Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Transparence : L'ONAS dans l'oeil de cyclone
Publié le : Samedi 19 Octobre 2019 - 15:39 - Source : l'as - Commentaires : 4 - Consulté : 1620 Imprimer

L’office National de l’Assainissement du Sénégal (Onas) a été épinglé aussi bien par la Direction Centrale des Marchés Publics (Dcmp) que l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (Armp). Parce que l’Onas n’a pas voulu se soumettre aux textes qui régissent les marchés publics. C’est la raison pour laquelle d’ailleurs, l’Onas n’a pas effectué l‘entretien et le curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Dakar.

On en sait un peu plus les raisons de l’absence de curage des caniveaux de drainage des eaux pluviales à Dakar par l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (Onas). Ce qui n’est pas sans conséquence dans l’évacuation des eaux pluviales d’autant qu’il suffit d’une fine pluie pour que les rues de la capitale soient sous les eaux.

En effet, refusant de se confirmer à la décision de la Direction Centrale des Marchés Publics (Dcmp, organe de contrôle à priori, Ndlr), le Directeur général de l’Onas, Lansana Gagny Sakho a décidé de renoncer à l’appel d’offre pour les travaux d‘entretien et de curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Dakar. Le Directeur de l’Onas n’a pas aimé le rejet à deux reprises l’appel d’offre par l’Autorité de Régulation des Marchés publics (Armp) suite aux recours de Delgas Assainissement Suarl.

En fait, l’Onas avait lancé le marché de curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales, à Dakar et dans les régions, constitué de trois lots. Au terme de la procédure, l’Onas a attribué le lot 3 de Dakar à l’entreprise Vicas. Contestant l’attribution du marché à sa concurrente Vicas, l’entreprise Delga a saisi l’Armp, qui, après examen, a ordonné la reprise de l’évaluation des offres. A ce propos, l’Onas a repris la procédure pour attribuer cette fois-ci le marché à l’entreprise Delta S.A pour un montant de 208.093.000 FCFA TTC.

Réfutant à nouveau l’attribution du marché de curage des caniveaux de Dakar, Delgas a saisi encore l’Armp le 11 avril 2019 après un recours gracieux. Delgas est déterminé à obliger l’Onas a respecté les textes des marchés publics. Elle obtient gain de cause encore puisque le 24 avril 2019, l’Armp ordonne l‘annulation de la seconde attribution provisoire du marché et la reprise de l‘évaluation. Fatigué de la reprise des procédures de l’appel d’offre, l’Onas a saisi la Dcmp pour un classement sans suite du marché. Autrement, il renonce à l’entretien et au curage des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Dakar. Mais, la Dcmp s’y oppose le 07 parce que le motif évoqué par les services de Lansana Gagny Sakho n’est pas plausible. Pis, la Dcmp a recommandé à l’Onas, le 19 juin dernier, de se conformer à la décision de l’Armp à savoir la reprise pour la troisième fois de l’évaluation du marché. Mais Lansana Gagny Sakho ne veut pas en entendre parler. C’est ainsi qu’il est allé se plaindre auprès de l’Armp afin qu’elle lui autorise à renoncer au marché.

Dans le courrier adressé à l’Armp, l’Onas justifie son renoncement par «la disparition du besoin». Ainsi, Lansana Gagny Sakho évoque le retard occasionné par les deux rejets de l’attribution suite aux recours de Delgas. Pour lui, il n’est plus nécessaire de faire le curage des caniveaux.

L’ARMP ET LA DCMP TROUVENT LEGERS LES ARGUMENTS DE L’ONAS 

Une thèse battue en brèche par l’Armp qui considère que la disparition du besoin ne peut pas constituer un argument pour justifier la demande de classement sans suite du marché. D’autant que, selon l’Armp, à la date du 07 juin 2019, il était toujours possible de finaliser la procédure de contractualisation et démarrer les travaux pré hivernaux, dans un contexte marqué par un démarrage tardif de la saison des pluies depuis quelques années.

Ainsi, l’Armp trouve fondé le rejet de la Dcmp. Pour elle, les inondations notées à Dakar après chaque pluie attestent d‘un système d’assainissement défaillant et ne corroborent pas la thèse de la disparition du besoin défendue par l’Onas. D’après l’Armp, si l’Onas s’est retrouvé dans cette situation c’est parce qu’il «a fait le choix d‘un marché de clientèle ; ce qui permet de retenir un prestataire sur une durée d‘un an, renouvelable deux fois, avec possibilité de passer commande de prestations qu‘en cas de besoin». A son tour, l’Armp a rejeté la demande de classement sans suite du marché.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Diaraaf - 19/10/2019 - 19h 20  
Ce gars ne peut rien apporter à l'ONAS c'est juste une grande gueule et opportuniste il ne peut pas relever une societe....
Niguer - 20/10/2019 - 00h 26  
L'armp joue à la transparence. Ils ont peur de SONKO
Moi - 20/10/2019 - 09h 44  
L'affaire est plus grave comme raconté d'ailleurs.Sur les décisions de l'ARMP il est bien établie un faut en écriture publics avec l'existence de deux PV d'ouverture des plis. Mr Diallo de l'ARMP dit d'ailleurs que cela na pas impact sur l'évaluation. Mais d'autant plus grave qu'un régulateur couvre des fraudes.Sur tous les marchés de ONAS, O cisse et A Diallo ont tenté de couvrir ce idiot de lassana avant de comprendre plus tard qu'il les a baisé.La fraude, le mensonge, l'entente, la concussion etc.... est de mise entre le DG de ONAS VICAS ET DELTA.le plus grave reste à venir.
Equité - 20/10/2019 - 12h 54  
Je ne pouvais pas rater cette opportunité pour manifester le raz-le-bol des habitants de notre cité (ngor extension). UN chantier qui a duré 2 ans (avec trop de conséquences sur la santé de nos familles) et au finish un résultat malheureux, pitoyable. Des milliards qui n'ont servi à nada! La situation était meilleure avant le chantier (réalisé par un proche de la famille du P).
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Au Sénégal, Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles
Pr Iba Barry KAMARA:«Pourquoi Bougazelli a été relâché dès lors Qu’il A été pris en flagrant délit»
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul ndéye
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
Exclusivité : Le consul du Sénégal à Milan contracte un prêt de 850 millions au nom du Sénégal
Logements-poulaillers de Notto Diobass: une histoire belge qui ne fait pas rire le ministre Abdou Karim Fofana
Scandale Petrotim : Les têtes continuent de tomber..
Transparence : L'ONAS dans l'oeil de cyclone
Alioune Sarr Li... « Sunu plus de 500 millions de frs... »
9e Forum mondial de l’eau en mars 2021 : Le Sénégal paie 2,6 milliards pour son organisation
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 133309 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92451 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67994 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 58119 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57541 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique 20 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
 
SCANDALES D'ETAT
   
Au Sénégal, Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles
18/11/2019 - 22:57
Pr Iba Barry KAMARA:«Pourquoi Bougazelli a été relâché dès lors Qu’il A ...
17/11/2019 - 20:30
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Sénégal , ce pays maudit !
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique 20 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Bougazelly : du « simbkatt » au faussaire
20/11/2019 - 05:33
Exigence d'équité
18/11/2019 - 17:56
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Le grand reportage de Pape Alé Niang sur la Guinée Conakry
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017