Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Comment «Johny Ba» et Ousmane Yara ont tenté de rabibocher Wade et Macky
Publié le : Jeudi 20 Juin 2019 - 13:10 - Source : le témoin - Commentaires : 3 - Consulté : 1782 Imprimer

Dimanche dernier, Dioni ba alias « Johny ba » baptisait sa dernière-née. Laquelle porte désormais le nom de la femme d’affaires et politicienne Oumou Salama Tall. La particularité de ce baptême, c’est que tout ce que le pays compte comme personnalités, du parti au pouvoir surtout, s’y est bousculé. Normal puisque Dioni ba, en plus d’être un « jet-setteur », est aussi et avant tout un homme de réseaux et de relations. Doté d’un carnet d’adresses impressionnant, ayant le contact facile, il s’est fait des amis partout. Surtout dans le monde politique. Avant de faire son apparition au Sénégal dans les années 2000 pour créer un mouvement de soutien à l’ancien ministre de l’intérieur Me Ousmane Ngom, « Dioni » s’était fait un nom et des amitiés haut placées au Gabon où il avait réussi à intégrer la famille présidentielle, celle des Bongo. Au Sénégal, il a évolué un moment dans le giron du président Wade avant de faire la connaissance d’un certain... Macky Sall, alors ministre puis Premier ministre et président de l’assemblée nationale.

Après l’accession de ce dernier à la magistrature suprême, bien qu’il ait roulé pour les Wade en 2012, il ne s’est pas retrouvé loin des cercles du pouvoir. Jusqu’à ce fameux texto « de chantage » envoyé à la Première dame et qui lui a valu son emprisonnement à rebeuss où était alors détenu un certain... Karim Meïssa Wade. L’épreuve à contribué à rapprocher les deux hommes si bien qu’à sa sortie de prison, « Dioniba » ne jurait plus que par Karim Wade qu’il défendait en tous temps et en tous lieux... Jusqu’à la veille de dernière présidentielle où, par l’intermédiaire du journaliste mauritanien Abdallah, patron de l’agence Sahara Médias, il s’est réconcilié avec le président Macky Sall. Sans relâche, il a battu campagne pour ce dernier parvenant à rallier à sa cause beaucoup de « karimistes » qui, le 24 février dernier, malgré la consigne officielle de boycott du Pds, ont voté pour le président sortant.

C’est « Dioniba » qui a vendu à Abdallah, très introduit au Palais où il entre comme dans un moulin — et très lié aux Marocains aussi — l’idée de réconcilier Wade et Macky Sall. Il fut retenu de solliciter le président guinéen Alpha Condé en ce sens. Ce dernier, au cours d’une audience accordée à Abdallah, aurait exigé avant de s’engager un mandat écrit de son homologue sénégalais. Informé, Macky Sall a refusé catégoriquement de rédiger un quelconque document en ce sens. « Ce n’est pas dans la tradition du Sénégal de faire ce genre de choses » au- rait-il dit. Devant cette fin de non-recevoir, Abdallah se retire.

Et Ousmane Yara entra en action

Nullement découragé, « Dioniba » se tourne vers son ami Ousmane yara, homme d’affaires malien proche de plusieurs chefs d’Etat africains dont Alpha Condé. C’est Yara et Dioniba qui convainquent l’ancien président de la république, Me Abdoulaye Wade, d’effectuer le voyage de Conakry. il faut dire que Wade et Yara sont de vieilles connaissances puisque, au début de la première alternance, en 2000, ils se voyaient régulièrement. en effet, le malien travaillait avec un grand groupe allemand qui négociait un important contrat d’infrastructures. torpillé dans des conditions scandaleuses, le groupe avait décidé de se retirer en jurant de ne plus jamais essayer de travailler en Afrique. Les relations entre Wade et Yara s’étaient refroidies après cet épisode...

Contrairement à ce qui a été écrit au moment des faits, l’avion ayant transporté l’ancien président de la République en Guinée n’a pas été affrété par Ousmane Yara lui- même mais, plutôt, par un homme d’affaires malien, un certain M. Diarra, établi en Côte d’ivoire et ami de M. Séméga, le haut commissaire de l’omvs. Pour donner le plus de chances de réussite à leur médiation, Yara a convaincu des chefs d’Etat d’appeler Wade et Macky pour les pousser à se parler. De ce qu’on en sait, il n’y a pas eu de négociations à proprement parler mais Wade aurait été convaincu de renoncer à son idée de « brûler les bureaux de vote » voire le pays le 24 février. En échange de quoi, le président Sall pourrait faire un geste en faveur de son fils Karim en cas de réélection. Une perspective qui a eu pour effet de ramener Wade à de meilleurs sentiments. Et de l’empêcher d’appeler à voter pour Idrissa Seck.

il paraît qu’au cours du dernier séjour du président à Paris, les « médiateurs » lui auraient rappelé sa promesse à Wade. « Promesse ? Quelle promesse ? Mais je ne me suis jamais engagé à rien et je ne suis redevable de rien du tout vis-à-vis de Wade ! » Les aurait-il rembarrés. Mais on raconte tellement de choses dans ce pays...

Christian sene 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Fox - 20/06/2019 - 14h 08  
PFFFF, rien que pour vendre. Wade ne courbera jamais l'
Dof bi - 20/06/2019 - 15h 24  
On s' en fout!
Lams - 20/06/2019 - 22h 08  
ARTICLE NUL.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Abdou Mbow défend Bougazelli
Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly se moque de Bougazelli
Budget de la présidence : Cheikh Mbacké Bara Dolly trouve "trop élevés" les 10,2 milliards
Abdoulaye Daouda Diallo: « Le TER sera Totalement réceptionné d'ici le 31 Décembre... »
Vidéo-Loi de finances rectificatives 2019: Ousmane Sonko invite Abdoulaye Daouda Diallo à respecter ses engagements
Prochaines élections : Khalifa Sall mijote sa stratégie...
Le Pudc dans un puits de dettes
«Le Pastef est la seule force politique qui s'oppose à Macky»
Trafic de faux billets de banque : que risque le député Seydina Fall dit Bougazelli ?
Passation de marchés publics : L'Assemblée nationale est un très mauvais élève
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 132958 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92272 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67806 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 57959 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57358 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul n ...
15/11/2019 - 11:39
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
05/11/2019 - 13:18
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Quand d’éternels complexés nous dirigent…
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Trêve de diversion Monsieur le Ministre. Vous nous rendez malades !
13/11/2019 - 21:55
Le populisme expliqué aux cadres de l’APR
13/11/2019 - 16:01
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pastef
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017