Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
«Il y a bel et bien un problème de légitimité par rapport aux standards démocratiques auxquels le Sénégal se compare»
Publié le : Samedi 21 Septembre 2019 - 11:57 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 285 Imprimer

«La question est posée parce que le mode de scrutin qui prévaut jusqu’à présent, hormis la présidentielle, c’est le «Raw gadu». Or, avec ce système, tu peux avec 15% du suffrage, remporter les élections alors que la somme des deux de tes challengers peut dépasser les 15%. Donc, la question de la légitimité se pose à ce niveau-là. Il était bon que les gens s’entendent sur la nécessité de sortir progressivement du «Raw gadu».

Par exemple, l’opposition l’avait proposé. Elle avait suggéré qu’on institue 25%. C’està-dire, si le premier n’atteint pas 25%, on organise un deuxième tour. La majorité estime que c’est prématuré, que ça va créer trop d’élections et qu’il y a un problème de moyens au Sénégal. Mais, du point de vu principe, tout le monde sait que ce qui est plus démocratique c’est le second tour, si personne ne franchit la barre fixée. Par exemple, en France où le scrutin est uninominal et non par listes, parce que par circonscriptions, si quelqu’un n’a pas 51%, il ne passe pas. En dessous de 50%, un deuxième tour est forcément organisé. Je peux vous dire déjà qu’il n’y a pas d’accord sur ça, pour l’instant puisque les débats ne sont pas encore finis.

Dans notre intervention, nous avons montré qu’il était intéressant d’examiner la proposition de l’opposition. Mais, la majorité ne trouve pas d’intérêt à cela, tout comme les non-alignés. Comme c’est la règle du consensus qui prévaut comme méthode de travail, la question est laissée en l’état pour l’instant et on est passé sur les autres questions. Maintenant, je pense qu’il y a une possibilité de revenir sur ces aspects qui sont laissés en l’état comme l’élection des adjoints, le bulletin unique, etc. Les discussions continuent dans les couloirs, de façon informelle, en attendant qu’à un moment donné du débat qu’on puisse revenir sur ça. Mais, il y a bel et bien un problème de légitimité par rapport aux standards démocratiques auxquels le Sénégal se compare.

Dans un contexte actuel, national comme mondial, marqué de plus en plus par une défiance des populations vis-à-vis des institutions et un manque de confiance des populations, il convient d’élire à la fois les maires, les présidents de conseils départementaux, ainsi que les adjoints au suffrage universel direct. L’une des raisons évoquées pour le vote des maires au suffrage universel direct, c’était que les votes des populations étaient souvent détournés. Mais, l’autre raison, c’est que le contexte est marqué par la défiance des populations vis-à-vis des élus locaux. Si cela aussi prévaut, il faut mettre cet élément dans la marmite et ne pas mettre un seul aspect, c’est-à-dire le détournement du vote».

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Citoyen - 22/09/2019 - 22h 10  
Pour le bulletin unique .il ne faut pas que les plénipotentiaires de l'opposition recule parce que le bulletin est un des artifices de la fraude utilisé par le parti au pouvoir Pour être sûr que la personne que la personne qui a reçue un backchich pour orienter son vote ne les a pas doublé on lui exige de sortir avec les autres bulletins de candidat ,donc le bulletin va fermer cette faille ouverte pour orienter des voies ,donc c'est capital de ne pas lâcher du lest
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Vidéo - Affaire 94 milliards Me Ousmane SEYE aussi a également déposé un plainte contre Tahirou SARR
Drogue : Dakar, un hub de transbordement vers l’europe et les usa dynamité !
Les mensonges sur le dossier du stade Assane Diouf : Au banc des accusés le sous-prefet Djiby Diallo
Guinée : Les forces de l’ordre attaquent une famille au moment des condoléances
Khalifa Sall chez ses avocats
Vidéo-FRAPP-France Dégage porte plainte contre Mamour Diallo et Tahirou Sarr
Kounoune: Une fille de 13 ans tuée par son père
Côte d’Ivoire : Guillaume Soro candidat à la présidentielle de 2020
A la Médina, plus de 64 bâtiments menacent de ruine, selon le Maire
Bureau de l’Assemblée nationale : le groupe parlementaire Bby donne carte blanche à Macky Sall
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 129822 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 90890 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 66644 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 56800 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 56251 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 09 octobre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein D ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Alioune Sarr Li... « Sunu plus de 500 millions de frs... »
08/10/2019 - 12:52
9e Forum mondial de l’eau en mars 2021 : Le Sénégal paie 2,6 milliards pour ...
08/10/2019 - 10:56
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky un démoniaque qui veut la paix maintenant ?
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 09 octobre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
À Mr Le Secrétaire général de l'union des magistrats du Sénégal, Juger au ...
15/10/2019 - 10:36
Wade Le Terrible…Il Mange Le fromage Interdit à Oumar Sarr
13/10/2019 - 19:42
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein Diallo P ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017