Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Aissata Tall Sall : « une lourde responsabilité... les débats parlementaires vont me manquer»
Publié le : Samedi 9 Novembre 2019 - 09:45 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 12 - Consulté : 963 Imprimer

« C’est une lourde responsabilité qui m’attend ». Telle est la première réaction d’Aïssata Tall Sall après sa nomination au poste d’Envoyée spéciale du chef de l’Etat, Macky Sall. « Je tâcherai d’être à la hauteur et de ne pas décevoir en me mettant exclusivement au service du Sénégal parce que mon éthique, ma déontologie et mes principes, ma façon même de concevoir et faire de la politique, c’est seulement cela qui m’intéresse aujourd’hui. Quand le président m’en a parlé, je l’ai considéré comme un honneur de revenir aux affaires pour servir mon pays. Et je n’ai pas hésité une seconde à accepter d’être à ses côtés et à exécuter les missions qu’il ne manquera pas de me confier », a-t-elle réagi, dans une interview accordée au journal LeQuotidien.

« Fière de remplacer Aminata Touré »

Pour rappel, la célèbre avocate remplace, au poste, Aminata Touré nommée présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Interrogée sur ce point, la présidente du mouvement ’’Osez l’avenir’’ précise que c’est avec "beaucoup de fierté" qu’elle remplace Mimi Touré. « Les gens ne savent pas que Aminata Touré et moi avons eu toujours des relations empreintes d’amitié, de respect et d’estime réciproques. Il n’y a pas encore 10 jours, je suis partie lui rendre une visite de courtoisie parce que depuis sa nomination à la tête du (CESE), je n’avais pas eu l’occasion de le faire.

Poursuivant, Aïssata Tall Sall décline sa feuille de route : « Le poste n’existe que par ce que la personne nommée en fait. L’idée que j’en ai est extrêmement sérieuse et importante. Et aujourd’hui, sur le plan international comme national, nous pouvons accomplir et mettre en œuvre la politique définie par le chef de l’Etat. C’est quand même du sérieux. (Je serai) l’Envoyée spéciale partout où cela est nécessaire et pour la sauvegarde des intérêts du Sénégal et de son image ».

« Mes collègues députés et les débats vont me manquer »

A la faveur d’une incompatibilité entre le mandat de député et les fonctions nominatives, c’est Soda Marème Ndiaye qui remplace Aïssata Tall Sall à l’Assemblée nationale. A 27 ans, la numéro 3 sur la liste du mouvement ’’Osez l’avenir » devient ainsi la benjamine de l’hémicycle.

Interrogée sur son départ, la nouvelle Envoyée spéciale du président Macky Sall, se dit déjà « nostalgique ». « L’Assemblée nationale est un cénacle très formateur pour le politique. J’y ai énormément appris et je pense que c’est le lieu par excellence où les politiques s’affrontent dans le sens noble du terme. Comme on dit, j’ai blanchi sous le harnais des débats parlementaires. Et d’ailleurs mes collègues députés n’ont pas manqué de me dire hier ’’ta voix va nous manquer’’. Et je leur ai dit que ce sont eux et les débats qui vont me manquer ». 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (12)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Ousseynu - 09/11/2019 - 10h 51  
Tout ça pour ça: encaisser l'argent public et se tourner les pouces en attendant d'etre envoyée quelque part. Elle a raison c'est une grande responsabilité que d'attendre ...mais bon à chacun sa morale
Dkh - 09/11/2019 - 11h 29  
Ta n'as plus d'éthique et de déontologie
Wane - 09/11/2019 - 13h 02  
Dommage
Görgijóop - 09/11/2019 - 14h 26  
A l'entendre, nous devons conclure que tous ses prédecesseurs sont des génies pour avoir fait ce "travail", il aurait été plus correcte de dire ce passe-temps, sans tambour ni trompête.
Non - 09/11/2019 - 18h 19  
Nimporte quoi. Cette dame est superficielle et folklorique.
Non - 09/11/2019 - 18h 19  
Nimporte quoi. Cette dame est superficielle et folklorique.
Lamine - 09/11/2019 - 19h 07  
Est-ce que cette dame a toute sa tête ?
Ndière - 09/11/2019 - 19h 57  
Et elle ose parler d'éthique et de déontologie.
Citizen - 10/11/2019 - 01h 48  
Elle s'est detruite toute seule. Je suis vraiment déçu tellement j'avais en cette femme. Carriére close.
Yata - 10/11/2019 - 06h 40  
Cette femme va nous tuer de rire. Vraiment. "Grosse responsabilité ? Hahaaaha. Khana à force de laver le gros cul de son nouveau maître. Vrai esclave cette pétasse.
Samba - 10/11/2019 - 17h 09  
C'est une conne cette Aîssata.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Maintien de Guy Marius Sagna en prison: Seydi Gassama parle d'un règlement de compte
Moustapha Diakhaté exclu de l'APR
«Nous avons décidé de trainer la Police au tribunal»
Enfarinage, huées, speech interrompu : Macky intouchable au Sénégal, "vulnérable" à l'étranger
« Le parti Rewmi n'a de leçons à recevoir de personnes"
Stratégie communicationnelle ou lâcheté politique?
Moustapha Diakhaté : « une exclusion de l’Apr, je ne crains pas du tout »
Mary Teuw Niane avait décliné le poste de ministre de la Pêche
Indemnités et prises en charge des membres du Comité de pilotage: le Forum Civil renonce à l'argent de Big Fam
Pastef dénonce l'agression de Mbayang Camara par les nervis de Macky Sall
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143018 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94669 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70217 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59969 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59440 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017