Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
L’opposition fixe la date butoir au 1er décembre et prévient
Publié le : Mercredi 13 Novembre 2019 - 11:47 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 864 Imprimer

Le lancement effectif de la manifestation d’intérêt, pour le choix du cabinet qui doit effectuer l’audit du fichier électoral ainsi que l’évaluation du processus électoral, doit se faire au plus tard le 1er décembre prochain.

C’est du moins l’une des exigences posées par le pôle de l’opposition. De l’avis de Tamba Danfakha, Secrétaire général adjoint de l’Union nationale patriotique (Unp) et plénipotentiaire de l’opposition, lui et ses camarades risquent de reconsidérer leur participation à ce dialogue si rien n’est fait d’ici là.

Les lenteurs notées dans le dialogue politique mené par la Commission cellulaire dirigée par le Général Niang semblent indisposer les acteurs prenant part à ces concertations. Ou du moins, le pôle de l’opposition ne compte pas rester de marbre face à que d’aucuns considèrent comme une négligence de la part des autorités, après l’obtention du consensus sur le report des élections locales.

Hier, lors de la 35ème session de ladite commission, l’opposition a fixé une date-butoir aux tenants du pouvoir pour l’appel d’offre concernant l’audit du fichier électoral et l’évaluation du processus électoral, deux consensus obtenus depuis août dernier. De l’avis du Secrétaire général adjoint de l’Union nationale patriotique (Unp) et non moins plénipotentiaire de l’opposition, Tamba Danfakha, «nous (pôle opposition) avons pris la décision de leur fixer une date-butoir du 1er décembre.
L’opposition a clairement dit que d’ici le premier décembre au plus tard, il faut que la manifestation d’intérêt pour choisir le cabinet qui va faire l’audit, soit lancée». Ne s’en limitant pas là, l’opposition autour de la table des concertations menace de «reconsidérer» sa participation au dialogue, si d’ici là rien n’est fait.

Quid alors de l’installation du président du comité de pilotage du dialogue national, Famara Ibrahima Sagna ? Sur ce point, Tamba Danfakha rapporte que ce qui est nouveau dans cette affaire, c’est en réalité l’information qui leur a été livrée. Il indique «qu’on nous a informés que le président Famara Ibrahima Sagna a rencontré le président Macky Sall, que les locaux sont prêts et qu’incessamment, il va être installé».

Concernant la date exacte de son installation, il dira que cela a beaucoup retenu les discussions parce que les uns et les autres avaient estimé qu’il fallait l’installation officielle du président dans une à deux semaines. Cela, selon lui, d’autant plus que l’atteinte des Objectifs spécifiques 1 et 2 dépend de l’audit du fichier et de l’évaluation du processus électoral.   

A noter, par ailleurs, que l’opposition a pris acte des dispositions prises par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, concernant l’amendement relatif à la tenue des élections locales au plus tard le 28 mars 2021. Même si elle a déploré le fait que le ministre ait choisi de façon unilatérale la fourchette temporelle, elle n’a pas jugé utile d’en faire un problème, dès lors que la date exacte de la tenue des élections dépendra des «dialogueurs». Cela, si bien évidemment «le président respecte sa parole de prendre en compte les consensus», s’est précipité de clarifier, Tamba Danfakha. Il n’a pas manqué d’informer que l’opposition fera, dans les prochains jours, une sortie.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Myriam - 13/11/2019 - 12h 38  
Témoignage ! Je m’appelle Myriam, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Maître AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :Veuillez consulter son site pour prendre ces contacts : voici son site : www.grand-marabout-retour-affectif.fr
Fatim - 13/11/2019 - 13h 28  
Les opposants qui sont à ce soi-disant dialogue sont des comploteurs,rien d'autre.
Thiam - 13/11/2019 - 17h 29  
Alors 90 % des membres de l'opposition sont des comploteurs. Arrêtez de dire des conneries. Il faut se battre pour réaliser les promesses et acquis et ne pas être dans une attitude de contestation enfantine
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Boy Djinné entame une grève de la faim
Emprisonnement, hausse des prix… : Macky sous pression
Cissé Lo répond à Yakham Mbaye et met en garde Macky : "si vous ne le virez pas, je ne jure plus de rien"
Suicide d'un policier à Sandaga : Ce que l'on sait de Gabriel Basse
Soumbédioune: 30 candidats à l'immigration clandestine arrêtés ce mercredi matin en partance pour l'Espagne
Selon le député-Maire de Grand Dakar : « nous Sénégalais sommes sales. nous nous plaisons dans la saleté »
Affaire Bougazelli : Les enquêteurs traquent deux nouveaux suspects.
Orientation des bacheliers dans le public : L’Armp oppose son veto
Sommation de la Direction du Gmi: plus de 250 familles vont se retrouver à la rue
Sénégal classé 166e pays par le ​Rapport PNUD 2018 sur l'IDH: sa croissance ne nourrit pas ses populations
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 136770 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 93583 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 69268 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59099 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 58566 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017