Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Enquête Judiciaire sur la vente de la nationalité sénégalaise à des étrangers : Des aveux explosifs, le parquet dresse un réquisitoire de feu.
Publié le : Jeudi 22 Août 2019 - 08:08 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 627 Imprimer

Libération révèle que le parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, contrefaçon des sceaux de l’État, faux et usage de faux en écritures publiques authentiques, usage de faux commis dans des documents administratifs, corruption, obtention indue de documents administratifs, tentative d’obtention indue de document administratifs et blanchiment de capitaux dans l’affaire dite de trafic de la nationalité sénégalaise.

Ali Fawaz, qui servait de courtier au fonctionnaire en service à la direction des affaires civiles et du Sceau, s’est livré à une confession détonante. Tout comme les bénéficiaires des faux certificats de nationalité.

Selon des informations de Libération, le parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, contrefaçon des sceaux de l’Etat, faux et usage de faux en écritures publiques authentiques, usage de faux commis dans des documents administratifs, corruption, obtention indue de documents administratif, tentative d’obtention indue de document administratifs et blanchiment de capitaux.   

Un réquisitoire de feu qui intervient à la suite de l’enquête de la Section de recherches sur un réseau spécialisé dans le trafic de la nationalité sénégalaise qui avait à sa tête un fonctionnaire en service à la direction des affaires civiles et du Sceau.   
Ce dernier, en fuite à l’étranger est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.  

Trois Syriens, un Sénégalais et un Libanais sous mandat de dépôt.   

En attendant les nommés Amer Alahmar (Syrien), Mohi Alboni (Syrien), Nabil Wizani (Sénégalais), Ahmed Bakkour (Syrien), et Ali Fawaz (Libanais) ont été placés sous mandat de dépôt par le doyen des juges de Dakar, en charge de l’instruction.   

Comme nous l'écrivions, Ali Fawaz était chargé de déposer les dossiers de naturalisation au centre principal de l’état civil. C’est d’ailleurs la fréquence des dépôts qui a alerté l’officier principal de l’état civil, Mamadou Diop, avant que les vérifications au niveau de la direction des affaires civiles n’établissent que les décrets annexés au dossier étaient des faux.  

Au moins 22 faux certificats de nationalité "livrés" à des clients  

Des sources autorisées affirment qu’Ali Fawaz s’est livré à des confidences détonantes qui renseignent sur l’ampleur de ce scandale. D’emblée, il a minimisé son rôle en précisant n’être qu’un intermédiaire entre l’agent de l’État véreux et les clients.   
A chaque opération, il recevait une commission comprise entre 100 et 125.000 tandis que le fonctionnaire en cause percevait entre 750 et un million de Fcfa pour chaque dossier.   
D’après toujours les confidences de Fawaz, à sa connaissance, le réseau a livré à 22 clients des certificats de nationalité sénégalaise.  

Un Syrien paye 700.000 en guise de... "frais de décret"   

Le Syrien Amer Alahmar, arrivé au Sénégal en 2006 pour fuir la guerre dans son pays fait d’ailleurs partie des heureux bénéficiaires. Ce dernier a déclaré qu’il a rencontré l’agent véreux de l’État dans son bureau après avoir été présenté à lui au restaurant Sea Plazza.   
En plus de son cas, il a remis au fonctionnaire indélicat cinq autres dossiers de Syriens à la recherche de papiers sénégalais.   
Après échanges, il a payé 700.000 Fcfa en guise de... « frais de décret » - selon l'expression du mis en cause principal - pour chaque dossier.   

Au final, il n’a reçu « que » deux certificats de nationalité. À noter qu’un policier, qui était en service au parquet de Dakar, a été interrogé pendant l’enquête. Selon nos informations, il est d’ailleurs visé par le Procureur. Une affaire à suivre... 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Boubavar diouf - 24/08/2019 - 12h 05  
il y a aussi un egyptien trés connu à Dakar pour ce genre de dossiers. Il perçoit 2 millions de ses clents et en 1 mois le client obtient la nationalité senegalaise. Il s'appelle Ali Hassan trés actif à Plateau. Ce genre de personnes qui salissent notre pays et s'enrichissent illicitement doivent être jugées et exoulsées. On en a marre de voir ce genre de mépris quant à notre patrie.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Histoire générale du Sénégal: Les arguments de Iba Der face aux critiques
Recrudescence des morts par la foudre: Où sont les paratonnerres ?, s'interroge Seydi Gassama
Terrain Sacré-Cœur : La foudre a encore tué
Rufisque : Les victimes des démolitions de Tivaouane Peulh très remontées contre les autorités étatiques
Parcelles assainies: Un jeune d’une vingtaine d’années tué par la foudre
Le bracelet électronique bientôt effectif
Un collecteur de drames
Manif à Aibd lundi prochain : Le collectif des prestataires demande plus de considération pour le privé sénégalais
Maroc : Ce Sénégalais sauvagement assassiné !
Adama Gaye menace de reprendre sa grève de la faim
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 126757 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 89600 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 65435 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55772 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 55117 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 11 septembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Marchés au Sénégal :Le CITP de Seydou Kane, proche de Macky Sall, veut sa par ...
13/09/2019 - 12:32
De nouvelles révélation sur l'affaire Pétro-Tim
02/09/2019 - 11:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
À la recherche de la vérité perdue !
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 11 septembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Serigne Abdou, l'honneur du soufisme contemporain !
14/09/2019 - 12:47
Dévoilement.....
12/09/2019 - 15:28
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017