Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
LA TANIERE DES LIONS
 
 
Le Sénégal qualifié en demi-finale après sa victoire (1-0) sur le Bénin
Publié le : Mercredi 10 Juillet 2019 - 18:14 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 372 Imprimer

Ce n'était plus arrivé depuis 2006 à la CAN organisée par la même Egypte. Le Sénégal se qualifie en demi-finale après une victoire étriquée sur le Bénin 1-0. Idrissa Gana Gueye a fait la différence sur une passe décisive de Sadio Mané.

Ce quart de finale a tenu toutes ses promesses. Combats, duels et fautes ont mis de l’ingrédient dans cette partie disputée avec des gradins presque vides.

Toutefois,  les Lions ont accéléré les premières minutes. Dix premières minutes pendant lesquelles, le Sénégal a assiégé le camp béninois. Sur le côté droit, Mané, Gassama et Saivet ont crée la frayeur. Première passe signée Koulibaly, Mané est en positon d’hors jeu. Il se dirigeait vers les buts adverses.

Très déterminés, les Sénégalais restent dans la zone des Béninois. 11’, Sabaly frappe mais le gardien s’interpose. Une minute plus tard, Mané a failli marquer suite à une passe signée Mbaye Niang.  Mais, l’arbitre a signalé une nouvelle position de hors jeu.

15e minutes difficiles pour le Bénin qui a su sortir de sa zone pour enfin se rapprocher des buts sénégalais. Mais, c’est sans danger.

Des Ecureuils bien en place en 1ère période

Prenant petit à petit confiance après avoir résisté durant le premier quart d’heure, le Bénin tente de se créer également des opportunités. Ils en ont eu une. Un coup placé devant le portier des Lions, a failli faire mouche à la 25e minute. Heureusement que la balle n’a pas été touchée.

Les minutes passent et le match s’ouvre petit à petit même si le Sénégal domine légèrement.

A la 29e, Mané est trouvé dans le dos de la défense béninoise. Contrôle, il trouve, Mbaye Niang qui est arrivé trop tard pour prendre la balle. Le portier a été plus rapide.

Cette domination se poursuit puisqu’à la 32e minute, Koulibaly a été très court sur le coup franc tiré par Saivet.

Les Béninois déjouent et créent des fautes sur des sorties de balles sénégalaises. Trop de calculs dans ce match notamment du côté du Bénin où ça ne joue pas. La physionomie de la rencontre reste quasiment la même mais les Lions se montrent plus dangereux dans les dernières minutes de la première période. Mais cette dernière grosse occasion n’a rien donné même si elle a crée de la frayeur du côté des Écureuils.  Bien en place, le Bénin contraint le Sénégal à aller à la pause avec ce résultat de zéro but partout.

Des Lions qui en voulaient

Batteries rechargées et de nouvelles consignes données, les deux équipes doivent cette fois rendre la partie flamboyante. Chose qui n’est pas simple puisque on assiste au même début de match.

Mais, là deux grosses occasions s’enchaînent pour les deux formations.  Mais à la fin, ça ne donne rien. Comme lors des 45 premières minutes, les Sénégalais tentent de trouver la faille mais l’adversaire est toujours bien en place et gâche tout.

Sur un coup franc dévié par la tête de Mané, la balle va au fond des buts, mais l’arbitre souligne un hors jeu. Sur toutes les actions, le numéro 10 des Lions reçoit beaucoup de coups.

Pour décanter la situation, Cissé fait appel à Mbaye Diagne (Mbaye Niang) et Krépin Diatta (Keita Baldé) pour plus d’animation offensive.

Alfred crée la frayeur en étant à un pas de marquer contre son camp à la 66e minute suite à une passe en retrait de son arrière gauche Sabaly. Les supporters sénégalais ont eu froid. Heureusement pour le gardien de but, la balle est passée à côté. Malgré tout, on sentait des Lions qui en voulaient.

Gana en patron

Sur une incursion de Gana, Mané joue avec intelligence en lui plaçant lentement le ballon qu’il amène avec lui tout en réussissant à le mettre au fond. Le Sénégal ouvre le score (69’) et se met à l’abri après plusieurs tentatives qui n’avaient rien donné. Ne voulant rien lâcher, les hommes de Aliou Cissé continuent leur domination. Deux minutes plus tard, Mané a inscrit le deuxième but mais il est encore signalé hors jeu (71’).

La VAR s’illustre

Avant même de réfléchir, il obtient une autre occasion qu’il a transformée mais l’arbitre de touche lève son drapeau. Deux hors jeux de suite signalés suite à la VAR (Assistance vidéo à l’arbitrage).

Dopés par ce but, les Sénégalais élèvent le rythme. Gana Gueye à la baguette. Sur une nouvelle incursion, il oblige le défenseur central Olivier Verdon de faire une faute sur lui à l’entrée de la surface. En dernier défenseur, il écope d’un rouge direct et le Bénin jour à dix. Le temps file, les Lions tiennent bon au moment où les Écureuils tentent de revenir dans la partie. Mais, ils ont abdique en laissant la balle aux Lions qui finissent par remporter ce quart de finale à l’issue d’un match difficile. Ils retrouvent  les demi-finales 13 ans après. Ils affronteront le vainqueur de l’autre quart de finale opposant Madagascar à la Tunisie.

Mamadou Salif GUEYE et Bathie GNING (Envoyés spéciaux au Caire, Egypte)

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Les encouragements de Khalilou Fadiga
Finale CAN 2019 : la déception est grande dans la tanière
Aliou Cissé : « mon avenir sur le banc de l’équipe nationale »
Aliou Cissé : « Ce n’était pas le bon jour »
Cruelle désillusion pour les lions !
Can 2019 : L’Algérie ouvre le score d’entrée de jeu (0-1)
Le onze de départ des lions : Salif Sané reprend la main
Vidéo"Mes camarades vont très bien faire le travail" ( Kalilou Koulibaly)
CAN 2019 : Koulibaly, une absence qui fait mal au Sénégal
CAN 2019-Krépin Diatta : « je pense qu’à une seule chose, la Coupe »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 118612 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 87659 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 63843 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 54302 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 53628 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 juillet 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Quand Serigne Mbaye Thiam vogue dans les mêmes eaux que Mansour Faye
04/07/2019 - 06:49
Ousmane Sonko accuse Abdoulaye Daouda Diallo "Vous avez fait une magouille de 10 ...
30/06/2019 - 23:07
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Moi, superstitieux
L'OEIL DU CITOYEN
De Saneex à Sanaxadi !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 juillet 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Lettre à M. Augustin Senghor
21/07/2019 - 08:16
Can, Macky, mission reconquête
21/07/2019 - 07:55
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017