Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Passation de marchés publics : L'Assemblée nationale est un très mauvais élève
Publié le : Vendredi 15 Novembre 2019 - 11:58 - Source : Le témoin - Commentaires : 1 - Consulté : 804 Imprimer

Dans le domaine des procédures de passation des marchés publics, l’Assemblée nationale n’est pas un bon élève. C’est l’appréciation du directeur général de l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP) Saer Niang. Il recevait hier à Dakar le Réseau africain de la commande publique (RACOP) qui tenait dans notre capitale son assemblée générale. Venu présider la rencontre, le ministre d’Etat et secrétaire général de la présidence de la République, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a estimé que le processus de passation des marchés publics doit être revisité pour atteindre une sévérité satisfaisante dans la conduite des projets d’infrastructures qui portent le développement et le progrès social des nations. 

Sur le thème « approches innovatrices en matière de commande publique » se sont réunies, hier à Dakar, les institutions de régulation et de contrôle de la commande publique d’Afrique (racoP). Lors de cette rencontre, les représentants de quarante six pays africains ainsi que des partenaires financiers et techniques ont tenu à se concerter pour partager des expériences sur les systèmes de passation des marchés publics. Ainsi, pour le racoP, initiateur de cette assemblée générale, l’objectif était de trouver des voies et moyens en vue de booster les partenariats public-privé, mais surtout de mettre en place l’innovation technologique au cœur du dispositif des instances de régulation dans les processus d’attribution des commandes publiques. Des objectifs plus que nobles même si, d’ores et déjà, s’agissant du Sénégal, pays d’accueil de la rencontre, un sentiment d’échec prévaut. Chargée pourtant de voter les lois, l’assemblée nationale n’applique pas les procédures de passation des marchés publics ! L’aveu est de Saer niang, directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics (armp), qui faisait face à la presse lors de la rencontre du réseau africain de la commande publique. Sur la question de connaître les mesures prises afin de faire respecter par les institutions étatiques les textes relatifs au code des marchés publics, la réponse servie fait apparaître que l’assemblée nationale continue de rouler aux antipodes des lois et règlements du pays. « La question a été agitée partout. En vérité, ils ont une loi organique qui a défini le mécanisme par lequel les acquisitions sont organisées au niveau de cette institution. Quand on avait discuté à l’époque, ils étaient d’accord et avaient manifesté les dispositions d’appliquer les dispositions du code des marchés publics et cela demande que cette loi soit reformée », a expliqué le dg de l’armp, saer niang. toujours selon lui, «il va falloir que cette question soit relancée et mise sur la table pour que des dispositions idoines soient prises de manière à ce que cette institution applique le code des marchés». C’est dire que notre assemblée nationale n’est pas forte seulement en matière de contournement du fisc, un domaine où elle est un véritable délinquant ! 

Boun Abdallah Dionne : «Nos processus de passation et d’exécution des marchés publics doivent être revisités
selon le ministre d’Etat mahammad boun abdallah dionne, l’ordre du jour de l’assemblée générale des régulateurs de la commande publique sous-tend des enjeux de développement économique et social. « Nos processus de passation et d’exécution des marchés publics doivent être revisités pour atteindre une sévérité satisfaisante dans la conduite des projets d’infrastructures qui portent le développement et le progrès social des nations, mais également dans la transparence. Sur un autre plan, le marché public doit aussi pouvoir générer des retombées significatives pour le secteur privé africain et pour les PME et PMI en leur facilitant l’accès à la commande publique ». Poursuivant son diagnostic, l’ancien Premier ministre a fait savoir que la réforme du code des marchés intervenue en 2014 a renforcé la participation du secteur privé national en accordant une attention particulière aux petites et moyennes entreprises. Le secrétaire général de la Présidence n’a pas manqué de souligner la nécessité d’intégrer les nouveaux outils technologiques dans les systèmes de régulation des marchés à l’échelle continentale dans un contexte de mise en place de la Zleca (zone de libre- échange continentale africaine). « Pour la promotion d’un environnement transparent favorable à la concurrence, et pour un développement rapide et équilibré des entreprises à l’échelle du continent, les processus de passation des commandes publiques devraient se faire en tirant profit des Ntic qui offrent une palette d’efficacité de diligence et de réduction des coûts », a préconisé boun abdallah dionne venu présider la rencontre. et pour les assemblées nationales voyous qui refusent d’appliquer les codes des marchés publics que propose-t-il ? 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Myriam - 15/11/2019 - 13h 15  
Miracle Témoignage ! Je m’appelle Myriam , je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Maître AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :Veuillez consulter son site pour prendre ces contacts : voici son site : www.grand-marabout-retour-affectif.fr
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Macky Sall, président du Sénégal « J’assume mon soutien à la France au Sahel »
Légereté et incohérence au sommet du foot africain
MEMBRES BRUTALISÉS, MENOTTÉS ET JETÉS AU SOL: Gno lank est scandalisé
(RE) NAISSANCE D’UNE OPPOSITION RADICALE
Présidentielle en Guinée-Bissau :Coup de tonnerre la Cour suprême exige un recomptage des voix (officiel)
Arabie Saoudite : En bonne santé, Mbayang Diop "dénonce certaines sorties médiatiques"
Abdoul Mbaye à Thiès : « La Crei se justifie, elle doit continuer d'exister, mais… »
Coumba Kane est actuellement à l'hôpital Matlaboul Fawzeyni
La casamance toujours à la recherche de la paix
Pa Wade...
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mamadou Ndoye: «Le régime est assis sur une bombe sociale»
PS : Serigne Mbaye Thiam nie toute rivalité avec Aminata Mbengue Ndiaye
Collège de Saldia : une fille en classe de Terminale portée disparue, depuis le 25 décembre 2019
Vidéà-A Londres, devant Macky, une dame réclame la libération de Guy Marius Sagna et la fin des bradages de nos ressources
Noo Lank : les 15 personnes arrêtées refusent de signer les PV d’enquête
Macky Sall, président du Sénégal « J’assume mon soutien à la France au Sahel »
L'opposition sénégalaise est assise dans son salon d'opposition (Dr Babacar Diop)
Succession de Macky : Moustapha Diakhaté propose des primaires
Moustapha Diakhaté: « on doit préparer l'après Macky Sall»
Moustapha Diakhaté : « Idrissa Seck est un éminent leader »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142602 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94643 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70185 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59949 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59409 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017