Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Greenpeace Afrique interpelle Alioune Ndoye
Publié le : Mardi 12 Novembre 2019 - 08:50 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 347 Imprimer

Alioune Ndoye a du pain sur la planche. Nommé récemment au poste de ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, il doit faire face aux préoccupations actuelles qui prévalent dans le secteur. Greenpeace Afrique ne lui a pas donné un temps de prise de contact pour l’alerter sur « les énormes difficultés » que traversent le secteur.

D’après Greenpeace Afrique, la pêche est le premier secteur d’exportation et principale source de devise du Sénégal. Mieux, elle contribue à environ 70 % aux apports nutritionnels en protéines d’origine animale et joue ainsi un rôle majeur dans la sécurité alimentaire des sénégalais. En plus, elle représente environ 3,2% du Produit Intérieur Brut (PIB) avec au moins 600.000 emplois directs ou indirects.

Mais, constate Greenpeace pour le déplorer, malgré ce rôle socio-économique majeur, le secteur de la pêche est confronté à plusieurs problèmes. « Les plus récurrents sont les choix inappropriés des politiques menées et la non application des textes réglementaires et documents stratégiques notamment la lettre de politique sectorielle des pêches », lit-on dans un communiqué de presse.

Selon Greenpeace, ces manquements impactent négativement sur les communautés de pêcheurs et constituent une menace supplémentaire pour les stocks de poissons déjà surexploités selon les conclusions de la dernière campagne menée par le Centre de Recherche Océanographique Dakar-Thiaroye (CRODT).

« Le secteur de la pêche est aussi confrontée durant cette dernière décennie à des disparitions récurrentes de pêcheurs en mer et des tensions sociales entre les communautés. Les principales causes sont entre autres la raréfaction de la ressource et la pêche Illicite Non déclarée et Non réglementée (INN). Il faut ajouter à ces facteurs la non implication des acteurs dans les prises de décisions majeures qui impactent leurs activités et le manque de transparence dans un contexte de changement climatique associé à la croissance démographique », indique le communiqué.

Ainsi, Greenpeace Afrique demande au Ministre de la pêche, de promouvoir une gestion sous régionale des stocks de poissons partagés en renforçant les prérogatives de la Commission Sous-Régionale des Pêches (CSRP) et d’impliquer davantage les acteurs de la pêche dans l’attribution des licences de pêche.

Pour la sécurité des pêcheurs, Greenpeace suggère l’amélioration des embarcations traditionnelles et la mise à disposition d’un système de géolocalisation et d’alerte précoce en temps réel pour éviter les nombreuses disparitions en mer.

Enfin, Greenpeace recommande la publication de l’état d’avancement du processus de re-jaugeage des navires de pêche industrielle au Sénégal et l’arrêt de l’attribution d’autorisations aux unités de production de farine de poisson qui constituent une réelle menace pour la sécurité alimentaire et l’emploi de milliers de personnes.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
L’Ofnac bosse même le dimanche
Affaire des faux billets : Les aveux explosifs de 4 complices de Bougazelli à la SR
Alioune Tine électrocute le Dg de Senelec : « quelqu’un qui ne veut pas d’audit n’a pas sa place...»
Alioune Tine : « Manifester devant les grilles du Palais n’est pas un crime »
Réquisition des travailleurs de la SDE : Dame Mbodji du G20 parle de "décret nul et non avenu"
Enseignement Supérieur : les universités Amadou Moctar Mbow et du Sine-Saloum réceptionnées dans 18 mois
Soutien au Pr Babacar Diop : le Sudes/Esr et le SAES en grève lundi prochain
Hausse du prix de l’électricité : La direction générale de la Senelec sous haute surveillance
Seydi Gassama s'exprime sur la réquisition par décret présidentiel du personnel de la SDE
Affaire Guy Marius Sagna et Cie : Babacar Diop sort de l’infirmerie et poursuit sa diète
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 136117 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 93490 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 69194 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59028 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 58478 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Au secours, sociologues !
CONTRIBUTIONS
Ce peuple souffre d'un grave traumatisme
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 04 décembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le contrat Akilee, un scandale qui secoue la Senelec
05/12/2019 - 12:55
Ministère de l’hydraulique: Un demi-milliard Fcfa envolés
05/12/2019 - 11:48
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Quand le FMI et la Banque Mondiale insultent les sénégalais....
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 04 décembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ce peuple souffre d'un grave traumatisme
06/12/2019 - 09:15
Convocation de Macron : quand des présidents marionnettes nous dirigent
05/12/2019 - 12:34
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017