Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
L'honneur d'un homme et la gloire d'un pays
Publié le : Mercredi 23 Octobre 2019 - 15:37 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 15 - Consulté : 1235 Imprimer

Evidemment Mamour Diallo a subi un préjudice. Naturellement Mamour Diallo peut porter plainte contre Sonko. Naturellement la majorité à l’Assemblée nationale piaffe d’impatience de lever l’immunité parlementaire du Savonarole sénégalais pour l’envoyer vers l’échafaud.

Aujourd’hui envoyer Ousmane Sonko en prison, quel que soit le schéma, reviendrait à brûler la gloire et le prestige du Sénégal sur les «buchers de nos vanités» personnelles. Le problème de l’affaire des 94 milliards se résume aujourd’hui à une équation fort simple : le choix entre l’honneur d’un homme et la gloire du Sénégal. Et le choix doit être vite fait. Si Sonko va en prison, notre pays va avoir la sinistre réputation de la seule grande démocratie qui judiciarise ses conflits politiques pour envoyer les opposants en prison (Mamadou Dia, Abdoulaye Wade, Idrissa Seck, Karim Wade et Khalifa Sall).

Dans l’affaire des 94 milliards, le droit va être sacrifié à l’autel de la politique (sauvegarder la réputation de notre pays). C’est cette donnée, plus que son immunité, qui va faire de Ousmane Sonko une zone de non-droit d’ici 2024. Si Sonko va en prison, l’opinion internationale qui n’est pas au fait de nos «sénégalaiseries» va en déduire fatalement que le Sénégal a décidé de criminaliser la transparence, car quoi de plus naturel pour un député que d’exiger que la lumière soit faite sur la gestion de l’argent public. Ce problème, au-delà de la politique, est moral à cause du conflit d’intérêts flagrant entre le consultant Sonko et le député Sonko, mais quoi qu’il advienne, ce que la majorité prépare pour Sonko, si elle le réussit, va rider l’âme de notre démocratie. En droit administratif, on ne peut pas poursuivre un fonctionnaire aussi longtemps qu’on ne démontre pas que l’acte qu’il a posé est détachable de sa fonction.

En démocratie, on doit donc aussi s’interdire de poursuivre un député dans l’exercice de ses fonctions et contrôler le gouvernement, et demander des comptes est ontologique à la fonction de député. D’ici la Présidentielle de 2024, Sonko va être une zone de non-droit, car même en cas de flagrant délit, l’opinion en conclurait à la liquidation politique d’un adversaire. Le pouvoir devrait prendre en compte cette donnée et ramener la guerre devant le plus grand et le plus redoutable Tribunal dans une démocratie : l’opinion qui, sauf si Sonko apporte la preuve de son accusation (le virement et la banque), s’est fait une religion sur la question.

C’est pourquoi entre l’honneur de Mamour Diallo et la gloire et la réputation de notre cher pays, Macky Sall doit faire rapidement le choix : arrêter les procureurs de Savonarole car, comme dit Charles Maurice de Talleyrand, «tout ce qui est excessif est insignifiant». Autant les accusations de Sonko contre Mamour Diallo ont été excessives, autant la réaction du pouvoir est en train de l’être. Ne brûlons pas la réputation, le prestige et la gloire de notre pays, «au bucher de nos vanités» !

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (15)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Ibrahima - 23/10/2019 - 16h 04  
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Qu'est ce qui est excessif ? Le rapport de la commission d'enquête parlementaire reconnaît le décaissement de 2 845 875 000 fcfa, malgré les deux décisions de justice qui ne l'autorisaient pas. On paie de l'argent public à tort et à travers, ce monsieur ose nous dire que les accusations sont excessives.Quel pays
Oumar - 23/10/2019 - 16h 06  
Yoro Dia fait le malin en demandant la preuve du virement des 46 milliards de F CFA. On vous dit qu’il y a déjà un décaissement frauduleux et illégal de 2 milliards et 800 millions. Le vol est déjà établi. Suffisant pour mettre Mamour au gnouf Les 46 milliards c’est que du bonus. Mamour est un voleur et un délinquant hors pair de classe exceptionnelle
Gaston SANKHARE - 23/10/2019 - 16h 19  
Excellent. Mais vous prêchez dans le désert: le sort en est déjà jeté. Sonko est tellement dangereux pour ceux d'en face, que le laisser libre de ses actes est un suicide collectif. Car, rien n'explique toute cette haine, tout ce méli-mélo inextricable. Ils s'en vont, agents aveugles et sourds des mystères funèbres et rien ne les arrêtera. Que Sonko s'estime heureux demain si sa destination fatale s'arrête à Rebeuss. J'ai peur et j'ai très peur pour Sonko. Rien n'explique qu'une marée humaine assoiffée de mal puisse foncer sur un député qui a accusé un fonctionnaire de l'Etat de détournement. Rien n'explique que cela devienne l'affaire de toute une coalition. Rien n'explique que cette soit la hantise d'une majorité parlementaire. Rien n'explique qu'un avocat se mettent devant les caméras des presses pour dire: "je vais emprisonner Sonko" et puis après, "je vais tuer Sonko". Mon Dieu!! SAUVEZ le Sénégal.
Elhadj - 23/10/2019 - 16h 35  
Mr DIA votre analyse "TEEYE NA SAMA KHEL" C'est à ne rien comprendre...suivez mon regard
Observer - 23/10/2019 - 17h 42  
Ce Pseudo analyste politique n’est pas cohérent , le problème posé par Sonko et ses camarades est clair , Mamour veut se cacher derrières des plaintes d’insultes .J’ai l’impression que c’est Dia lui même qui veut condamner Sonko dans son subconscient , arrêtez. ,!
Dabara - 23/10/2019 - 17h 56  
Mr DIA vous affirmez d'emblée : "Mamour Diallo a subi un préjudice". Qu'en savez vous ?
Maodo - 23/10/2019 - 19h 25  
Ce texte n'est pas clair. On a l'impression qu'il accuse indirectement Sonko sans le dire. Tout en faisant croire que Mamour Diallo est innocent. Il mélange les choses. Dans l'histoire du Senegal un seul président a utilisé la justice éliminer ses adversaires. C'est Maky. Senghor a fait pareille avec Dia. Mais c'était sous les ordres de la France. Quant à Diouf il n'a jamais empêché un opposant de se présenter aux élections. Wade a fait plusieurs fois la prison mais il a toujours été libéré au bout de quelques semaines. On ne lui a jamais empêché d'être candidat. Il faut éviter de généraliser rapidement.
Constat - 23/10/2019 - 20h 14  
Je ne comprends plus mon pays. D'habitude, il restait toujours objectif. Yoro Dia vient de tomber dans le macky. Et si tous les sénégalais avaient un prix ?
Al - 23/10/2019 - 20h 29  
Very disappointed monsieur dia. Who are you to tell if mr diallo is innocent. You used to be very pertinent. Did you get pay to write this?
Constat - 23/10/2019 - 21h 13  
Sonko n'a pas peur d'aller au tribunal car c'est lui même qui a porté plainte à deux reprises.Si les mackyistes ont peur d'aller au procès qu'ils développent d'autres arguments outre que la démocratie sénégalaise car on sait ce que macky a fait de la gloire de ce pays. Rien que la tribune que M Dia a utilisé prouve qu'il y a une idée derrière cette sortie.M Dia ne vendait votre honneur à vil prix, restes objectif et aies crainte du jour où tu rencontres ton Seigneur.
Lemzo - 23/10/2019 - 21h 15  
Les souteneurs de Sonko sont soit de vrai malades bons pour Fann soit d'innocents naïfs volontaires victimes des mirages du web ! Au lieu d'être critiques envers Sonko Fusilleur (s'ils l'aiment vraiment) et ne pas le prendre pour un sain, il se mettent à insulter tous ceux qui sont contre lui, à faire des théories du complot, à menacer de faire de la violence en cas de condamnation etc. etc. etc. Tout cela est contre-productif pour leur leader. Le mieux c'est de lui demander de bien préparer sa défense avec des documents béton en cas de procès et de ne pas prendre des avocats loosers qui, au lieu de défendre leur client au tribunal font plutôt des plaidoyers stupides dans la presse. Comme le dit Yoro Dia, même si personne ne lui souhaite la prison, l'affaire des 94 milliards et ses nébuleux 12% reste sérieuse et accablante pour Sonko Fusilleur...
Fff - 23/10/2019 - 22h 02  
Ce soi-disant analyste politique ne sont que des hypocrites cireurs de botte de l'apr , ils nous prennent pour des demeures avec leurs articles de nafekh, nul comme leur.....
Maître - 23/10/2019 - 22h 05  
Le problème de l'immunité de Sonko ne se pose pas tant qu'il accepte de répondre aux convocations des juges (comme il l'a fait récemment en allant répondre au doyen des juges). Actuellement en France on juge Mélenchon sans lever son immunité parce qu'il a tout simplement accepté de se présenter à son procès. Vouloir lever l'immunité de Sonko à ce stade de la procédure est une manière de politiser l'affaire des 94 milliards. Dans ce cas mobilisons massivement pour en découdre avec Macky Sall et protéger Sonko. Pourquoi la question ne se pose pas pour Aymirou Gningue et Cheikh Seck, car Sonko a porté plainte contre eux pour violation du secret du rapport de la commission d'enquête parlementaire. Sonko, au moins, a affirmé plusieurs reprises qu'il irait répondre aux convocations des juges à chaque fois qu'ils le convoqueront donc le problème est résolu
Maître - 23/10/2019 - 22h 14  
Lemzo tu nous pompes l'air, Sonko a réclamé à la famille 12% via ses sociétés atlas et mercalex, vous êtes sûrs tellement de cette bêtise qu'au moment de porter plainte contre lui vous n'avez pas jugé nécessaire de porter plainte pour dissimulation de patrimoine et fraude fiscale. Soyez logique, si tout ce dont vous l'accusez est fondé il fallait pas porter plainte contre lui pour diffamation et injures publiques. Cependant, sachez que nous préférons mille milliards de fois Sonko au fieffé menteur, au nullard et à l'incompétent de Macky Sall.
Moïse - 23/10/2019 - 22h 39  
Yoro DIA était toujours pertinent et objectif dans ses analyses politiques. C'est la première fois aujourd'hui qu'il tombe aussi bas en dédouanant subtilement Mamour DIALLO tout en précarisant la posture digne de SONKO qui mérite d'être soutenu par tous les patriotes de tout bord. De pseudos marabouts mbacké mbacké ont demandé son arrestation, mais personne ne les prend au sérieux, mais avec un fin analyste politique comme Yoro DIA les derniers remparts contre l'arbitraire commencent à s'affaisser.Yoro en bon communiquant sait très bien ce qu'il doit dire en toutes circonstances.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Cissé Lo sur la mairie de Dakar: «Que Diouf Sarr, Amadou Ba se présentent, je vais tous les… »
Scandales financiers, Trafic de drogue, Fric-frac foncier et Faux billets de banque...
Macky Sall aux Cadres républicains : « Je ne serai plus là dans quelques temps »
Candidature pour la mairie de Dakar:Abdoulaye Diouf Sarr ne cache plus ses ambitions
Locales 2019:"si Macky Sall avait maintenu les élections, il aurait mis un pas vers le début de la fin de son mandat"
Cheikh Abdou MBACKE Bara Dolly:«J’espère Que Les 32 Milliards Pour Lesquels Boughazelli Est Poursuivi Ne Font Pas Partie Du Gap De Trésorerie»
Liberté provisoire dans une affaire de drogue: Quand le ministre de la justice se justifie...
Pour 65 Milliards FCFA:Le groupe français Thales protège l'espace aérien sénégalais
Convergence des cadres républicains: Moustapha Diakhaté dénonce
Abdoulaye Diouf Sarr sur l'affaire Bougazelli : « Macky ne protégera personne»
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 133201 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92394 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67928 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 58062 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57479 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
 
SCANDALES D'ETAT
   
Pr Iba Barry KAMARA:«Pourquoi Bougazelli a été relâché dès lors Qu’il A ...
17/11/2019 - 20:30
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul n ...
15/11/2019 - 11:39
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La République des voyous : de la gouvernance sobre à la gouvernance sale
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Exigence d'équité
18/11/2019 - 17:56
Bienvenu Monsieur le Premier Ministre de France. Notre Gouvernement vous ouvre ...
17/11/2019 - 15:41
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017