Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Dr Cheikhouna Gaye dément avoir présenté des excuses au commissaire Bara Sangaré
Publié le : Mardi 20 Août 2019 - 09:34 - Source : le témoine - Commentaires : 4 - Consulté : 983 Imprimer

L’affaire dite de la pharmacie Serigne Fallilou Mbacké mettant au devant de la scène l’ex- patron du commissariat de police des Parcelles assainies, Bara Sangaré, et Dr Cheikhouna Gaye, alimente toujours le débat. Ce dernier nommé a encore fait face à la presse, ce lundi, pour apporter des précisions sur des propos qui lui sont prêtés. Le Dr Cheikhouna Gaye a, d’emblée, apporté des précisions sur ce qu’il appelle « le supposé PV » qu’il aurait signé devant le commissaire Sangaré des Parcelles assainies. Il a battu en brèche ces allégations en déclarant n’avoir jamais signé un quelconque procès-verbal. « Je mets au défi quiconque de sortir un PV dûment signé par moi-même », défie-t-il. Il révèle tout de même avoir fait l’objet d’un interrogatoire, le samedi dernier, à la Division des investigations criminelles (DIC), par le lieutenant Ba sanctionné par un PV qu’il a signé. Dans le même sillage, le pharmacien a rejeté l’information selon laquelle il aurait présenté des excuses au commissaire Sangharé. « Je n’ai présenté des excuses au commissaire Sangharé parce que j’estime que j’ai été agressé par ce dernier et cinq de ses éléments », précise-t-il. S’agissant de la vidéo qui circule sur la toile montrant son altercation avec l’ex- commissaire des Parcelles assainies, le pharmacien soutient que « cette vidéo a été un prétexte pour des personnes malhonnêtes d’étayer la thèse que nous avions voulu dissimuler cette séquence parce que montrant l’empoignade entre le Dr Gaye et Bara Sangaré. La vidéo intégrale du film circulant depuis hier dans la toile montre à suffisance que le Dr Gaye a été le premier à être empoigné par Bara Sangaré. Ce qui prouve que nous n’avions aucun intérêt à dissimuler cette séquence ». Docteur Gaye ne s’arrête pas là. Il indexe directement cette fois ci les journalistes. ‘’Je trouve que c’est vraiment dommage qu’un journaliste, après seulement quelques heures de recherche, vienne faire des leçons sur la profession pharmaceutique alors que nous avons fait 7 ans d’études sanctionnées par un diplôme de doctorat d’Etat en pharmacie’’. Pour la gérante de la pharmacie, Mame Maguette Ndiaye, la vérité doit être rétablie sur les rumeurs mensongères qui circulent. Pour cette dernière, cette rumeur tend à manipuler la population sur cette affaire afin de clore le débat sur la délivrance du Tétavax. 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Degueunetaan - 20/08/2019 - 11h 27  
Ah oui,je n'ai pas compris comment les journalistes de Jakarloo,en l’occurrence Charles Faye et Bouba Ndour aient pu afficher une outrecuidance ridicule,en disant que le Tétavax peut se vendre sans ordonnance.Au Sénégal,nous avons des problèmes.Mr Aw qui représentait l'Ordre des pharmaciens a bien explique,qu'il était e la responsabilité unique du pharmacien de vendre un médicament,qu'il soit sur liste autorisée sans ordonnance ou pas.Seul ,et lui seul engage sa responsabilité civile et pénale.Dés lors pourquoi Charles Faye pour avoir interrogé des pharmaciens,on ne sait lesquels s'était premis une arrogance insupportable,était devenu un pharmacien en un soir pour emmerder Dr Mbaye Aw.Mr Aw,je vous dirais que trop de politesse nous a donné l'impression que vous affichiez la modestie des faibles.Alors que vous ne devriez laisser qui que ce soit vous écraser dans un domaine que savez posséder mieux que quiconque.Il fallait sortir l'insolence scientifique,leur rabattre le caquet et coudre leur bouche baveuse d'ignorance ou d'informations de première main.Ailleurs chez les autres,les journalistes se spécialisent.Pour parler ou prétendre spécialiste d'un domaine,il faut être diplômé. Les journalistes qui sont docteurs en pharmacie,médecine,économie,littérature,philosophie,informatique....Chez nous,ce sont les sorciers qui spéculent.
Lamine - 20/08/2019 - 11h 33  
Se ne sont pas des journalistes et ils ont vendus leurs âmes au diable,ils ne croient en rien...
Lo - 20/08/2019 - 11h 55  
cessez de nous parler de commissaire;il n'y a pas eu à la pharmacie......il y avait plutôt un quidam.........en civil.et pourquoi il voulait cacher sa fonction........reglement de comptes.........on ne respecte que la tenue pas autre chose.
Sa khalat - 20/08/2019 - 12h 24  
faites attention ya des torts de part et d autre.je ne defends pas le commissaire mais ne devrait etre nullement sanctionne.c est pourquoi il est un de nous et d apres ce que j ai compris un autorite comme lui merite du respect et si cela n etait du cote du pharmacien il aurait la meme reaction.tontu day rafett nitt koo gueud mou gueud la.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
MEMBRES BRUTALISÉS, MENOTTÉS ET JETÉS AU SOL: Gno lank est scandalisé
Quand l'insécurité dicte sa loi !
Arabie Saoudite : En bonne santé, Mbayang Diop "dénonce certaines sorties médiatiques"
CEM de Boucotte : un enseignant tabassé et blessé à l’œil par son ancien élève
Disparue à Keur Mbaye Fall, puis réapparue à Touba, en provenance de Linguère : Le récit de Coumba Kane sent du préfabriqué
Coumba Kane est actuellement à l'hôpital Matlaboul Fawzeyni
La casamance toujours à la recherche de la paix
« Des autorités ont détournée les fonds d’indemnisation des soldats tombés lors la guerre du Golf »
Boycott du dialogue national : Karim, Le Facteur Bloquant ?
L'AIBD peine à atteindre les 3 millions de passagers par an
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142357 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94616 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70161 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59921 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59388 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017