Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
Publié le : Mardi 5 Novembre 2019 - 13:18 - Source : le témoin - Commentaires : 3 - Consulté : 2735 Imprimer

Le 31 octobre, le Bureau de mise à niveau (Bmn) dirigé par Ibrahima Diouf et dépendant du ministère du Commerce, s’est illustré. Pas dans le bon sens, hélas ! Figurez que ce directeur général, alors que tant de très petites, petites et moyennes entreprises ont mis la clef sous le paillasson ou sont moribondes, n’a rien trouvé de mieux à faire que d’organiser une soirée dansante animée par Youssou Ndour pour clôturer la 4ème édition des journées de la mise à niveau. Encore une fois, alors que les entreprises meurent et que des efforts sont faits pour en sauver quelques unes, esquisser des pas de pakargny au son et sous les envolées de Youssou Ndour a franchement quelque chose d’indécent. Surtout que, pour l’essentiel, le tissu économique du Sénégal est dominé par les PME-PMI qui connaissent un taux de mortalité de près de 80 % avant d’atteindre l’âge de 5 ans. Dans ces conditions, on conviendra que le Bureau de mise à niveau, dont l’objectif principal est d’accompagner les PME-PMI pour infléchir une telle courbe, avait bien d’autres préoccupations plus importantes que de festoyer avec le roi du Mbalax. Certainement que le directeur général du Bureau de mise à niveau était plus préoccupé à danser avec Youssou Ndour qu’à tirer les conclusions des réflexions développées au cours des trois journées de cette 4 édition qui ne fut pas un grand succès au plan de la communication puisqu’elles sont passées inaperçues. D’ailleurs, au sein des couloirs du Bureau de mise à niveau, les collaborateurs du bonhomme râlent puisqu’ils ont été mis à l’écart de la gestion de cette édition. Tout a été piloté par le directeur général dans l’opacité la plus totale. Et quand on sait que Youssou Ndour ne joue pas actuellement pour moins de 30 millions de francs, on voit le nombre de Tpe qui auraient pu être sauvées avec cet argent qui a servi à faire la bamboula. De toutes façons, les bailleurs de fonds seront contents de savoir comment leur argent est dépensé. Une irresponsabilité énorme du directeur général Ibrahima Diouf qui frise le « matey ». Au fait l’utilité du Bureau de mise à niveau doit être questionnée parce que, malgré son existence, le taux de mortalité des PME-PMI n’a pas fléchi. Il y a urgence, assurément, pour le ministre du Commerce de mettre à niveau le Bureau de mise à niveau ! Aminata Assome Diatta doit contraindre le directeur du Bureau de Mise à niveau à rembourser le pactole offert inexplicablement à Youssou Ndour parce que, ce qu’a fait Ibrahima Diouf, c’est une bamboula sur le dos des PME-PMI. Lesquelles doivent exiger remboursement !

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
De dakar - 05/11/2019 - 14h 51  
Tant qu'il ne parlera pas de 2024 et du troisième mandat il est à l'abri.
Diacccccc - 05/11/2019 - 22h 55  
bon ça suffit , je sais pas qui a mi cet article , mais cette personne est de mauvais fois, moi j'en ai bénéficié de l'appui du bureau de mise a niveau, mais je pense que sans eux , j'aurais jamais pu obtenir un credit dans aucune des banques du senegal , mais aujourd'hui grace au bureau de mise a niveau, je suis passé de 3 a 10 emploies , et a savoir j'étais au moment je pensais fermé mon entreprise que le bureau de mise a nouveau est arrivé , des personnes trés serieux,je suis pas d'accord certains critiques , qui sont allé en vers monsieur diouf, l'auteur ferait bien d'apprendre a connaitre ce monsieur, merci ,
Diaccc - 06/11/2019 - 08h 22  
khana diouf est un parent a toi raison pour laquelle il ta accompagnè pour contribuer au dètournement en créant ces propres PME PMI avec des pretes nomsnous aavons TOUS compri
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
La danse du ventre d'Aissatou Gladima chez Tosyali
La gestion calamiteuse et le bilan chaotique de Cheikh Kanté au Port de DAKAR
Birahim Seck " «Chaque année ,prés de 106 milliards FCFA quittent le Sénégal illégalement pour l'Europe »
Scandale autour des oeuvres sociales de la Senelec : Jugez en vous même avec le tableau ci dessous
Mafia au ministère de l'agriculture : Moustapha Cissé LO refuse de lâcher le morceau
ALIOU SALL épinglé par un rapport d’audit pour dérogation illégale au Code des marchés publics
Véhicules de l'administration / Écart de 188 milliards FCFA": Parfum de scandale ?
Distribution des semences : Le Forum civil exige la publication de la liste des bénéficiaires
Le contrat Akilee, un scandale qui secoue la Senelec
Ministère de l’hydraulique: Un demi-milliard Fcfa envolés
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146571 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95538 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71005 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60726 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60262 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017