Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Le Pudc dans un puits de dettes
Publié le : Vendredi 15 Novembre 2019 - 17:21 - Source : actunet - Commentaires : 3 - Consulté : 961 Imprimer

Le lancement du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) a été grandement salué par les populations de l’intérieur du pays. Conçu pour amoindrir le choc des inégalités territoriales, pourtant, le Pudc semble ne pas bien fonctionner parce que noyé dans un puits de dettes. Rien que le volet concernant l’installation de centrales solaires, il est établi qu’il traîne une dette de près de trois (3) millions de dollars.  
Cela paraît invraisemblable. Et pour cause, le Programme d’urgence de développement communautaire a fini de dérailler. À vrai dire, la locomotive s’est arrêtée par manque de «carburant». En effet, il faut le dire et le signaler, ce programme tant chanté ne fonctionne plus depuis bientôt un an. La phase 1 démarrée à grande pompe ne marche plus depuis décembre dernier. Tribune qui a mené une enquête dans ce sens, est en mesure de faire quelques révélations.
En prenant par exemple le volet concernant l’installation des centrales solaires au nombre de 102, il n’y a que 51% d’exécution des travaux. «Et, depuis décembre dernier, autrement dit, bientôt un (1) an, rien ne fonctionne. Il y a un arrêt des travaux. Ailleurs, par rapport au projet proprement dit, il y a pas moins de quarante-trois (43) zones qui n’ont jamais vu un bout de fil», nous souffle une voix autorisée.

UN PROJET DE 15,9 MILLIONS DOLLARS POUR UNE DETTE DE 3 MILLIONS DOLLARS
Ce projet d’installation des centrales solaires dans 102 villages est estimé à 15,9 millions de dollars. Le programme qui est «géré» par le Programme des Nations-unies pour le développement (Pnud) ne pourra reprendre qu’après avoir apuré ce lourd passif. «Sur le montant total, seulement 7,9 millions de dollars ont été payés par le Pnud. Donc, l’on ne peut pas parler de la phase 2 alors que la phase 1 est loin d’être terminée. Au total, le retard des travaux est de deux longues années», argumentent nos interlocuteurs. À rappeler que lesdits travaux concernent encore une fois 102 villages localisés dans les régions de Saint-Louis, Kaffrine, Louga, Tamba, Kédougou et Matam. Ils doivent normalement bénéficier de réseaux à basse tension BT, de l’éclairage public et des raccordements pour les ménages.
La phase 2 du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) que l’on annonce s’intéresse aux régions Ziguinchor, Kolda et Sédhiou (22 villages) et est financé par la Banque islamique de développement (Bid).

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Pudc - 15/11/2019 - 21h 07  
souleymane jules diop doit s'estimer heureux de se la couler douce a paris pour echapper a ce qui se passe dans ce pays de merde du bouffon macky sall. lui qui nous pompait l'air avec son pudc.les esprits feconds savaient que ce programme n'etait que de la poudre aux yeux car dans les coins recules du pays il suffit d'amener deux pistes et des poteaux electriques attendant la prochaine election pour le courant pour que les populations vous chantent les louanges de vos ancetres. malheureusement on ne connait aucun acte d'exploit pose par les ancetres du bouffon macky sall et jules a bien fait de s'eloigner des odeurs du pudc.
Kany - 15/11/2019 - 22h 49  
Le PUDC a ruiné beaucoup d entreprises locales
Patriote - 16/11/2019 - 08h 28  
Macky Sall est le principal responsable de ce désastre et bien d´autres. Un Chef d´Etat aussi mythomane que ce Macky Sall est unique dans l´histoire politique. Afin de boucler la gueule de celui qui ne cessait de l´insulter en public, il confia le PUDC à Souleymane Jules Diop qui n´était même pas capâble de comprendre les dossiers trop complexes pour sa tête de nullard que les experts du PNUD posaient sur sa table toujours vide.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Légereté et incohérence au sommet du foot africain
MEMBRES BRUTALISÉS, MENOTTÉS ET JETÉS AU SOL: Gno lank est scandalisé
(RE) NAISSANCE D’UNE OPPOSITION RADICALE
Présidentielle en Guinée-Bissau :Coup de tonnerre la Cour suprême exige un recomptage des voix (officiel)
Arabie Saoudite : En bonne santé, Mbayang Diop "dénonce certaines sorties médiatiques"
Abdoul Mbaye à Thiès : « La Crei se justifie, elle doit continuer d'exister, mais… »
Coumba Kane est actuellement à l'hôpital Matlaboul Fawzeyni
La casamance toujours à la recherche de la paix
Pa Wade...
Le REWMI ne vit plus !
 
DANS CETTE RUBRIQUE
L'opposition sénégalaise est assise dans son salon d'opposition (Dr Babacar Diop)
Succession de Macky : Moustapha Diakhaté propose des primaires
Moustapha Diakhaté: « on doit préparer l'après Macky Sall»
Moustapha Diakhaté : « Idrissa Seck est un éminent leader »
Affaire Pétro-Tim : Moustapha Diakhaté propose un jury d'honneur
Abdoul Mbaye: « Mes propos tenus à Thiès semblent avoir été mal compris ou déformés »
Dialogue national : Famara Ibrahima Sagna invité à démissionner
Docteur Babacar Diop : « L’administration pénitentiaire a voulu acheter mon silence »
(RE) NAISSANCE D’UNE OPPOSITION RADICALE
Fatou Blondin Diop explique pourquoi "Aar Li Nu Bokk" n'a pas porté le combat contre la hausse du prix de l'électricité
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142397 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94633 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70181 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59938 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59405 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017