Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Scandale du pétrole :Règlement de comptes au sein du clan Sall
Publié le : Mercredi 10 Juillet 2019 - 11:07 - Source : lettre du continent - Commentaires : 9 - Consulté : 1865 Imprimer

La démission forcée d'Aliou Sall , le frère cadet du président Macky Sall qui a longtemps travaillé avec l'entrepreneur minier Frank Timis, laisse le champ libre aux proches de la première dame, Marième Faye Sall. Premier à se positionner, le frère de cette dernière et homme de confiance du président sénégalais, Mansour Faye.

Lutte d'influence au palais Derrière la solidarité de façade de la famille présidentielle depuis le déclenchement de "l'affaire Timis", le 2 juin , c'est une véritable guerre de position qui oppose les diverses factions dans l'entourage de Macky Sall. Plusieurs proches de Marième Faye Sall, à l'instar de son jeune frère Malick Seck, ont discrè- tement plaidé auprès de la principale force d'opposition, le Parti démocratique séné- galais (PDS), pour que ce dernier réclame une enquête parlementaire sur l'attribution des permis gaziers à l'homme d'a aires australo-roumain Frank Timis.

D'autres membres du clan de la première dame n'ont pas hésité à attiser le feu médiatique en rencontrant discrètement plusieurs organes d'information. Objectif : écarter Aliou Sall du jeu politique. Maire de Guédiawaye, commune électoralement stratégique de la banlieue dakaroise, Aliou Sall a longtemps été le principal canal d'accès à son frère. Il est en outre président de la très influente Association des maires du Sénégal (AMS), particulièrement importante en en vue des législatives de 2022. Une position centrale qui a fini par faire de l'ombre aux partisans de l'influente première dame.

Depuis le début de l'année, les relations entre Marième Faye Sall et le frère cadet du président s'étaient déjà particulièrement dégradées et ce dernier avait vu ses accès à la présidence considérablement réduits. Lors du dernier remaniement d'avril, alors qu'il espérait pouvoir entrer au gouvernement, Aliou Sall n'avait finalement pas obtenu de ticket d'entrée.

Remous au sein du parti présidentiel. Surfant sur la démission d'Aliou Sall de la Caisse des dépôts et consignations du Sénégal, le 24 juin, plusieurs membres de l'Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel, ont exprimé en privé l'idée d'exclure le frère du président de la formation politique.

Devenu incontournable dans le nouveau gouvernement, le frère de la première dame, Mansour Faye, actuel maire de Saint-Louis et ministre du développement communautaire, figure parmi ses cadres les plus renforcés. A la faveur du remaniement d'avril, Mansour Faye a récupéré l'essentiel des budgets du Plan Sénégal émergent (PSE), à l'instar du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) ou encore du Programme d'urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA). Dotés chacun de plusieurs milliards de F CFA, ces programmes étaient jusqu'à présent éparpillés entre la présidence et la primature.

Alors que Macky Sall ne pourra briguer un troisième mandat en 2024, Mansour Faye tente de se positionner comme un de ses potentiels dauphins en capitalisant sur le soutien de la première dame.

Aliou Sall contre-attaque. L'affaire des permis gaziers a considérablement contrarié les plans d'Aliou Sall. Le frère cadet du président, qui visait depuis plusieurs mois le poste de vice-président de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan, a été contraint de renoncer à sa candidature, pourtant soutenue par plusieurs pays membres de la banque panafricaine.

Dos au mur et sous le feu des critiques au sein de l'APR, Aliou Sall devrait réunir dans les prochains jours ses soutiens dans la capitale sénégalaise. But de l'initiative : montrer qu'il est toujours capable de mobiliser ses réseaux, malgré la pression médiatique et l'hostilité de l'opposition comme de son propre camp.

En attente des prochaines échéances élec- torales, le frère cadet du président sollicite depuis plusieurs semaines le parquet en vue d'être auditionné dans l'enquête ouverte le 10 juin dernier. S'il ne parvient pas à faire valoir ses arguments devant la justice, Aliou Sall pourrait tenter de se défendre auprès de l'opinion dans un livre consa- cré au secteur pétrolier sénégalais qui doit paraître à l'automne... 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Bounkhatab - 10/07/2019 - 11h 19  
AVEC TOUT L APPAREIL DE L APR A SON CHEVET, MANSOUR FAYE NE GAGNERA AUCUNE ELECTION PRESIDENTIELLE AU SENEGAL,IL N A NI LA CARRURE ,NI L INFUENCE D UN LEADER,
Ambitions - 10/07/2019 - 13h 10  
Aliou Sall ne manque pas d'ambitions. L'article de la Lettre du Continent est édifiant :
AmbitionsAffichees - 10/07/2019 - 13h 15  
Aliou Sall ne manque pas d'ambitions. L'article de la Lettre du Continent est édifiant : Le frère cadet du président, qui visait depuis plusieurs mois le poste de vice-président de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan, a été contraint de renoncer à sa candidature, pourtant soutenue par plusieurs pays membres de la banque panafricaine.
Descartes - 10/07/2019 - 14h 06  
Quelque chose me dit que le dauphin de Macky est Makhtar Cissé. Je pense qu'il veut reconduire le scénario Senghor-Diouf. En tout cas, il fera le tout pour empêcher à Sonko de lui succéder.
Gorguidiop - 10/07/2019 - 16h 15  
En lisant les commentaires ci-dessus, on ne peut que s'étonner du cas Sénègal. Comment un "president" peut-il être mouillé à ce point dans un scandal aussi grotesque, et avoir des gens qui commentent sur qui il va miser à la fin de son "mandat", comme si il doit terminer ce "mandat". C'est dure à accepter mais on comprend mieux pourquoi le colonisateur a toujours pensé que les Africains sont de gros enfants. Bizarre, bizarre, bizarre...waaw...
Abracadabrant - 10/07/2019 - 16h 41  
Les caciques de l’APR n’accepteront jamais que Makhtar Cissé soit le candidat de l’APR.D’abord parce qu’il est moulé à la même trempe de moralité que ce régime de prédateur dans lequel il est membre.Ensuite, il n’est pas membre originel de l’APR en tout cas pas de la première heure et cela les Mimi Toure et consorts ne l’accepteront pas.La preuve il a fallu que le président parle de lui en bien pour qu’on parle d’audit de sa gestion...Maky Sall doit savoir que les Diouf SARR, Amadou Ba, Mimi Toure, Alioune Badara Cisse, Abdoulaye Daouda Diallo ne feront pas profil bas. D’ici 2 à 3 ans quand la fin approchera, Maky verra la défiance fuser de partout.En tout cas quelqu’un comme Amadou Ba attend calmement dans son coin.Tous ces gens là sans compter le reste de la meute ruminent leur colère du fait que Maky privilégie son frère, beau frère et surtout ethnie...Et puis mettre quelqu’un qui semble lui être fidèle en apparence ne lui garantira pas l’impunité.La seule chance de Maky c’est de faire amende honorable en limogeant Ngouille Ndiaye, l’homme du faux rapport, son beau frère Mansour tous ceux qui ont été cités dans des rapports de l’IGE, OFNAC, Cour des comptes,.., laissez son parti s’organiser de manière transparent... Ce qui est impensable au vu de la nature de l’homme...
PAPIS - 10/07/2019 - 17h 50  
D E L A R I G U E U R ,Messieurs Dames O N S' E N F O U T D E C E S P A U V R E S T Y P E S !!!F O U T E Z V O U S E N !!!E X I G E O N S L'A N N U L A T I O N D E S C O N T R A TS !!R I E N D ' A U T R E A C I R E R !!!F O U T E Z V O U S E N !!!E X I G E O N S L'A N N U L A T I O N D E S C O N T R A TS !!R I E N D ' A U T R E A C I R E R !!!F O U T E Z V O U S E N !!!E X I G E O N S L'A N N U L A T I O N D E S C O N T R A TS !!R I E N D ' A U T R E A C I R E R !!!
GUEYE - 10/07/2019 - 21h 01  
Après 4ans de mariage je suis tombé enceinte,JE VOUS FAIT UN TÉMOIGNAGE MIRACULEUX Salut je m'appelle Aicha GUEYE et je voudrais partager une histoire incroyable que j’ai traversée il y a de cela 3 ans. Juste après le mariage mon mari et moi avions décidé d’avoir un enfant, sans savoir que nous nous sommes engagés dans un problème sans fin, 2 ans après le mariage je n’arrivais toujours pas à tomber enceinte ce qui commençait sincèrement à nous inquiéter, dans la troisième année mon mari a décidé que je suive des traitements appropriés dans différents centres de santé sans aucun résultat. J’étais complètement désespéré. Mais par la grâce de Dieu l'une de mes amies qui avait eu ce genre de problème et dont elle a eu satisfaction par le biais d'un ... nommé HOUNON AZE GUÉRISSEUR TRADITIONNEL ( chercheur en Médecine Africaine ) . Au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce Mr je ne croyais pas j'avais des doutes et un peu peur, ne savais m'engager ou pas,mais au fur des jours vu ma situation elle insiste à ce que j'aille faire au moins la connaissance du maître en question, j’en ai parlé à mon mari et c’est de là, que nous avions décidé ensemble de contacter ce monsieur pour le même problème, et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.Le maître nous a donné des recommandations à suivre après un rituel effectué par lui-même et des tisanes à base des plantes, c’est là il nous a donné un délai de 3 mois, je vous assure qu’au bout de 1 mois j’ai commencé à avoir des nausées et j’ai immédiatement effectué un test de grossesse qui s’est révélé positif.Mon mari était très content et moi aussi J’ai retrouvé la joie de vivre grâce au maître et je vous le recommande vivement si vous aviez le même problème. Vous pouvez contacter DAH AZE HOUNON MARABOUT VOYANT, GUÉRISSEUR TRADITIONNEL (chercheur en Médecine Africaine ,Veuillez consulter son site pour prendre ces contacts : -voici son site : www.grand-marabout-retour-affectif.fr
Damel Fall - 11/07/2019 - 01h 19  
Aliou Sall Vice President d ela BAD? Il n'aurait plus manque que ca?
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
«Khalifa sall ne va pas négocier sa libération sur le dos des sénégalais»
Rapprochement entre Salif Sadio et César Atoute Badiate
Moi, superstitieux
Me Wade à Touba: Audience en vue avec le khalife général des Mourides
Suspension de Koulibaly : La FSF a saisi la Caf
Babacar Thioye Ba "ce que nous devons construire va au-delà des retrouvailles entre Socialistes."
Baidy Agne ""Nous devons clarifier ce que nous appelons 'entreprise sénégalaise"
Babacar Thioye Bâ : "il n’est pas envisageable une rupture entre Khalifa et Idy"
LA FACE CACHÉE DES OPPOSANTS
Changer de politique pour sauver le dialogue !
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Serigne Mbaye Thiam : Khalifa Sall bientôt libre ?
Serigne Mbaye Thiam : « Aminata Mbengue Ndiaye succède à Tanor »
Guy Marius Sagna à «Aar li nu bokk»
Les supporters sénégalais réclament leur dû à Aliou Sall
Inculpation Guy Marius Sagna: « Le régime de Macky Sall perd totalement la tête »
Aliou Sané : “Ils ont en fin trouvé leur motif contre Guy Marius Sagna…”
« Si on laisse passer l’arrestation de Guy Marius Sagna aujourd’hui, demain ce sera le tour d’un autre
Limousine en feu: Macky convoque une société Belge au Palais
Régler le problème de l’eau et rendre l’autoroute «Ila Touba» attrayante : ces deux projets ambitieux que Me Wade veut réaliser à Touba
Report des Locales: Wade insiste sur son opposition et met en garde Macky Sall
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 118611 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 87659 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 63843 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 54302 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 53628 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 juillet 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Quand Serigne Mbaye Thiam vogue dans les mêmes eaux que Mansour Faye
04/07/2019 - 06:49
Ousmane Sonko accuse Abdoulaye Daouda Diallo "Vous avez fait une magouille de 10 ...
30/06/2019 - 23:07
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Moi, superstitieux
L'OEIL DU CITOYEN
De Saneex à Sanaxadi !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 juillet 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Lettre à M. Augustin Senghor
21/07/2019 - 08:16
Can, Macky, mission reconquête
21/07/2019 - 07:55
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017