Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
En guise de « NDEWENEL »…
Publié le : Mardi 13 Août 2019 - 14:56 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 1147 Imprimer

«  Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.  »

Pasteur Martin Niemöller (1892–1984)

Aucune outrance, ne fût-t-elle que verbale, n'est admissible. Les langues humaines sont suffisamment élaborées pour rendre intelligibles les pensées et les opinions les plus complexes sans excès ni démesure. « Tout ce qui est excessif devient insignifiant », dit-on. Je le conçois. Dans tous les sens du terme.

Une des phrases des prières catholiques qui m’inspire demande à Dieu : «  Pardonne nous nos offenses comme nous les pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés… »

Au lendemain de la célébration, encore multiple, de la fête de Tabaski dans notre pays, l'ambiance devrait être au pardon et à la réconciliation, pour qui mesure avec hauteur la dimension du sacrifice d'Abraham et de son fils Ismaël, résolus à payer le prix fort pour plaire à Allah. Plaire à  Allah ! le Seul horizon digne de tous les sacrifices et de tous les compromis. C'est sous ce rapport que je presse les élites du monde temporel, dans notre pays, de réfléchir et de s’évaluer.

Concrètement, je ne vois pas le président de la République fréquentant assidûment les réseaux sociaux au point de se sentir « offensé » par des posts ou des commentaires désobligeants. Je vois plutôt des zélateurs empressés, noircir le tableau pour solder des comptes qu'ils n'ont pu achever en direct sur les foras d'internet. J’entends des murmures acides à l’oreille du prince, des BR (bulletins de renseignements) commandités et fabriqués sur mesure pour faire embastiller tel ou tel. Je vois mon pays qui s'enlise dans des polémiques stériles qui l’éloignent du traitement indiqué face aux énormes défis qui l’assaillent.

Sachons tourner les pages sans issue !

Alors je m'adresse au chef de l’État. Solennellement. Il est le président d'une République dont certains soutiennent sans conditions sa politique. Et d'autres qui s'y opposent. Fermement. Avec la dignité que leur confère la Constitution. Le président de la République ne doit pas, pour rester digne de sa fonction, préférer les uns aux autres. Même si cela peut paraître une vue de l'esprit, cela convoque la dimension spirituelle de l'exercice du Pouvoir temporel, dérivation subtile du Pouvoir Divin…Et si Dieu s’acharnait sur tous ceux qui nient jusqu’à son existence ou désobéissent à ses prescriptions ?

Revenons sur terre…

Je lance donc un appel pressant à l’apaisement. Et d'abord à la modération du langage dans le débat public, notamment lorsqu’il tend à dériver dans la sphère de la vie privée.

Je lance ensuite un appel au chef de l’État afin qu'il prenne de la hauteur et tempère les ardeurs de ceux qui, autour de lui, pensent que la force est une modalité de castration des intelligences. Des cours d’Histoire devraient contribuer à leur changer les idées.

En ce début de millénaire, l'Afrique a plus besoin de s'inventer un Nouveau destin autour d'un Grand dessein.

Le Sénégal doit y contribuer par la diversité et la fécondité des intelligences de ses enfants. La libération de ses énergies créatrices.  Nous ne pouvons pas être d'accord sur tout. Mais l'essentiel, l'Honneur de notre race, la prospérité de notre pays et de ses habitants, la valorisation de nos ressources humaines et naturelles, nous attend.

Et il y a urgence à prendre la pleine mesure des véritables enjeux de l’heure. Tous. Ensemble.

AMADOU TIDIANE WONE 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Gorguidiop - 13/08/2019 - 17h 28  
Beau texte. Je suis d'accord avec l'avant dernière phrase sur les points qui devrait être un consensus de facto. Malheureusement force est de reconnaitre que tel n'est pas le cas avec macky et son entourage. Je ne suis pas d'accord quand vous dites en substance que macky n'a pas trop de temps pour les réseaux sociaux au point de savoir qui d'insulter ou pas. C'est oublier que c'est lui qui appelait sa jeunesse achetée à le défendre sur les réseaux sociaux. Et c'est encore lui, le visage recroquevillé, qui disait après une rencontre avec un qualife que des mesures draconniennes allaient être prises contre ceux qui insultent sur les réseaux sociaux. Mr. Wone vous êtiez là de Senghor à Macky et vous savez parfaitement qu'il le plus nul et le plus immoral parmi tous nos présidents, le mensonge et le vol étant des traits de caractère qui lui sont consubstanciels. Je ne suis non plus d'accord quand vous dites que la première des choses pour un apaisement génèral est la modèration du language. Non, la première chose est qu'il arrête de voler et de mentir au peuple. Je ne lui demanderai jamais de respecter le peuple (ce qui devrait être un "non-brainer"), parce que je n'ai que foûtre se son respect ou non respect. Parlant d'insultes, que dites-vous de cette dame au nom de famille Bâ qui avait insulté quasiment tous les Sénègalais, ou les insanités incendiaires de Cissé Lô et de Farba Ngom?Dans n'importe quelle démocratie, macky n'aurait pas terminé son mandat. Un faible qui après 17 ans au pouvoir dont 7 comme PR vient pleurer sur le gaspillage étatique. Pouvez-vous éppeler IMBÉCILE.
P.D - 13/08/2019 - 17h 29  
Une belle contribution qui vient à son heure où le pays dans son entièreté a en besoin pour se redresser du gouffre qui le guette.
Maodo - 13/08/2019 - 19h 19  
Ce texte devait s'adresser à un président qui accorde une haute importance à la dignité de sa fonction et à l'image qu'il donne de son pays. Senghor, Diouf et Wade étaient de ceux-là. Ils sont capables d'apprécier cette contribution et de la comprendre Ils n'étaient pas des hommes parfaits. Ils n'étaient pas irréprochables. Mais ils ne se permettaient jamais de fausser les règles du jeu en utilisant les leviers de l'état et la lâcheté des juge pour combattre leurs adversaires politiques. Senghor avaient des adversaires coriaces comme Majmouth ou Cheihk Anta. Mais il les a laissé libre de le combattre. Diouf et Wade aussi n'ont jamais empêché leurs adversaires de s'opposer et de se présenter aux élections. C'est d'ailleurs ce qui a permis à Maky d'être président
Azur - 14/08/2019 - 08h 11  
Multiplions les médiations.Apaisons l atmosphère. Merci Amadou Tidiane Wone pour cette initiative lumineuse.Dieu fasse que le président vous entende!
Xeme - 14/08/2019 - 09h 12  
Excellent. Bonne fête de Tabasky. Deweneti.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
À Mr Le Secrétaire général de l'union des magistrats du Sénégal, Juger au nom du peuple sénégalais pas au nom de l'état.
Wade Le Terrible…Il Mange Le fromage Interdit à Oumar Sarr
Meurtre à huis clos
M. NFALLY CAMARA : Un enseignant chercheur ne doit pas mentir !
La classe politique doit se réconcilier avec le peuple
Macky sur les pas de Wade?
Sonko est arrivé !
Famille Wade/Macky Sall : Quelle est cette farce ?
Amnistie contre troisième mandat
Gestion du sport ! A quand l'évaluation ?
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 129942 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 90918 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 66667 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 56825 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 56273 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 octobre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein D ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Alioune Sarr Li... « Sunu plus de 500 millions de frs... »
08/10/2019 - 12:52
9e Forum mondial de l’eau en mars 2021 : Le Sénégal paie 2,6 milliards pour ...
08/10/2019 - 10:56
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky un démoniaque qui veut la paix maintenant ?
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 octobre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
À Mr Le Secrétaire général de l'union des magistrats du Sénégal, Juger au ...
15/10/2019 - 10:36
Wade Le Terrible…Il Mange Le fromage Interdit à Oumar Sarr
13/10/2019 - 19:42
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein Diallo P ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017