Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
«Aar Li Nu Bokk» cherche son second souffle
Publié le : Samedi 14 Septembre 2019 - 11:12 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 8 - Consulté : 1011 Imprimer

La plateforme citoyenne “Aar Li Nu Bokk“ a encore battu le macadam hier, vendredi 13 septembre, pour exiger la lumière sur le scandale autour des contrats pétroliers et gaziers. Toutefois, pour cette énième manifestation, Cheikh Tidiane Diéye, coordinateur de ladite plateforme et compagnie n'ont vraiment pas mobilisé du monde. N’empêche, les organisateurs disent poursuivre la lutte quel que soit le nombre de manifestants.

Prévue pour 15h, ce n'est que vers 16h30mn que la marche de la plateforme citoyenne “Aar Li Nu Bokk“ a démarré, de la Place de la Nation vers le Rond-point de la Rts. En effet, après de longues minutes d’attente des manifestants qui se faisaient désirer, les organisateurs ont décidé de démarrer la marche, en dépit de la faible mobilisation. C'est l'activiste rappeur “Fou Malade“ qui donnera le ton avec un slogan pour haranguer les quelques rares manifestants qui ont effectué le déplacement.

Tout en remerciant ceux qui ont répondu à l’appel de la plateforme malgré la fine pluie, il dira que ceux-ci sont ceux qui pensent à l'intérêt supérieur de la Nation. Sur les banderoles, on pouvait lire, entre autres, «Un peuple qui ne dit jamais non n'est pas victime, mais complice», ou encore, «Sunu pétrole, Sunu Gaz, Sunu Fer, Sunu Zircon».

D'autres y sont allés avec un jeu de mots du genre «Macky DèGaz». On pouvait voir aussi sur certaines banderoles un plaidoyer pour la libération du journaliste consultant Adama Gaye. Certains en tee-shirt noirs de Aar Mini Bokk, d'autres en gilets de couleur orange, même s’ils se réclament membres des “Gilets Rouges“, les marcheurs ont scandé des slogans hostiles au régime en place. Chacun des responsables, ayant pris la parole, y est allé avec ses préoccupations de l’heure. Si Guy Marius Sagna de “Frapp France dégage“ a demandé pourquoi le président Macky Sall n'a pas mis à la disposition des personnes vivant avec un handicap, au nombre de 800.000, plus que seulement 56.000 cartes d'égalité des chances, Abdourahmane Sow du COS M23, pour sa part, estimera que c'est le peuple sénégalais qui a des problèmes et non le gouvernement. Il trouve anormal que les gens ne sortent pas se mobiliser alors que les enjeux de cette lutte concernent l'ensemble des populations.

De son côté, le rappeur Thiat du mouvement “Y'en a marre“ s'en est pris à Aliou Sall, frère du président, qu’il accuse d'avoir «volé le pétrole du pays», non sans accuser le président Macky Sall d'avoir utilisé la justice contre certains responsables. Même son de cloche pour le coordinateur de ladite plateforme citoyenne, Cheikh Tidiane Diéye qui a dit que l’idée est de faire entendre au régime le message de la détermination du peuple. Il s’agit, à son avis, de faire comprendre au régime de Macky Sall que quel que soit ce qu’il fera en termes de «dilatoire judiciaire», le combat se poursuivra. S’en prenant au procureur de la République, notamment la procédure choisie, il dira que “Aar Li Nu Bokk“ n’attend pas grand-chose de sa procédure.

Par ailleurs, la faible mobilisation des populations n’a pas semblé décourager les organisateurs. Le coordonnateur a fait entendre que la plateforme manifestera «peu importe le nombre de Sénégalais qui sortiront». Lui et ses camarades promettent de faire en sorte que les Sénégalais parlent toujours de cette affaire et que la transparence soit de rigueur pour qu’enfin, ceux qui ont été coupables de prévarication, de corruption ou de délits différents rendent compte devant les juridictions «totalement indépendantes».

Pour autant, d’autres créneaux sont utilisés, selon lui, pour faire comprendre aux Sénégalais que cette affaire est encore en cours et que les populations devraient s’en préoccuper. Il n’a pas manqué d’informer qu’au niveau des Etats unis d’Amérique, la procédure en cours a bougé au cours des dernières semaines et pourrait conduire très bientôt à quelque chose de saisissant. A noter que la marche a été faite sous le regard vigilant des forces de l'ordre qui ont déployé un important dispositif sécuritaire pour encadrer la manifestation.

REACTIONS… REACTIONS… REACTIONS…

OUSMANE SONKO, LEADER DE PASTEF :  «La priorité du Sénégal n’est pas qui doit être le chef de l'opposition»

«Ceux qui se sont mobilisés aujourd'hui ont montré qu’ils savent ce qui est la priorité du Sénégal. La priorité du Sénégal n’est pas qui doit être le chef de l'opposition et ce qu’on doit lui donner, ce n’est pas non plus qui et qui doivent être dans la même école. La priorité du Sénégal, ce sont les ressources naturelles que nous a accordées Dieu et dont un groupuscule s’est accaparé, depuis les indépendances à nos jours, alors que cela pouvait régler nos problèmes. Tant que cela n’est pas banni au Sénégal, nous allons toujours changer de régime, sans développer le pays. Malgré la pluie et les obstacles, vous êtes venus. S’il plait à Dieu, nous allons gagner ce combat. Car, depuis qu’on a initié ce combat, ils ont essayé d’allumer des contre-feux. Cette polémique de ces jours n'a pour objectif que de divertir le mouvement et l’essouffler.

Mais, le mouvement est encore bien vivant. Nous avons lu un article ce matin (Ndlr : hier vendredi) de Africa Intelligence qui dit que Cosmos a vendu 20% sur les 30% qui lui restait de notre pétrole à une compagnie nationale du nom de Abu Dhabi. C’est ainsi qu’ils font en revendant notre pétrole de compagnie à compagnie, depuis PetroTim, en passant par Timis, Cosmos, Bp, maintenant ils sont à Abu Dhabi. Personne ne sait combien de milliards le Sénégal a perdus et on n’y gagne même pas ce qu’il fallait en terme d’impôts».

ABDOURAHMANE SOW, COORDONNATEUR DE COS M23 :  «Nous devrions faire une introspection au niveau de Aar Li Nu Bokk»

«A l’origine, les manifestations étaient pour motiver l’action judiciaire de la part des autorités sur la problématique relative à Petro Tim, Aliou Sall, Franck Timis, etc. Malheureusement, nous constatons que de plus en plus, le peuple ne colle plus comme à l'entame. Ce qui voudrait dire que nous devrions faire une introspection au niveau de “Aar Li Nu Bokk“ pour voir la forme organisationnelle et l'approche par rapport au contexte.

Par ailleurs aussi, interpeller le citoyen sénégalais par rapport à l’importance du débat. Les gens sont chez eux en train de boire du thé, alors que nous sommes là en train de porter un combat dans le cadre de l'intérêt général. Donc, autant les populations qui revendiquent avec fierté un certain événement du 23 juin que les acteurs que nous sommes, nous devons tous faire une introspection par rapport au résultat obtenu, par rapport à notre engagement pour renforcer la dynamique citoyenne et continuer le combat».

BARTHELEMY DIAS, MAIRE DE MERMOZ SACRE CŒUR «Que les Sénégalais soient définitivement conscients que ceux qui nous gouvernent sont en train de brader leur avenir»

«Je vous félicite, vous de la plateforme “Aar Linu Bokk“, tout en encourageant le peuple sénégalais qui a effectué le déplacement. J’encourage aussi ceux qui sont toujours chez eux et qui pensent certainement qu’il n’est pas encore le moment. Mais, il faut que vous sachiez que l’objectif est atteint parce que vous avez réveillé le peuple sénégalais sur un seul fait : c’est-à-dire qu’ils savent qu’ils sont en train de brader les ressources naturelles du pays. Il ne faut surtout pas faiblir. C’est un combat qui ira à un autre niveau.

Nous ne recherchons pas une immense foule, même si c’est important. Ce que nous recherchons, c’est que les Sénégalais soient définitivement conscients que ceux qui nous gouvernent sont en train de brader leur avenir. Ce que nous voulons, c’est que le président Macky Sall renégocie les contrats pétroliers et gaziers. On est en train de parler de 10 puits de pétrole et de gaz.

Les 6.000 milliards bradés ne concernent que 2 puits. Pourquoi le président ne veut pas renégocier les contrats ? C’est parce qu’il est dans une logique de 3ème mandat».

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (8)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Coulou - 14/09/2019 - 12h 43  
TOUJOURS LES MEMES DISCOURS AUSSI CONS LES UNS QUE LES AUTRES,
Aar - 14/09/2019 - 14h 23  
Ils ont parfaitement raison. Les sénégalais sont les seuls responsables de cette situation à travers notre silence coupable et notre inactivité.Mais comme on a l'habitude de le dire Yalla bakh na. Dieu descendra du ciel pour venir nous sauver.Belle hypocrisie que ce pays là !
Globetrotter - 14/09/2019 - 15h 24  
Walay, les senegalais sont fatigués, beaucoup de familles ne mangent pas a leur faim ça c'est la triste réalité dans ce pays, sakou bou thia dara nékkoul dou takhaw, khiif ba ngui gaagne nitt gni. Bilaay.
Jacob - 14/09/2019 - 15h 44  
Ne tombez pas sur la facilité les gars..don't give up....ce sont une poignée de militants qui transforment les sociétés..tout le peuple est derriere vous..il faut juste considérer d'autres facteurs pour expliquer leur léthargie : recherche de pain, dq quotidien, fatigue après des années de lutte pour les plus vieux ( 1988, 1993, 2000, 2012), individualité et paresse de la nouvelle génération (facebookeurs ..ordi..)....mais tous sont derrière vous .même les vieilles femme...allez dans les maisons, vous allez vous en rendre compte....ne lâchez pas..l'étincelle viendras là òu les maquisards maquilleurs du maquis ne s'attendait..faites juste votre job..ne sous-estimes pas un peuple qui fait tomber deux PR...et regardez ailleurs en Afrique (Cameroun, Tchad...)...ne sous-estimes pas ce peuple, faites votre job les gars...le fruit est mûr
Lato - 14/09/2019 - 16h 28  
Parfaitement Jacob les facteurs que vous avez convoqués pour expliquer la faible mobilisation sont pertinents. En conséquence il faut affiner la stratégie et surtout prendre en compte le moment et l'opportunité.Dans ce pays on a la conscience de l'instant et on n'a pas encore cette culture de la manifestation qui s'acquiert lentement.Donc ne sous estimons pas le peuple. L'étincelle finira par jaillir inéluctablement. En effet le fruit est mûr.!!!!!!!
Lemzo - 14/09/2019 - 18h 40  
Pathétique Aar linu book ! Vous n'avez même pas honte d'être incapable de mobiliser 100 personnes sur des millions de Dakarois ! Faites votre examen de conscience moo gueune ! Quand les gens se sont rendus compte que c'est pour des motivations politiciennes et de la tromperie, ils ont refusé de descendre marcher. J'avais prédis ici que les mensonges et les manipulations de ce machin ne vont pas durer. Ils ne donnent jamais les preuves de leurs allégations. Jamais ! Les sénégalais sont moins cons que vous ne pensez ! Un ancien PM comme Abdoul Mbaye ne peut pas coordonner, vérifier et contre-signer tous les contrats pétroliers et se réveiller un matin pour dire qui'on l'a trompé ! C'est pas sérieux. Pareil pour un TAS qui a vanté partout les mêmes contrats pour revenir les dénoncer seulement une fois défenestré du gouvernement ! Pareil pour Sonko Fusilleur qui par arrogance et par amateurisme refuse de répondre à toutes les convocations des institutions (Assemblée, Dic et consorts). Et vous voulez avec ça que les sénégalais vous suivent dans vos bêtises ?? Tchipiri et à la prochaine marche...
Shekhou - 14/09/2019 - 22h 20  
Procédure qui pourrait aider à mobiliser les masses : 1) annoncer/communiquer la date au moins 2 semaines à l’avance, à rappeler sous différentes formes et variations 2) créer des comités de mobilisation dans chaque quartier, au niveau des mouvements de la société civile et au niveau des partis/mouvements politiques 3) débattre des enjeux et des thèmes, en français et dans les langues nationales, au cours d’émissions radio et TV (Avec des intellectuels, des activistes et des militants de la société civiles, et NON des avocats qui prennent les plateaux de tv et radios pour salles d’audience !)4) partager des messages audio et vidéo dans les groupes Whatsapp 5) amener les radios et TV à diffuser dans leurs journaux des manifestations qui se déroulent dans d’autres pays étrangers, africains surtout, pour des revendications socio-économiques etc.6) communiquer sur l’objectif de défendre des intérêts généraux et non des intérêts partisans, encore moins particuliers 7) communiquer sur l’extrême nécessité et l’extrême urgence de rendre ses titres de noblesse à la politique 7) dénoncer la politique politicienne, cripto-personnelle, clanique et revancharde8) souligner que le Sénégal est devenu un pays ABIMÉ quI nécessite d’être RÉPARÉ de toute URGENCE 9) expliquer et vulgariser la VALEUR CITOYENNETÉ 10) expliquer et vulgarisé le CULTE DE L’ETAT DE DROIT11) expliquer et vulgariser la nécessite de payer L’IMPÔT , l’EXIGENCE DE LE REDISTRIBUER à travers des services sociaux (hôpitaux, éducation, diverses autres infrastructures qui profitent EFFECTIVEMENT à l’ensemble de la population12) expliquer, vulgariser, promouvoir la DÉMOCRATIE, ses tenants et aboutissants dont l’organisation d'élections libres et justes, si importante soit-elle, n’en est que le tout Début ...
Amadou - 14/09/2019 - 22h 26  
ah le maquisard du nom de Lemzo prend ses rêves pour des réalités...il faut chercher ailleurs tes raisons..tout le peuple est derrière Arr lu nu book ...soyez courageux et attendez les futures élections et comme vous êtes forts ..organisez-les correctement..vous êtes vomis par le peuple et vous le savez...ce silence n'augure rien de bon...et vous le savez aussi...tous sont accroupis et attendent the moment
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Habitat social : Les maisons témoins des «100 mille logements» ressemblent à des poulaillers !
Deal au sommet de la République
Mansour Faye et les bennes tasseuses de la corruption….
Assemblée nationale: Abdou Mbow et Awa Gueye ne sont plus vice-présidents, Gadio et d'autres rejoignent BBY
Vidéo-Me El Hadj Diouf dépose la plainte de Mamour Diallo au palais de justice
Vidéo-Palais de justice : altercations Entre un avocat de Mamour Diallo... et des membres de France Dégage
Wade-Macky : le jeu d’échecs commence
Sonko «Esseulé» face au rouleau compresseur
«Tout ce qui est entrain de se faire est entrain de crédibiliser Sonko»
Abdou Mbow, porte-parole adjoint de l’Apr : “Ousmane Sonko est un manipulateur”
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 129822 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 90890 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 66644 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 56800 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 56251 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 09 octobre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein D ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Alioune Sarr Li... « Sunu plus de 500 millions de frs... »
08/10/2019 - 12:52
9e Forum mondial de l’eau en mars 2021 : Le Sénégal paie 2,6 milliards pour ...
08/10/2019 - 10:56
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky un démoniaque qui veut la paix maintenant ?
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 09 octobre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
À Mr Le Secrétaire général de l'union des magistrats du Sénégal, Juger au ...
15/10/2019 - 10:36
Wade Le Terrible…Il Mange Le fromage Interdit à Oumar Sarr
13/10/2019 - 19:42
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein Diallo P ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017