Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Sonko est arrivé !
Publié le : Mercredi 9 Octobre 2019 - 07:22 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 8 - Consulté : 2014 Imprimer

Pourfendeur de la corruption, Ousmane Sonko fait figure au Sénégal de justicier, d’où ce titre « Sonko est arrivé » comme un clin d’œil au 7èmeart et au célèbre justicier américain masqué et vêtu de noir. À son crédit, il a réussi un coup d’éclat lors de sa première participation à l’élection présidentielle où il est arrivé troisième. 

Certes le Sénégal, avec tous les manquements et les soupçons de détournements que connaît le pays, a besoin d’hommes comme lui, sous réserve cependant qu’il abandonne son vocabulaire extrémiste. Dans une conversation privée, Ousmane Sonko aurait ainsi traité, je cite, de : « criminels tous nos chefs d’État successifs qui mériteraient d’être guillotinés sur la place publique pour les méfaits causés par leur gestion calamiteuse et clanique ». 

De tels propos sont excessifs et comme on le sait tout ce qui est excessif est dérisoire.

En revanche personne ne peut lui reprocher de porter la voix des sans voix, des opprimés et des laissés pour compte dans notre société. Ses positions publiques font de lui le porteur d’espoirs de toute une jeunesse sénégalaise en proie au doute. Je suis moi-même un farouche partisan de la transparence des comptes publics et adepte dune gouvernance sobre et vertueuse, pour autant on ne peut cautionner une telle radicalité qui ouvre la porte dangereusement aux dérives populistes. Par ailleurs, le paradoxe de cet ardent patriote est qu’il fréquente assidûment le Président Wade, un des dépositaires du système.

Il y a là quelque chose qui mérite des éclaircissements. En réalité Sonko n’hésite pas à pactiser avec « le diable » d’hier pour remporter l’élection présidentielle de demain en oubliant « qu’on ne déjeune pas avec le diable, même avec une très longue cuillère ».

En effet, comment un fonctionnaire de ladministration fiscale, dans lexercice de ses fonctions peut-il administrerun cabinet privé de conseil fiscal (Atlas) afin de proposer des prestations privées à lÉtat du Sénégal, un État qui par ailleurs l’emploie.

Il ya là manifestement un conflit dintérêts. Sonko a d’ailleurs reconnu à demi-mot sur un plateau de télévision quil possédait bien un cabinet privé mais quil ne se rappelait plus de son nom. Quel étrange trou de mémoire ! Etquelle légèreté pour celui qui aspire à diriger le pays. En réalité avec cette question le journaliste Pape Alé Niang a mis en lumière les pratiques opaques de notre chevalier blanc et présenté Ousmane Sonko comme étant lui-même un produit du système qu’il dénonce. Oubliant au passage le célèbre dicton : « On ne mord pas la main de celui qui te nourrit ».

Dès lors on peut se poser la question suivante : Ousmane Sonko dénonce-t-il sincèrement les abus en matière de finance publique ou sa croisade anti-corruption n’est-elle qu’un tremplin pour assouvir une ambition politique personnelle ?

Il y a quelques temps Sonko a directement accusé le directeur de l’administration des Domaines d’avoir détourné à son profit la somme de 94 milliards dans le cadre d’une vaste opération d’expropriations foncières à Rufisque. Or dans cette affaire Sonko oublie de préciser que son cabinet Mercalex devait bénéficier, à en croire les parties prenantes au dossier, de 12% du montant de la transaction. Vrai ou faux ?

Il est du devoir de Ousmane Sonko de clarifier cette affaire et d’éclairer lopinion publique. De plateau télé en plateau télé il affirme connaître le compte bancaire où largent détourné des 94 milliards a été déposé. En n’informant pas le peuple, comme tout citoyen est tenu de le faire, il se rend coupable de non dénonciation d’un délit très grave. À chacune de ses conférences de presse notre justicier national dénonce un nouveau scandale (détournement de fonds publics, concessions de licences de ressources naturelles…) mais bizarrement sans fournir d’éléments factuels. S’il n’y prend pas garde à force de crier au loup, nos compatriotes vont finir par ne plus l’écouter et il perdra toute crédibilité. 

Cela m’amène à poser une deuxième question :Ousmane Sonko est-il réellement ce défenseur authentique des intérêts du peuple sénégalais qu’il prétend être ou le perdant dépité d’une transaction commerciale privée ? 

Pour finir, j’en appelle à la vigilance de tous les patriotes Sénégalais car nous sommes à un tournant du renouvellement de la classe politique et il ne faudrait pas que Sonko veuille incarner le visage du sauveur de la nation si c’est pour conduire ensuite le peuple Sénégalais dans une aventure sans lendemain.

 

Ibrahima Thiam

Président du mouvement Un Autre Avenir.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (8)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Baye - 09/10/2019 - 07h 54  
"qu’il abandonne son vocabulaire extrémiste", je suis déçu. le gars se fait lyncher, insulté, calomnier par tous les petits du camps adverses qui veulent du thiompal, et j'imagine que SONKO lui doit se montrer tout sage, tout doux et se laisser se faire démolir gentiment. Monsieur Thiam, vous n’êtes pas obligé d'essayer de lui trouver un défaut pour que vos lecteurs se disent que vous êtes impartial.
Manlafi - 09/10/2019 - 08h 01  
Heee monsieur Thiam si tu as peur du ROI Macky Sall ne nous fatigue pas avec vos écrits de oui mais, oui mais a n'en plus finir.Tais toi si tu as peur de dire RIEN que la vérité.Ce combat est citoyen et non politique. Il s'agit des deniers publiques et des ressources de notre pays.Merci.
Deug la vérité - 09/10/2019 - 08h 10  
Mr Thiam nous vivons dans un pays comme le Sénégal , une corruption qui gangrène depuis les indépendances notre chère pays . Le Sénégal et tant d'autres pays malheureusement africain , produisent des milliardaires travaillent dans l'administration , comme fonctionnaire . Comment expliquez vous les fortunes des enfants de Wade que sont Idrissa Seck ( qui aspirent à diriger un jour notre pays )? Et l'actuel roi des rois qu'est Maky Sall notre président partisan d'une gestion sobre et vertueuse ? Ces voleurs de la République et tant d'autres qui sont épinglés par Nafi Ngom Keita ancienne présidente de l'ofnac , ne méritent qu'une chose la guillotine . Arrêtez d'endormir les sénégalais . Mr Sonko les empêche de dormir , c'est le diaffour national qui est loin de s’arrêter . Le sénégal a besoin des gens intégres comme L'Honnorable député du peuple Monsieur Ousamane Sonko . Yoodé Sonko mougui nieuw ! Ousmane Sonko arrive , et par la grâce de dieu , il dirigera le sénégal .
Souleye - 09/10/2019 - 08h 15  
Ta manœuvre est sale, très dégelasse. Tu essai de piéger les gens pour qu'ils te lissent ensuite tu cherches derrière à leur faire avaler ta propre vision sur SONKO. Sache que les gens qui réfléchissent ne sont pas dupe, et que tu n'es pas le seule à analyser SONKO. Mais de la façon dont on analyse SONKO, c'est de cette même façon qu'on analyse tes propos. Au mieux tu te feras détesté, ce qui est mon cas. C'est par retenu que je t'ai pas manquer de respect. Utilise ton intellect pour faire le bien comme le fait celui que tu cherche à salir au lieu de te ridiculiser.
Koulou - 09/10/2019 - 08h 36  
Thiamas bayil wakh loula wooroul... ahh.
THIAM - 09/10/2019 - 08h 55  
CE LARBIN DIT DES SOTTISES ANALYSE DE VRAI INTELLECTUEL AFRICAIN. MDRRRRR
EL PASO - 09/10/2019 - 09h 53  
HAHAHHHAHAHHAHAHHA , IL VOUS A BIEN EU LE THIAM AVEC SON TITRE QUI SeMBLAIT ADOUBER LE MYTHOMANE SONKO,EN FIN DE COMPTE LE THIAM NE DIT QUE LA VERITE SUR SONKO QUI EST ARRIVE A BERNER LES NOMBREUX CONS DE CE PAYS,
SOYIBOU - 09/10/2019 - 15h 31  
LES REONDEURS AUTOMATIQUES OU MOUJADINES DE SONKO TARDENT A REPONDRE THIAM. MALA BEUG SAMA WAYE. VOILA UN POLITICIEN INTELLECTUE AVEC DES ARGUMENTS SOLIDES. REPONDEZ A CES QUESTIONS PASTEF SONKO. QUI MOYE SA MOROME MAIS DOU MACKY
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Fin Du Mandat Du Président Macky Sall Et Constitutionnalité De Ses Actes…Par Mouhamadou Ngouda MBOUP
L’Afrique et ses balafres
NDOUMBÉLANE : LE RÈGNE DES RONGEURS
A quand une (op)position commune ?
Surréaliste débat sur la révision d’un procès
Un deal en tractation depuis 2012 se concrétise une réconciliation Macky/Wade, sur le dos des Sénégalais surpris.
Amadou Ba , l'incarnation d'un mensonge d'Etat
À Mr Le Secrétaire général de l'union des magistrats du Sénégal, Juger au nom du peuple sénégalais pas au nom de l'état.
Wade Le Terrible…Il Mange Le fromage Interdit à Oumar Sarr
Meurtre à huis clos
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 130866 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 91240 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 66910 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 57075 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 56494 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 octobre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein D ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Logements-poulaillers de Notto Diobass: une histoire belge qui ne fait pas rire ...
23/10/2019 - 13:54
Scandale Petrotim : Les têtes continuent de tomber..
22/10/2019 - 12:55
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky grisé par le pouvoir....
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 octobre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Fin Du Mandat Du Président Macky Sall Et Constitutionnalité De Ses Actes…Par ...
23/10/2019 - 22:29
L’Afrique et ses balafres
23/10/2019 - 06:26
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein Diallo P ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017