Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Sonko «Esseulé» face au rouleau compresseur
Publié le : Mardi 15 Octobre 2019 - 11:58 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 6 - Consulté : 1775 Imprimer

L’ancien Directeur des domaines, Mamour Diallo, accusé de détournement de deniers publics d’une valeur de 94 milliards par le leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, porte plainte ce jour contre son accusateur, sauf changement de dernière minute. Le responsable apériste porte l’affaire devant les juridictions après avoir été lavé par la commission d’enquête parlementaire.

Ainsi donc, le déclenchement de la poursuite judiciaire contre le candidat malheureux à la présidentielle de février dernier intervient dans un contexte de retrouvailles entre le président Macky Sall et l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade «proche» de Sonko, à la veille de la présidentielle. A ne pas oublier la rencontre entre le leader de Rewmi, Idrissa Seck et l’ancien maire de Dakar fraichement gracié, Khalifa Sall, deux leaders dont les rapports avec le député Sonko paraissent glacés.

Le leader du parti Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, serait-il en plein œil du cyclone ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que la machine judiciaire semble être mise en branle. L’accusé dans cette affaire de détournement de deniers publics estimé à 94 milliards, à savoir l’ancien Directeur des Domaines, Mamour Diallo porte plainte ce jour, à 11h, contre le député Ousmane Sonko. Si bien évidemment, aucun changement de dernière minute n’intervient.

La plainte longtemps réclamée par les uns et les autres, ou encore lancée comme défi par l’accusateur, qui croit fermement qu’il y a bel et bien détournement de deniers publics dans cette affaire et que l’accusé n’oserait jamais porter ladite affaire devant les juridictions du pays, sera finalement effective.

Seulement, la plainte du responsable apériste intervient dans un contexte particulier qui ne semble pas très favorable à Ousmane Sonko. Pour bien de raisons ! En effet, le candidat malheureux à la présidentielle de février 2019, sera attrait devant la barre après que les parlementaires ont fini de «blanchir» Mamour Diallo.

La Commission d’enquête parlementaire sur l’affaire des “94 milliards“ a clairement indiqué qu’il n’y a pas eu de détournement de deniers publics dans la mesure où il n’y a pas de décaissement de cette manne financière dont fait état Ousmane Sonko. Qui plus est, ladite commission dirigée par le député socialiste, Cheikh Seck, estime que le leader de Pastef a joué un rôle d’intermédiaire, pratique interdite par la loi, dans cette affaire d’expropriation pour cause d’utilité publique.

L’ANCIEN «CONSEILLER» WADE FUME LE CALUMET DE LA PAIX AVEC MACKY

Autre fait, et pas des moindres, la bataille judiciaire entre Mamour Diallo et Ousmane Sonko s’ouvre au moment où son ancien «conseiller», à la veille de la présidentielle dernière, s’est réconcilié avec son successeur à la tête du pays. L’ancien président, Me Abdoulaye Wade, qui a rencontré Ousmane Sonko en pleine campagne présidentielle de 2019, pour discuter de la situation politique du pays et, éventuellement, prodiguer des conseils contre le candidat Macky Sall, fume présentement le calumet de la paix avec l’actuel chef de l’Etat.


Lui qui voyait en Me Abdoulaye Wade un «conseiller» et un «soutien», même si le “Pape du Sopi“ avait déjoué les pronostics quelques heures avant le scrutin en optant pour la «neutralité», devra batailler seul dans cette affaire probablement sans le soutien de celuici, désormais décidé à dialoguer avec le régime actuel sur le processus électoral, le statut de l’opposition et de son chef, sans oublier de lui fournir des conseils sur la gestion des ressources naturelles du pays.

 IDY ET KHALIFA S’OCCUPENT DE LEUR ALLIANCE, «BISBILLES» AVEC UNE PARTIE DE L’OPPOSITION

Autre fait marquant à l’entame de cette affaire politico-judiciaire, la rencontre entre les alliés de la présidentielle dernière dans “Idy 2019“, à savoir le patron de Rewmi, Idrissa Seck, et l’ancien maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, fraichement gracié par le président Macky Sall. Beaucoup d’observateurs de la sphère politique se sont étonnés du silence «assourdissant» du candidat malheureux sorti deuxième à la présidentielle dernière sur cette affaire de 94 milliards.

Mais, il faut reconnaitre que même si les membres du Congrès de la renaissance démocratique (Crd), composé de Thierno Alassane Sall, Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo et consorts, réaffirment leur soutien au leader «antisystème», il n’en demeure pas moins que la scission entre Ousmane Sonko et certains leaders de l’opposition n’est plus à démontrer.

Le fossé s’est, en fait, creusé davantage quand le député Sonko s’en est pris ouvertement aux responsables politiques de l’opposition qui avaient accepté de prendre part au lancement du dialogue national par le président Macky Sall, le 28 mai dernier, au Palais. Pis, la situation s’est détériorée au sein de la plateforme “Aar Linu bokk“, au sein de laquelle certaines indiscrétions soutiennent que le retrait de certains leaders et militants de l’opposition de ladite plateforme se justifierait par une centralisation du combat autour d’Ousmane Sonko.

Ces derniers, ne voulant pas donner l’impression de travailler pour le compte du député Sonko, se sont purement et simplement mis à l’écart des rassemblements de “Aar Linu Bokk“. D’où les faibles mobilisations qu’enregistre ledit mouvement. Par conséquent, au vu de tous ces éléments, le leader de Pastef les Patriotes, Ousmane Sonko parait être dans de beaux draps. Le rouleau compresseur contre sa personne vient d’être lancé dans un contexte où il semble être isolé de ses «camarades» de l’opposition, même si ceux du Crd affirment le contraire.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
LOUIS - 15/10/2019 - 12h 33  
SONKO EMPECHE CET IMBECILE DE MACKY DE DORMIR......ILS VONT TOUS FAIRE CACA DANS LEUR CALECON.
OEIL - 15/10/2019 - 12h 44  
LES GENS DU SYSTEME CONTRE LE PEUPLE ATTENTION. TENSION EN VUE
Mouss - 15/10/2019 - 12h 46  
SONKO tout honnete citoyen ayant un sens d'honneur et de dignité dans ce pays prie pour toi! tu n'est pas seul, Dieu est avec les justes, ton combat est noble, nous prions pour que le Tout Puissant Allah SoubanahouWaTallah Puisse te proteger contre ces bandits de grands chemins jusqu'à ta victoire finale! ton combat est notre combat!
Denzel - 15/10/2019 - 12h 46  
Arretez vos titres a la con ka seule personne esseulée ici c'est Mamour Diallo qui n'est pas a son premier coup d'essai. Rappelez vous du titre Bertin il a fait perdre 38 milliards à l'État selon l'IGE et la Cour des comptes. Sur cette affaire on ne peut imputer un seul franc à Sonko. Donc vos titres sont de la merde.
Kebanding - 15/10/2019 - 13h 07  
Moi j'ai vraiment honte , Mamour toi aussi il faut déposer une plainte sur l'affaire des 94 milliards et non pour diffusion de fausses nouvelles . Au moins tout le monde reconnait qu'il existe bel et bien cette histoire de 94 milliards , donc je pense que l'objet de ta plaine doit plutôt être orienté vers la clarification des accusions portées contre ta personne par Sonko ;sinon nous autre risquerons de ne rien savoir .Donc s'il te plait , lave ton honneur et celui de Macky voir même l'APR en allant aux proches sur les tenants et aboutissants des 94 milliards
Rama - 15/10/2019 - 14h 02  
Un titre à la con.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Conseil municipal des Parcelles: ça a chauffé entre Moussa Sy et ses détracteurs
Etats défectueux des rails du Ter : « c’est faux » Abdou Ndéné Sall
Richard Toll : marche pacifique du personnel de l'hôpital pour réclamer plusieurs mois d'arriérés
Abdoul Mbaye ne lâche pas Macky Sall: C'est à lui de "solliciter le pardon de ses adversaires martyrisés"
Macky SallL, le jeune nègre et la médaille des «MEDAYS» !
Macky va liquider ou restructurer 24 agences
Pour obtenir un milliard FCFA, un ancien membre de la garde rapprochée de Macky Sall, se fait arnaquer
Les errements de l'ARMP
Report des élections locales : le FRN rejette la démarche unilatérale du Gouvernement
Affaire du financement des 150 millions F Cfa de la Der : Zahra Iyane Thiam, »auditionnée » par les députés
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 132620 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92177 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67715 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 57861 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57280 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
05/11/2019 - 13:18
Exclusivité : Le consul du Sénégal à Milan contracte un prêt de 850 million ...
02/11/2019 - 18:38
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Le Sénégal est un Etat délinquant sous le magistère de Macky SALL
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Le populisme expliqué aux cadres de l’APR
13/11/2019 - 16:01
Pourquoi une loi sur la laïcité ?
12/11/2019 - 15:08
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pastef
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017