Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Crise au Pds: Le MEEL fait de graves révélations et accable les frondeurs...
Publié le : Vendredi 23 Août 2019 - 20:18 - Source : dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1234 Imprimer

 

 Notre parti le PDS vient de franchir résolument un pas nouveau vers sa grande marche de massification pour la reconquête démocratique et pacifique du pouvoir.

 

Sous le signe de l’ouverture et de la modernisation, le frère Secrétaire Général National, Maître Abdoulaye WADE vient de procéder à des réaménagements importants du Secrétariat National qui donneront sans doute au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) un nouveau souffle, et le sortir ainsi définitivement d’une gestion clanique d’un petit groupe qui avait fini d’installer notre formation politique dans une désorganisation caractérisée par des contre-performances.

 

Au demeurant, nous mesurons à sa juste valeur l’énormité du travail qui nous attend en rapport avec les attentes des sénégalais et l’importance des responsabilités que le frère SGN a bien voulu confier aux jeunes que nous sommes.

 

Nous joignons nos vifs remerciements à ceux déjà exprimés par des nombreux militantes et militants basés au Sénégal et à l’étranger au Frère Secrétaire Général National, Me Abdoulaye WADE en lui renouvelant notre engagement et notre détermination à relever avec lui les défis de modernisation, de redynamisation et d’accessibilité de notre parti.

 

L’ouverture et l’élargissement des structures à tous les segments entrainant ainsi l’entrée massive des jeunes, des femmes et des militants de base permet de rapprocher davantage notre parti des populations en vue d’une reconquête démocratique du pouvoir.

 

Ces dernières semaines, certains responsables, sous la conduite de Oumar SARR s’inscrivent dans une logique de sabordage du parti ; ils s’attaquent au parti, au Secrétaire Général National et au frère Karim WADE déporté de force par Macky SALL devenu aujourd’hui leur principal complice et allié.

 

C’est seulement parce que Me Abdoulaye WADE a retiré au binôme Oumar SARR-Amadou SALL le privilège de décider de façon autoritaire, opaque et clanique du sort des militantes et des militants qu’ils ont décidé d’entrer en rébellion. Dans leur combat perdu d’avance, ils mettent en avant leur propre personne au détriment des intérêts du parti, des militants et des sénégalais car malheureusement, ils ont toujours manqué de générosité.


Depuis plus de deux ans maintenant, la volonté du Secrétaire Général National, Maître Abdoulaye WADE de procéder à la vente des cartes du Parti et au renouvellement des structures du PDS s’est heurtée à leurs manœuvres dilatoires.

 

Ils prétendent ainsi que : 

- le Président WADE est sénile et physiquement réduit et qu’il ne peut plus gérer le parti ;

- Karim ne peut pas prétendre diriger le parti après WADE;

- Karim n’est pas venu à la présidentielle alors qu’il avait pris l’engagement de renter ;

- Karim ne nous appelle plus donc il a un autre agenda ;

- Il y a que des karimistes dans le nouveau secrétariat national ;

- Karim Matin, Midi, Soir…

 

Et pourtant, la très grande majorité des membres du nouveau Secrétariat National sont des ‘’purs produits’’ de Abdoulaye WADE et du PDS qui ont endurés et ont fait également des sacrifices. Ces anciens responsables démissionnaires du PDS ne veulent pas que le PDS recrute de nouveaux militants parmi les sympathisants et les sénégalais en général. Qu’ils aient du respect, au moins, pour nous qui avons volontairement assumé nos positions politiques.

 

Aujourd’hui, pour des raisons pécuniaires et matérielles, ils souhaitent liquider leur généreux bienfaiteur Karim WADE qui ils ont décidé de faire porter haineusement tous ces torts. C’est aussi parce que Karim WADE a refusé leur proposition d’entrer dans un gouvernement d’union nationale de Macky SALL et une amnistie générale concernant tous les membres du PDS qu’ils lui en veulent. 

 

C’est vraiment injuste et égoïste de leur part.

 

Pour rappel, Oumar SARR, Amadou SALL et Babacar GAYE ont toujours été les seuls à faire la navette Dakar/ Doha au frais du parti sans que personne ne les indexe.

 

Ils ont ensuite cherché désespérément à faire partir le Président WADE avant l’heure. Et, en réponse à leur indécence et leur cynisme,  le Président Wade, sans un seul mot poursuit quotidiennement ses activités. Il poursuit ses audiences avec diverses personnalités et tient ses réunions avec ceux qui ont décidé de poursuivre le combat avec lui.

 Le Président WADE a également tiré les conséquences de la défiance de Oumar SARR qui a participé au dialogue de Macky SALL contre l’avis du parti et du SGN en lui retirant le poste de Secrétaire général national adjoint.

 

Leur ESPRIT: être devant, gérer seul les moyens mis a disposition par Me WADE, sans rendre compte, favoriser leurs hommes de main et combattre tout ceux qui refusent de courber l’échine devant eux. Rappelons que nos anciens frères et sœurs Babacar GAYE, Cheikh Tidiane SECK, Aida MBODJ, Aliou SOW, Serigne Mbacké NDIAYE, Madické NIANG, Farba SENGHOR, Pape Samba MBOUP et tant d’autres en ont déjà fait les frais.

 

C’est Oumar SARR qui avait dit au Président que Babacar GAYE était parti avec Madické NIANG.

 

Quand ils disent que le parti est géré à partir de Doha, nous leur rappelons qu’ils ont fait les listes des dernières législatives chez Amadou SALL à l’insu de tous les grands responsables du parti.

 

Pendant ces trente dernières années, personne parmi eux n’a jamais financé une seule activité du parti et pourtant ils en avaient les moyens.

 

C’est le président WADE qui a seul financé toutes les élections, les tournées, les déplacements aux Magals, aux Gamous, aux décès et autres évènements qui requièrent la présence ou la contribution du PDS.

 

Aujourd’hui, ils parlent d’un comité d’initiative pour la refondation du PDS avec soit des figures qui avaient quitté le parti pour revenir grâce à la générosité du président WADE soit avec des responsables qui avaient quitté le parti pour soutenir Macky SALL. C’est du vrai cirque politique qu’ils nous proposent.  

 

Questions à Oumar SARR:

 

1. Pour quelle raison Oumar SARR se bat contre tous pour participer au dialogue de Macky SALL ? Qu’est ce qu’il y gagne ?

 

2. Pourquoi il court après une amnistie de Karim WADE par Macky SALL alors que ce Karim WADE n’en veut pas ?

 

3. Pourquoi Oumar SARR et ses complices ne veulent pas partager les responsabilités au sein du PDS et refusent toute promotion d’autres militants aussi méritants qu’eux ?

 

4. Pourquoi bloquent-ils depuis plusieurs mois toute communication du Parti sur les scandales financiers du régime en place ?  

 

5. Pourquoi Oumar SARR a-t-il promis au candidat de l’APR à la mairie Dagana, qu’il ne se présentera pas lors des prochaines élections locales et, qu’il s’assurera que le PDS n’aura pas de candidat ?

 

6. Peut-il affirmer solennellement, devant les sénégalais que lui et Amadou SALL n’ont pas rencontré Macky SALL ?

 

7. Peut-il affirmer solennellement qu’en 2018, pendant la collecte des parrainages, il n’a pas déposé une demande de récépissé devant les services du Ministre de l’Intérieur pour la création d’un parti politique et qu’à cet effet,  il a été auditionné il y a 3 semaines à la préfecture puis à la gouvernance pour les enquêtes liées à la délivrance d’un récépissé?

 

Oumar SARR doit avoir un minimum de considération pour les militants et responsables du PDS. C’est seulement aujourd’hui qu’il se donne la peine de nous appeler pour tenter de nous monter contre le Président Abdoulaye WADE et nous demander de le rejoindre dans son combat désespéré et perdu d’avance, seulement parce que ses intérêts personnels sont menacés. Pendant 7 ans, il a nous a ignorés et a ignoré les militants et responsables du PDS, refusant de prendre leurs appels téléphoniques ou de les recevoir. 

 

Nous exigeons un audit de la gestion du parti de Oumar SARR et demandons à la direction du Parti de constater la démission de Oumar SARR et de ses acolytes. 

Nous félicitons l’ensemble des sœurs et des frères du Parti qui ont dignement accepté de participer à transformer le PDS pour en faire un parti moderne, dynamique, et ouvert. Nous remercions le frère Secrétaire Général National et l’invitons à poursuivre la réforme du PDS. Nous félicitons particulièrement le frère Karim WADE seul capable de faire face à Macky SALL et de redresser la situation catastrophique dans laquelle Sénégal a été plongé.

 

Nous appelons tous les militants du PDS et les sympathisants à la vigilance et au travail. Nous les invitons à resserrer les rangs dans la cohésion et la solidarité afin de redynamiser et massifier notre parti dans un esprit d’ouverture.

 

Dakar, le 23 aout 2019 

Pour le MEEL/UJTL, 

SG Daddy DIATTA

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Amadou - 23/08/2019 - 22h 07  
Claire comme l'eau de roche..je ne suis ni militant ni sympathisant du PDS mais ce combat ses jeunes est juste. C'est votre temps et votre tour..et le peuple n'est pas dupe...Wade a plus de "militants" (hors PDS) que tous les partis politiques réunis..C'est le fruit de son combat pour la démocratie depuis 1974....des militants hors PDS, des militants qui se recrutent chez les sans partis
Dwg - 24/08/2019 - 08h 25  
Il faut demander en meme temps à votre mentor mentor karim wade d'ouvrir sa bouche et parler. on ne portera jamais à la tete de l'état quelqu'un qui a peur d'ouvrir sa bouche pour se se défendre.. C'est son mutisme exaspérant sur tous les pbs qui l'interpellent qui a causé la perte de bcp de militants au pds. Je me demande qu'est ce qui l'empeche de parler ce gars là ne vs respecte pas.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Une fuite de gaz s'est produite aux Ics
Affaire de la caisse d’avance: une demande de libération conditionnelle pour Mbaye Touré et Yaya Bodian déposée ce vendredi
Le gouvernement au bord de l'impasse
Affaire des 94 milliards: Birahime Seck " Le procureur doit s'autosaisir "
ThIès : sept mois après la débâcle de février dernier le camp présidentiel n’est toujours pas sorti de sa léthargie
Des nuages planent toujours sur l’année scolaire 2019/2020 !
Macky Sall, en mode urgence !
Adama Gaye bientôt libre ?
Que Cherche Aliou Sall en Mauritanie ?
Sénégal, ce pays aux bonimenteurs...
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le gouvernement au bord de l'impasse
ThIès : sept mois après la débâcle de février dernier le camp présidentiel n’est toujours pas sorti de sa léthargie
Macky Sall, en mode urgence !
Dialogue national: les acteurs peinent à trouver un consensus autour de l'élection des adjoints des maires
Vidéo-Conference de presse du Mouvement National des Cadres Patriotes
Cimetière de Pikine : L'eau envahit les tombes
Liquidation en vue au Pds : «Tous les frondeurs seront réduits à néant»
Iles de la Madeleine: Le site du parc fermé aux visiteurs
Carnage sur les routes: Macky Sall demande à Aly Ngouille Ndiaye de sortir le bâton contre les auteurs des "accidents bêtes"
Quand Abdoulaye Daouda Diallo cache bien son jeu et provoque un rififi dans son ministère
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 127373 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 89791 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 65647 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55935 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 55331 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 septembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Marchés au Sénégal :Le CITP de Seydou Kane, proche de Macky Sall, veut sa par ...
13/09/2019 - 12:32
De nouvelles révélation sur l'affaire Pétro-Tim
02/09/2019 - 11:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Sénégal, ce pays aux bonimenteurs...
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 septembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
« Une histoire générale du Sénégal », déjà des contestations !
19/09/2019 - 12:19
Compromis ou compromission?
19/09/2019 - 07:10
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017