Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
Le Sénégal est un Etat délinquant sous le magistère de Macky SALL
Publié le : Vendredi 8 Novembre 2019 - 23:52 - Source : dakarmatin - Commentaires : 12 - Consulté : 1961 Imprimer

1 mois, jour pour jour, après la publication le 07 octobre 2019, de ma contribution intitulée « Khalifa SALL est éligible en 2024 : l’article 31 du code électoral est inconstitutionnel », le Comité des droits de l’homme des Nations a publié le jeudi 07 novembre 2019 ses Observations finales concernant le cinquième rapport périodique du Sénégal, qui confirment totalement mon analyse. Ses conclusions consignées au niveau des pages 32 et 33, sont claires, nettes et précises :« Le Comité est préoccupé par la décision du Conseil Constitutionnel du 20 janvier 2019 invalidant la candidature des deux principaux opposants politiques sans qu’une limite temporelle à la déchéance de leur droit d’être éligible ait été prévue. Compte tenu de l’observation générale n° 25 (1996) du Comité sur la participation aux affaires publiques et le droit de vote, l’État partie devrait prendre les mesures nécessaires pour mettre sa législation en conformité avec le Pacte et clairement définir les catégories de condamnés se voyant privés de l’exercice de leurs droits civils et politiques et la durée de la suspension de ces droits ».   

 

Dans notre article, nous précisions qu’au regard des textes nationaux et internationaux, les seules conclusions juridiques qui s’imposaient étaient, pour l’Etat du Sénégal, de déclarer l’article L.31 du Code électoral du Sénégal inconstitutionnel. Nous poursuivons notre analyse, en soulignant que L’article L.31 (généraliste) qui ne fixe aucun délai, créé la radiation automatique et perpétuellepour certains condamnés est contraire au principe d'individualisation des peines et qu’il n’est pas en conformité avec les dispositions de l’article 730 du code pénal. Par conséquent, il devait être extirpé définitivement de l’ordonnancement juridique du Sénégal, sans délai. Nous concluons en ces termes, « La condamnation de Khalifa Sall n’est ni un obstacle, ni un empêchement pour sa candidature aux présidentielles de 2024. Khalifa SALL n’a besoin d’aucune loi d’amnistie, puisque l’article L.31 du code électoral sénégalais est inconstitutionnel ».

Après le rapport des Experts de l’Union Européenne « cf pages 25, 27 et 29 du rapport de la Mission d’audit du Fichier électoral du 26 février 2018), la décision du Conseil Constitutionnel français n° 2010-6/7 QPC du 11 juin 2010 qui a abrogé l’article 7 du code électoral français en 2010 (l’équivalent de l’article L.31 au Sénégal), le rapport du Comité des Nations du 07 novembre 2019, vient enfoncer le clou (estocade au régime de Macky Sall), prouvant de manière définitive, que nulle part dans un Etat de droit au monde, il ne peut y avoir d’inéligibilité perpétuelle.La déchéance des droits électoraux n'est pas et ne peut pas en aucun cas être automatique : elle doit nécessairement résulter d'une décision d'un juge, qui doit en fixer la durée.

C’est une certitude juridique : pour Khalifa Sall et Karim Wade, le blocage d’une candidature aux présidentielles de 2024 n’est pas une question juridique (soit disant amnistie), mais relève d’un banditisme juridique ; un banditisme d’état (l’article 31 totalement inconstitutionnel). Le rapport du Comité confirme que le Conseil Constitutionnel est aux ordres du régime, puisque l’organe est clairement indexé : Nommément.  Le Comité conforte entièrement notre démarche liée à la saisine de l’Association des Cours Constitutionnelles Francophones le 03 octobre 2019, pour vilipender les agissements illégaux du Conseil Constitutionnel du Sénégal depuis 2016 qui s‘est mué en « Conseil de Macky Sall ».Enfin, le rapport du Comité démontre une chose : « Le Sénégal est un Etat délinquant sous le magistère de Macky SALL ». Un Etat délinquant sans foi, ni loi.Le 01 février 2012, Macky Sall se fendait d’une lettre, pour implorer le Haut-Commissariat des Nations Unis aux Droits de l’homme, d’agir contre l’Etat du Sénégal, coupable de violations des Droits de l’homme, contre le peuple (il était dans l’opposition). C’est cet homme qui suppliait les Nations Unies hier, qui bombe le torse, invoquant une pseudo souveraineté à laquelle il ne croit pas. La preuve d’une indignité dans l’exercice du pouvoir. 

Seybani SOUGOU – e-mail : sougouparis@yahoo.fr

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (12)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Fatou - 09/11/2019 - 01h 18  
Ar li nu bok devrait manifester contre cette attitude de la france dans les affairs de nos pays. La lutte pour la souveraineté devrait être au devant de toutes les manifestations. Tous les problèmes économiques et sociaux de nos pays découlent de cette fausse domination de la france sur nos pays.
Sidy diassé - 09/11/2019 - 04h 19  
Vous ne faites que confirmer maitre Mame adama gueye, qui disait clairement ceci " l'etat de droit et le peu de démocratie qu'il y avait dans ce pays ont foutu le camp depuis l'avenement du régime de macky sall." La loi et la justice, c'est que veut macky, franchement depuis que macky est au pouvoir, ce pays est tombé trop trop bas dans presque tout les domaines THIATT DOUG NA SENEGAL BA TABBAL KO THI KAMBOU TOROKHTÉ..
Manlafi - 09/11/2019 - 05h 41  
Mon cher Seybani Sougou, vu la pertinence de vos articles , je vous exhorte a réfléchir et analyser les méthodes, les causes et les effets entre un coup d'état militaire et un coup d'état civile.Les intellectuels Africains et les professionnels des forces de sécurités doivent se pencher très sérieusement sur cette question pour trouver la bonne solution a établir et a imposer aux présidents civils dictateurs pour une démocratie alternative, durable et apaisée en Afrique.Bon Mawloud a tous.
Tiémokho - 09/11/2019 - 06h 34  
Vous avez un imposteur comme président.
Camara - 09/11/2019 - 10h 47  
Et seybani sougou aussi est DELEINQUANT dans un etat delinquant ,Et cela coule de source , point barre,
Abou - 09/11/2019 - 11h 35  
Les répondeurs automatiques de l’APR sont trop cons. Ils ne réfléchissent pas. Seybani ne vit pas dans un état délinquant. Tant mieux pour lui, car un homme de droit comme lui ne pourrait pas vivre dans un état délinquant, une république en déliquescence.Merci Seybani pour tes contributions fouillées, incontestées incontestées. Venant d’un admirateur
Parisienne - 09/11/2019 - 12h 49  
C est un plaisir de lire les articles de Mr Sougou. On en tire bcp de connaissances car il est très pertinent, très calé en droit et très cultivé Machallah !
Lo issa - 09/11/2019 - 18h 24  
Maky n'est pas clean. Juste un cynique. Seybani Sougou nous pompe l'air. On a l'impression qu'il est le seul sénégalais à connaître le droit.
Lo issa - 09/11/2019 - 18h 24  
Maky n'est pas clean. Juste un cynique. Seybani Sougou nous pompe l'air. On a l'impression qu'il est le seul sénégalais à connaître le droit.
Lo issa - 09/11/2019 - 18h 24  
Maky n'est pas clean. Juste un cynique. Seybani Sougou nous pompe l'air. On a l'impression qu'il est le seul sénégalais à connaître le droit.
Lo issa - 09/11/2019 - 18h 24  
Maky n'est pas clean. Juste un cynique. Seybani Sougou nous pompe l'air. On a l'impression qu'il est le seul sénégalais à connaître le droit.
BIRAM - 10/11/2019 - 11h 46  
JUSTEMENT, QU’ATTENDENT LES PROFESSIONNELS DU DROIT POUR DÉNONCER LES DÉRIVES DE MACKY? TOUS CEUX QUI SE TAISENT SONT DES COMPLICES. MACKY SALL N’EST PAS UN CYNIQUE, C’EST UN VOYOU DE PREMIÈRE CLASSE, UN TYPE SANS VERGOGNE, NOHONNEUR . NOUS AVONS BESOIN DE 1000 SEYBANI. AGISSEZ, ÉCRIVEZ OU TAISEZ VOUS WAYE.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Quand le FMI et la Banque Mondiale insultent les sénégalais....
Gouvernance pourrie !
La République va en vrille
Arrêtez d'insulter les Sénégalais !
Et si on criminalisait le vol des deniers publics ?
Sénégal, ce pays où tout se fait à l’envers
Et la violence du pouvoir sur les citoyens…..
Françafrique : quand les accords de défense contiennent des clauses secrètes et illégales
Bougha et la généreuse justice de Macky.....
Sénégal , ce pays maudit !
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 136117 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 93490 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 69194 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59028 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 58478 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Au secours, sociologues !
CONTRIBUTIONS
Ce peuple souffre d'un grave traumatisme
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 04 décembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le contrat Akilee, un scandale qui secoue la Senelec
05/12/2019 - 12:55
Ministère de l’hydraulique: Un demi-milliard Fcfa envolés
05/12/2019 - 11:48
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Quand le FMI et la Banque Mondiale insultent les sénégalais....
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 04 décembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ce peuple souffre d'un grave traumatisme
06/12/2019 - 09:15
Convocation de Macron : quand des présidents marionnettes nous dirigent
05/12/2019 - 12:34
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017