Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Macky demande un audit du patrimoine de l’Etat à l’étranger
Publié le : Jeudi 7 Novembre 2019 - 13:42 - Source : le témoin - Commentaires : 0 - Consulté : 342 Imprimer

L’audit du patrimoine de l’Etat dans les pays étrangers est l’une des mesures phares prises par le président Macky Sall. C’était hier, mercredi, lors du Conseil des ministres. Selon le communiqué ayant sanctionné cette réunion hebdomadaire, le Chef de l’Etat a ordonné au ministre des Affaires étrangères, en relation avec celui des Finances et du Budget, d’engager le recensement exhaustif et l’audit intégral du patrimoine de l’Etat. Qu’est ce qui motive une telle décision ? Difficile de répondre à cette question. Ce qu’on peut dire avec certitude, c’est que ces instructions présidentielles sont données dans un contexte politico-diplomatique particulier. En effet, le weekend der- nier seulement, le media Réseau News faisait état d’un scandale au consulat général du Sénégal à Milan. Il informait, ce média, que la diplomate Rokhaya Ba, patronne de ce consulat, est engluée dans un « deal » de près de 850 millions de francs pour l’achat de l’immeuble abritant les locaux de la représentation diplomatique du Sénégal dans cette ville italienne. Désavouée par sa hiérarchie qui refuse de débloquer les fonds pour vice de procédure, Rokhaya Ba est sous le feu des projecteurs. La société immobilière italienne serait dans une perspective de trainer l’Etat du Sénégal en justice pour refus de paiement après un contrat dument signé par la représentante diplomatique. Avec cette décision d’auditer le patri- moine du Sénégal à l’étranger, le Chef de l’Etat Macky Sall semble prendre les devants afin de faire la lumière sur notre patrimoine immobilier à l’étranger.

L’Etat dispose en effet d’un fabuleux patrimoine immobilier à l’étranger. Il suffit de mentionner l’hôtel particulier abritant notre ambassade à Paris et qui avait été acheté du temps où M. André Guillabert était notre représentant dans la capitale française. A l’époque, tout le monde était unanime sur le fait que le Sénégal avait fait une excellente affaire. Un patrimoine qui s’est énormément valorisé depuis lors quand on sait à quel point les prix de l’immobilier flambent sur les rives de la Seine, c’est-à-dire à Paris. De même, le Sénégal est propriétaire de la résidence de son ambassadeur et de quelques autres locaux consulaires.

Autres rives, celles du Potomac cette fois-ci. Sous le magistère de Me Abdoulaye Wade, notre pays a construit une superbe ambassade, inaugurée d’ailleurs par le président Macky Sall, à Washington Dc, la capitale fédérale américaine. Des locaux consulaires situés à deux pas de la Maison-Blanche, c’est-à-dire dans la partie la plus huppée de Washington. Toujours aux Etats-Unis, on se rappelle encore le feuilleton de la construction d’un immeuble nommé « Maison du Sénégal » à New york, la capitale économique Us. Une affaire d’achat de terrain et de construction d’un immeuble dans laquelle les noms de l’ancien ministre Samuel Sarr et de l’architecte Pierre Goudiaby Atépa avaient été cités. Toujours sous le président Wade, la tentative d’achat d’une résidence suisse officiellement pour le compte de notre pays avait défrayé la chronique.

Sous le règne des socialistes, la vente de notre ambassade au Portugal, qui était de l’avis de tous un chef d’œuvre architectural en même temps qu’un patrimoine inestimable, avait fait jaser. Par-delà les scandales réels ou supposés, le Sénégal, comme tout pays qui en a les moyens, préfère acheter des biens immobiliers pour y abriter ses représentations diplomatiques et consulaires plutôt que de louer. Dans certaines capitales, notre pays dispose de véritables bijoux immobiliers à la valeur inestimable tandis que dans d’autres, comme en Angleterre, il squatte des taudis. On exagère à peine tellement les locaux occupés par nos diplomates à Londres étaient minables. En Côte d’Ivoire, qui est pourtant notre partenaire de premier plan, notre ambassade a été hébergée pendant une très longue période par la famille Choucair qui a mis un appartement dans un de ses immeubles à la disposition du Sénégal. DU temps de nos relations avec Taïwan, c’est le gouvernement de pays qui avait mis des bureaux et une résidence à la disposition de notre pays. En fait, les ambassades africaines étaient regroupées dans un grand immeuble obligeamment mis à leur disposition par Taïwan. Au Nigéria, l’ambassade du Sénégal ne payait pas de mine dans les années 90. Par la suite, elle au- rait été vendue et le Sénégal a acquis un bel immeuble à Abuja, la nouvelle capitale fédérale nigériane.

Plus près de nous, en Mauritanie, au lendemain du conflit qui nous a opposés à ce pays frère, l’ambassadeur Doudou Diop, nommé après la réconciliation, a fait des mains et des pieds pour construire un véritable palais pour abriter la représentation du Sénégal. Il fallait en mettre plein la vue aux Beydanes ! En Mauritanie, d’ailleurs, l’Etat vient de mettre à la disposition des pays disposent d’ambassades une immense superficie foncière où elles avaient l’obligation de construire. Le Sénégal était d’ailleurs en train d’y construire sa nouvelle ambassade. Mais, d’une manière générale, que ce soit en Afrique de l’Ouest, du centre ou au Maghreb, que ce soit dans les pays du Golfe ou en Europe, en Asie voire en Amérique, du Nord comme du Sud, le Sénégal dispose d’un fabuleux patrimoine immobilier acquis souvent dans des conditions nébuleuses. Un patrimoine qui s’est beau- coup valorisé et qui vaut donc une fortune. En soulevant ce dossier fort sensible, nul doute que le président de la République risque de découvrir bien des cafards dodus ! Il n’empêche, il était temps d’auditer enfin ce gigantesque patrimoine...

Christian SENE et Falilou MBALLO 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Pourquoi le Sénégal est devenu une zone de transit et de consommation de la cocaïne
Macky Sall a des problèmes avec l’économie
Pourquoi Diantre, le Président Macky Sall tient à repousser les élections locales ?
Le président de La fédération des paysans du bassin arachidier dément les autorités Sur la qualite et la quantite des recoltes
Sénégal , ce pays maudit !
Abdoulaye Daouda DIALLO : le symbole d’un régime fâché avec la vérité et la transparence
Au Sénégal, Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles
Kalidou Koulibaly : ‘’Si c'était deux ans plutôt, on aurait...''
Me Assane Dioma Ndiaye, avocat de Boughazelli : «Le commandant de la Sr a bel et bien respecté…»
Aliou Cissé : ‘’Nous sommes en droit de demander beaucoup plus à cette équipe’’
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Report des locales- Aly Ngouille répond aux députés :l’opposition pourrait se retrouver avec zéro mairie, si… »
Aida Mbodj sur le report des élections locales : «matériellement on ne peut pas organiser des élections au mois de décembre»
Elections locales : Aly Ngouille Ndiaye suspendu au Dialogue Politique
Assemblée nationale : Moustapha Niasse annonce la démission officielle de Boughazelli
Bara Dolly Mbacké : « Ce report des élections locales est un deal… Le budget ne figurait même pas dans la loi de finances de 2020 votée pour votre département »
Sokhna Dieng Mbacké au ministre de l’Intérieur : « comment Famara Ibrahima Sagna qui n’a pas été installé peut être à l’origine de ce projet de loi de report des élections ? »
Macky Sall a des problèmes avec l’économie
Pourquoi Diantre, le Président Macky Sall tient à repousser les élections locales ?
«Ce qui va changer...»
Abdoulaye Daouda DIALLO : le symbole d’un régime fâché avec la vérité et la transparence
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 133309 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92451 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67994 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 58119 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57541 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique 20 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
 
SCANDALES D'ETAT
   
Au Sénégal, Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles
18/11/2019 - 22:57
Pr Iba Barry KAMARA:«Pourquoi Bougazelli a été relâché dès lors Qu’il A ...
17/11/2019 - 20:30
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Sénégal , ce pays maudit !
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique 20 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Bougazelly : du « simbkatt » au faussaire
20/11/2019 - 05:33
Exigence d'équité
18/11/2019 - 17:56
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017