Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
PORT DE DAKAR : APRèS LA DROGUE, L’ALCOOL COULE à FLOTS
Publié le : Lundi 19 Août 2019 - 17:09 - Source : le témoine - Commentaires : 1 - Consulté : 650 Imprimer

Après la drogue, l’alcool coule à flots sur les quais du port de Dakar. Des cartons de bouteilles de whisky et de vin de contre-bande estimés à près de 100 millions CFA ont été saisis par les douaniers. L’opération a eu lieu la veille de la Tabaski.

Après la saisie record de plus de 1 tonne de cocaïne, c’est autour de l’alcool de couler à flots sur les quais du port de Dakar. En effet, des centaines de cartons de bouteilles de whisky, de champagne, de liqueur et de vin d’une valeur de près de 100 millions de nos francs ont été saisis par la Douane. Ces bouteilles d’alcool de luxe avaient été dissimulées dans un conteneur «fourre-tout » renfermant officiellement des matelas, des vélos, des cuisinières et autres objets usés. Une dissimulation dévoilée par un renseignement selon lequel un conteneur en provenance de France et con- tenant des bouteilles d’alcool était en passe d’être enlevé du Port de Dakar.

La découverte a été effectuée le samedi 10 août derniers, c’est-à- dire la veille de la Tabaski, une période durant laquelle le flux de conteneurs s’accroit à un rythme soutenu. Informés, les douaniers se sont vite engouffrés dans les entrailles des terminaux pour localiser, identifier et intercepter le conteneur signalé. A l’intérieur, il y avait de quoi enivrer toute la population du Sénégal puisque des milliers de bouteilles de marques Martini, Campari, Aperol, Pastis 51, Hennessy, Cognac, Johnnie Walker et autres  ont été frauduleusement découvertes. Pire, il s’agissait de produits dont les importations parallèles sont interdites au Sénégal puisque sous protection des distributeurs agréés. Et si des commerçants et transitaires s’activent dans l’importation, le trafic et la contrebande de l’alcool de luxe, c’est parque ces produits rapportent près de...500 % de bénéfices nous souffle-t-on. Mieux, l’alcool est l’un des rares produits importés dont les droits de douane s’élèvent 150 %. Des taxes élevées ayant pour but de décourager l’importation légale et l’abus de consommation. Peine perdue ! Or aussi bien pour l’importation autorisée par les distributeurs que pour la contrebande, l’alcool de luxe est un éternel business très lucratif dans un pays comme le Sénégal dont les habitants sont pourtant musulmans à 95 %. Cherchez l’erreur !

En tout cas, cet important coup de filet « alcoolique » aurait bien pu ne jamais se produire si les éléments de la Douane n’avaient pas fait preuve d’efficacité et de professionnalisme ces derniers temps où ils ont redoublé d’efforts sur le renseignement et le contrôle des conteneurs « fourre-tout » qui constituent le groupage de toutes tentations frauduleuses.

Au niveau du Port, « Le Témoin » a appris que les douaniers poursuivent leur enquête afin de mettre la main sur les commerçants et transitaires impliqués de près ou de loin dans cette importation illégale d’alcools de luxe. Après la cocaïne, les liqueurs..., il y a assuré- ment une véritable entreprise de déstructuration de notre jeunesse. Mais heureusement que les gabelous veillent au grain !

Pape NDIAYE 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Khady - 19/08/2019 - 19h 25  
On doit purement et simplement interdire l'alcool dans le pays...
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Légereté et incohérence au sommet du foot africain
MEMBRES BRUTALISÉS, MENOTTÉS ET JETÉS AU SOL: Gno lank est scandalisé
(RE) NAISSANCE D’UNE OPPOSITION RADICALE
Présidentielle en Guinée-Bissau :Coup de tonnerre la Cour suprême exige un recomptage des voix (officiel)
Arabie Saoudite : En bonne santé, Mbayang Diop "dénonce certaines sorties médiatiques"
Abdoul Mbaye à Thiès : « La Crei se justifie, elle doit continuer d'exister, mais… »
Coumba Kane est actuellement à l'hôpital Matlaboul Fawzeyni
La casamance toujours à la recherche de la paix
Pa Wade...
Le REWMI ne vit plus !
 
DANS CETTE RUBRIQUE
MEMBRES BRUTALISÉS, MENOTTÉS ET JETÉS AU SOL: Gno lank est scandalisé
Quand l'insécurité dicte sa loi !
Arabie Saoudite : En bonne santé, Mbayang Diop "dénonce certaines sorties médiatiques"
CEM de Boucotte : un enseignant tabassé et blessé à l’œil par son ancien élève
Disparue à Keur Mbaye Fall, puis réapparue à Touba, en provenance de Linguère : Le récit de Coumba Kane sent du préfabriqué
Coumba Kane est actuellement à l'hôpital Matlaboul Fawzeyni
La casamance toujours à la recherche de la paix
« Des autorités ont détournée les fonds d’indemnisation des soldats tombés lors la guerre du Golf »
Boycott du dialogue national : Karim, Le Facteur Bloquant ?
L'AIBD peine à atteindre les 3 millions de passagers par an
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142357 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94618 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70161 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59921 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59388 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017