Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
«Tout ce qui est entrain de se faire est entrain de crédibiliser Sonko»
Publié le : Mardi 15 Octobre 2019 - 11:54 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 14 - Consulté : 5469 Imprimer

Les retrouvailles Wade-Macky, ainsi que la rencontre Idy-Khalifa, ne feraient que réconforter le leader de Pastef/Les Patriotes dans ses convictions sur la nécessité de changer le système. L’analyse est du journaliste, Momar Diongue qui estime que cela n’entame en rien Ousmane Sonko qui profitera plutôt de ladite situation. L’analyste politique estime que cet état de fait démarque Ousmane Sonko et compagnie, considérés comme des technocrates, de la vieille garde politique toujours en train de «dealer» sur le dos des populations.

CREDIBILISATION DU DISCOURS DE SONKO PAR CES DIFFERENTES RETROUVAILLES

 «Je pense qu’au contraire, Sonko profite de la situation présente. Tout ce qui est en train de se faire, plutôt que de fragiliser Sonko, est en train de crédibiliser son discours de mettre fin au système entretenu depuis les indépendances par les politiques. Les acteurs politiques de la vieille garde que Sonko appelle les politiciens professionnels sont en train d’apporter de l’eau au moulin de Sonko. Qu’est ce qui est en train de se faire ?

On a vu que le président Macky Sall avait mobilisé la justice avec la traque aux biens mal acquis. Il avait réactivé la Crei. Ils (tenants du pouvoir) avaient tenu le pays en haleine pendant très longtemps avec le procès autour de Karim Wade. Après, il a été condamné et a fait la prison pendant 3 ans et demi. Mais, il a fini par être élargi à la faveur d’une grâce présidentielle et il y a eu toute cette péripétie autour de son exil au Qatar qui, bien évidemment, a été négocié sur la base de discussions souterraines. Aujourd’hui, tout porte à croire qu’avec ces retrouvailles, on va franchir un nouveau jalon dans le règlement du dossier Karim Wade.

On a comme l’impression que le peuple est l’alibi et le dindon de la farce en même temps. C’està-dire, on prétexte de la nécessité de préserver les deniers publics et de pourchasser les prévaricateurs. Quand on finit de régler ses comptes politiques, on laisse de côté tous ces discours pour faire passer tout cela par pertes et profits. C’est cela à quoi veut mettre fin Sonko. Il a toujours dit que les politiciens professionnels sont en train de dealer en permanence sur le dos du peuple».

INSTRUMENTALISATION DE LA JUSTICE PAR LES POLITICIENS PROFESSIONNELS POUR REGLER DES COMPTES POLITIQUES

 «Quand Diouf est arrivé au pouvoir, il a mis en place la Crei pour asseoir son pouvoir et contenir tous les ténors qui pouvaient mettre du sable sur sa machine et empêcher sa prise en mains du Ps. La Crei avait été créée par Diouf sous forme d’instrument politique pour amener tout le monde à se tenir à carreau. Un seul Directeur a été emprisonné par la Crei, ensuite c’en est terminé. Quand Wade est venu, il a lancé les audits qui étaient destinés à clarifier la gestion des Socialistes. Mais, on s’est rendu compte qu’il s’en est servi lui aussi comme d’une épée de Damoclès sur la tête des dignitaires socialistes pour leur demander de venir transhumer au sein du Pds. Certains comme Idrissa Seck en avaient profité pour liquider Mbaye Diouf, l’ancien Dg des Chemins de fer qui était tout puissant à Thiès. Quand Macky Sall est arrivé, il a lancé la traque aux biens mal acquis. Là aussi, c’était pour régler le cas de Karim Wade et éloigner le Pds, c’est-à-dire fragiliser le Pds. Donc, vous voyez que la Crei sous Diouf, les audits sous Wade et la traque aux biens mal acquis sous Macky Sall ont été utilisés comme des instruments politiques et politiciens pour régler des comptes politiques. A l’arrivée, tout cela est tombé à l’eau quand les intérêts politiques ont été satisfaits. Et c’est ce contre quoi s’élève Sonko et ceux qui pensent comme lui».

DEMARCATION NETTE ENTRE POLITICIENS ISSUS DU MOULE CLASSIQUE ET LES TECHNOCRATES

«Actuellement, il y a deux pôles. Il y a le pôle des politiciens classiques où il faut ranger Abdoulaye Wade, Macky Sall, Khalifa Sall même sorti du moule socialiste, Idrissa Seck, Pape Diop, Malick Gakou, Madické Niang. Tous sont des politiciens issus du moules classiques qui pensent et agissent d’une certaine manière. De l’autre côté, il y a le pôle des technocrates incarné par Sonko, Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall et même Mamadou Lamine Diallo. Ceux-là ont un discours qui se rapproche. Ils sont pour l’antisystème et ils sont en phase avec la nécessité de détruire le système. De l’autre côté, les autres sont pour la préservation du système. Maintenant, la démarcation est très nette au plan politique».

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (14)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Sow - 15/10/2019 - 12h 21  
MACKY NE PARVIENT TOUJOURS PAS A DIGERER LA CLAQUE DE SONKO LORS DE LA PRESIDENTIELLE MAIS LE PEUPLE SERA DEBOUT POUR LE PROTEGER..SONKO EST L'AVENIR DU SENEGAL FACE A CE MENTEUR.
Manlafi - 15/10/2019 - 12h 40  
Bravo Momar, vous avez parfaitement et logiquement décrit l'environnement politique du présent. Cette nouvelle donne va jouer a fond sur les résultats des prochaines échéances présidentielles. Je me réjouis que beaucoup de sénégalais ont la même lecture politique du Sénégal de 2019.En plus de cette analyse juste et véridique, le President Macky Sall doit faire beaucoup attention au camp anti-systeme qui n'hésitera point de mener une révolution générationelle au détriment de la PAIX sociale s'il est accule et mise au dos du mur. La pauvreté et le dégoût de la jeune génération sont a ce point. Un peuple qui n'a plus d'espoir pacifique pour régler ses problèmes journaliers et de justice attaque le pouvoir en place et le Senegal doit faire beaucoup attention a ne pas franchir la ligne rouge.Merci Momar.
>Paco - 15/10/2019 - 12h 48  
Analyse claire et pertinente! excellent article!
SONKOLAIT - 15/10/2019 - 12h 49  
DE TOUTE FACON QUI TOUCHE A SONKO DECLARE LA GUERRE A LA JEUNESSE. ATTENTION ATTENTION. DANGER SOCIAL EN VUE ATTENTION ATTENTION
Kebanding - 15/10/2019 - 13h 12  
Merci Momar , c'est tout ce qu'on demande à un vrai journaliste : informé vrai et sans parti pris
A.Wade - 15/10/2019 - 13h 31  
Bien vue. Il est maintenant temps de changer cette racaille.Vive le changement, vive les patriotes.
Louthi - 15/10/2019 - 13h 45  
Merci,très bonne analyse.
Diedhiou - 15/10/2019 - 13h 59  
La presse est le quatrième pouvoir et noble . c'est l'un des rares journaliste au sens vrai du terme. Tout leur deal c'est pour préserver leurs intérêts au détriment du peuple souverain sénégalais. La fin de leur temps politique s'annonce petit à petit.
Passant - 15/10/2019 - 14h 01  
Un tas de machins .Aucune pertinence. C’est quoi la rencontre entre Macky-Wade ou Khalifa-Idy ont-elles de liens avec la classification en pôle de politiciens classiques et technocrates? A force de lire ce gros nullard qui polit l’espace mediatico-politique, on a envie mourrir de honte. Le jour où on sera débarrassé de ces pseudos analystes politiques, ce pays ira mieux car ce nullard est pire que les politiciens qu’ils tente maladroitement de diaboliser. Dégages le plancher. On a pas besoin de tes analyses à deux balles pour comprendre ce qui se passe dans ce pays. Tu es du même acabit que tous ces politiciens.Au fait c’est quoi un politicien classique ou technocrate? J’imagine que cette expression est ton invention. Petit analyste politique. Inspires toi des journalistes analystes politiciens de la trempe de York DIA. Lui c’est un vrai. Quand il écrit, c’est clair, pertinent et neutre car il ne donne pas son opinion . Il fait une analyse d’une situation donnée
Ddr - 15/10/2019 - 15h 16  
Il est très nul ce pseudo analyste politique. OS à insulté, calomnié, traité un citoyen de voleur de 94 milliards et avait dit partout qu'il avait le nom de la banque, le numéro de compte où l'argent a été viré. Les sénégalais lui demandent ses preuves, il dit qu'il ne va les montrer que devant un tribunal pour ne pas être accusé de recel de documents administratifs, maintenant que les choses se précisent et que MD a porté, les suppose de ce menteur qu'est OS, veulent nous faire croire que le gars est crédible. Ce type qui essaie de réveiller les sentiments indépendantistes de certains casamancais en allant à Ziguinchor tenir une conférence de presse ou il tient un discours à la limite qui appelle les fils de la casamance à la rébellion s'il était arrêté ou emprisonné. Et il réussit toujours à trouver une oreille attentive chez certains journalistes comme Mbow de la sen tv, Pape allé Niang, ce pseudo analyste qui n'a même pas le bac et qui n'a jamais fréquenté une école de journalisme. Tout le monde peut se dire analyste politique, car il j'existe pas un diplôme d'analyste politique
Gaston SANKHARE - 15/10/2019 - 15h 33  
Excellent; Momar. Les jeux sont bien clairs maintenant. out se trame contre Sonko qui semble ne pas comprendre. La vielle garde et ses enfants ne voudra jamais laisser Sonko briller. Il est clair maintenant que les pseudo tentatives de rapprochements de la présidentielle n'étaient que poudre aux yeux. L'anéantissement de Sonko arrange toute la
Gaston SANKHARE - 15/10/2019 - 15h 41  
Excellent; Momar. Les jeux sont bien clairs maintenant. out se trame contre Sonko qui semble ne pas comprendre. La vielle garde et ses enfants ne voudra jamais laisser Sonko briller. Il est clair maintenant que les pseudo tentatives de rapprochements de la présidentielle n'étaient que poudre aux yeux. L'anéantissement de Sonko arrange toute la vieille garde qui pourra ainsi baliser le chemin à leurs enfants. Que DIEU VEILLE sur Sonko. Attention aux caméléons qui peuvent changer facilement de couleurs selon l'entourage et aux "bar" qui ont la langue fourchue et qui n'ont aucun scrupule à se dédire.
Bounkhatab - 15/10/2019 - 18h 35  
NON DIONGUE,SONKO EST ENTIEREMENT DANS LE LOT DES POLITICIENS,C EST BONNET BLANC ET BLANC BONNET;ET EN PLUS ,IL EST INSOLENT ET PARFOIS MYTHOMANE,
Djily - 15/10/2019 - 21h 02  
Le PDS, Le PS, L'APR, Le REWMI, L'AFP sont tous des corrompus, des magouilleurs, des voleurs et surtout des traîtres. Ces gens n’ont absolument rien à cirer des problèmes de la population. Ils sont vraiment dans le Banditisme Politique. Réveillons nous chères frères les promesses de Macky Sall en 2012 raisonnent encore dans mes oreilles et j’ai vraiment mal quand je vois la façon dont nos chefs religieux sont utilisés par ces voleurs et traîtres de la nation. J'espere que la jeunesse SENEGALAISE sera debout derriere OUSMANE SONKO pour soutenir le CHANGEMENT fondemental de nos institutions et les bases de notre economie. LA PATRIE SOUFFRE
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Conseil municipal des Parcelles: ça a chauffé entre Moussa Sy et ses détracteurs
Etats défectueux des rails du Ter : « c’est faux » Abdou Ndéné Sall
Richard Toll : marche pacifique du personnel de l'hôpital pour réclamer plusieurs mois d'arriérés
Abdoul Mbaye ne lâche pas Macky Sall: C'est à lui de "solliciter le pardon de ses adversaires martyrisés"
Macky SallL, le jeune nègre et la médaille des «MEDAYS» !
Macky va liquider ou restructurer 24 agences
Pour obtenir un milliard FCFA, un ancien membre de la garde rapprochée de Macky Sall, se fait arnaquer
Les errements de l'ARMP
Report des élections locales : le FRN rejette la démarche unilatérale du Gouvernement
Affaire du financement des 150 millions F Cfa de la Der : Zahra Iyane Thiam, »auditionnée » par les députés
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 132622 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92177 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67716 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 57863 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57280 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
05/11/2019 - 13:18
Exclusivité : Le consul du Sénégal à Milan contracte un prêt de 850 million ...
02/11/2019 - 18:38
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Le Sénégal est un Etat délinquant sous le magistère de Macky SALL
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Le populisme expliqué aux cadres de l’APR
13/11/2019 - 16:01
Pourquoi une loi sur la laïcité ?
12/11/2019 - 15:08
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pastef
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017