent pas à la vigilance du «Droit de l’hommiste», non moins fondateur d’Afrikajom Center. Invité à l’émission Objection de la radio privée Sud Fm d’hier, dimanche 8 décembre, Aliou Tine a alerté sur les signaux actuels dans le pays. A son avis, «il ne faut pas dire que ces Sénégalais-là, c’est comme des baudets. Tout ce qu’on leur met, ils peuvent porter ça. S’ils le supportent, c’est tant pis. Non, les gens vont être surpris. Il y a trop de signes et de signaux négatifs. Des signaux qui reviennent, qui se répètent».

Citant quelques exemples, comme des gens qui se battent à l’Assemblée nationale, un député impliqué dans une affaire de faux billets, la hausse du prix de l’électricité, etc, Alioune Tine fera savoir que «vous avez des signes de décomposition politique du système et que les gens ne comprennent pas, ne lisent pas comme ça et qu’on lit trop tard. Quand le système se décompose, il se manifeste par beaucoup de signes que les gens ne comprennent pas».

Pour autant de faits, le «Droit de l’hommiste» pense que le régime doit réagir. A son avis, «quand vous avez un ensemble de signaux qui viennent comme ça, il faut apaiser, il faut discuter, il faut parler avec les gens». Par conséquent, il a plaidé pour la libération de l’activiste Guy Marius Sagna et compagnie, arrêtés devant les grilles du palais en train de manifester contre la hausse de l’électricité.

Il reste formel qu’on ne peut mettre quelqu’un en prison pour avoir dit au président que le courant est cher. Même cri de cœur pour les travailleurs de la Sde réquisitionnés par le chef de l’Etat, Macky Sall par décret. Il invite ainsi le régime à «bien balancer les deux (force publique et droit de grève) de manière à ne pas faire une force excessive». Pour lui, si on veut être dans un Etat de droit, «la force publique doit s’autolimiter».

ALIOUNE TINE SUR LE REFUS DU NOUVEAU DG DE LA SENELEC D’AUDITER LA BOITE : «Il n’a pas sa place là-bas»

«La gouvernance de la Senelec, on en parle. Quand le Dg de la Sénélec arrive, il dit «je ne vais pas faire d’audit, je n’en ai pas demandé, je n’en ai pas besoin». Mais, pour quelqu’un comme moi qui considère que l’audit est une chose de très bon pour une organisation, dans l’ordre normal des choses. L’audit vous aide sur le plan organisationnel, sur le plan financier, dans votre gestion. Quand quelqu’un prend les rênes d’une entreprise aussi énorme, aussi stratégique pour dire «je ne vais pas voir les faiblesses, les forces», mais il n’a pas sa place là-bas. Il faut faire l’audit de la Sénélec pour qu’on sache qu’est ce qui se passe et pourquoi on augmente le prix du courant. On en a besoin. Qu’ils expliquent les problèmes et les gens comprennent. Peut-être, s’il doit faire des efforts, qu’il le fasse en toute connaissance de cause. Mais, dire que «je ne vais pas auditer», ça c’est un problème».

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Abdou Tall - 09/12/2019 - 17h 15  
Dakarmatin de grace cessez de poster les vociferations de Alioune Tine , Il sait que le regime de Macky Sal est incompetent , lache , mechant mais Alioune ne prend jamais des positions tranchees comme il le faisait en 2012 sous le regime de wade .La raison il faut la chercher dans la politique alimentaire que deroule Mcky Sall .Il est plus proche du macky contrairement a ses sorties qui ressemblent plus a une attaque de papillons que l'attaque d'abeilles
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky Sall, président du Sénégal « J’assume mon soutien à la France au Sahel »
L'opposition sénégalaise est assise dans son salon d'opposition (Dr Babacar Diop)
Succession de Macky : Moustapha Diakhaté propose des primaires
Moustapha Diakhaté: « on doit préparer l'après Macky Sall»
Moustapha Diakhaté : « Idrissa Seck est un éminent leader »
Affaire Pétro-Tim : Moustapha Diakhaté propose un jury d'honneur
Abdoul Mbaye: « Mes propos tenus à Thiès semblent avoir été mal compris ou déformés »
Dialogue national : Famara Ibrahima Sagna invité à démissionner
Docteur Babacar Diop : « L’administration pénitentiaire a voulu acheter mon silence »
(RE) NAISSANCE D’UNE OPPOSITION RADICALE
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142410 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94634 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70181 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59938 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59406 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017