Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
Agités du bocal !
Publié le : Mercredi 19 Juin 2019 - 08:09 - Source : le témoin - Commentaires : 2 - Consulté : 1618 Imprimer

A quoi cela sert-il d’organiser un Dialogue national et de créer une commission cellulaire pour que la majorité et l’opposition se parlent enfin et civilisent leurs rapports ? A quoi cela sert-il que le président de la République ait lancé un appel au dialogue si l’opposition doit être interdite de cité dans ce pays ? S’il ne tenait qu’au Pr Moussa Baldé, le ministre de l’Agriculture, en effet, l’opposition n’existerait tout simplement plus dans ce pays ! A le suivre, il faudrait modifier la Constitution pour faire du Sénégal un pays à parti unique ! L’homme se fixe en effet pour objectif de « rayer l’opposition dans la carte du Fouladou », un terroir où le candidat Macky Sall avait pourtant obtenu des scores « soviétiques » le 24 février dernier. Le Pr Baldé a commencé par débaucher des représentants de Bokk Guis Guis dans cette partie du pays mais cela ne suffit visiblement au bonheur de notre mathématicien. En effet, nous apprennent les journalistes qui ont couvert son meeting de ce weekend à Kolda, « il a entamé un travail de sape en allant rendre visite aux chefs religieux vivant au Fouladou et il entend étendre cet appel à ceux qui sont dans la région de Dakar ». Et pourquoi pas au pays tout entier pendant qu’il y est ? C’est bien simple, pour notre honorable professeur-ministre, les 42 % de Sénégalais qui ont voté pour des candidats de l’opposition en février dernier doivent être pendus haut et court ou massacrés comme les Peuls ( ens) et les Dogons du Mali. Vous parlez de démocrates !

PS : Un autre exalté, Farba Ngom, a reconnu dans une émission de télévision avoir touché de l’argent de quelqu’un qui, apparemment, ne lui en aurait pas donné juste par charité chrétienne ou, plutôt, musulmane ni pour ses beaux yeux. C’était selon toute vraisemblance en échange d’un service qui devait être rendu. Surtout que son généreux mécène n’aurait pas oublié de couvrir de ses grâces financières l’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall. Le président Macky Sall, chantre de la gouvernance sobre et vertueuse, qui entend un de ses affidés dire qu’il a touché de l’argent apparemment sale et qui ne demande pas à son procureur d’ouvrir fissa une information judiciaire, à tout le moins une enquête préliminaire ? Comme c’est bizarre ! 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
YOUNE - 19/06/2019 - 09h 34  
C'est un regime de BANDITS ET DE CHIENS A LA TETE PLASTRONNE LE PRESIDENT CORRUPTEUR L'OBESE MAQUISARD QUI VEUT FAIRE DU SENEGAL SA PROPRIETE
Jacob - 19/06/2019 - 14h 30  
Allez vous inspirer. des écrits "les fous qui nous dirigent" Lui c,est un fou à lier comme ces partisans..
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Cannibalisme à l'Apr
L'histoire d'un grand homme qui risque de sortir par la petite porte
Troisième mandat : même si Macky Sall s’aventurait à se présenter, il perdrait.
Justice où es tu ?
OFNAC : Une plainte contre Nafi Ngom Keita est totalement ridicule et n’a aucune chance d’aboutir
Macky, un Président qui méprise son peuple!
Dialogue national, une imposture nationale
Pa Wade...
Aucune loi ne peut restreindre la liberté de manifestation le vendredi et le dimanche
L’art de déplacer le problème
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146239 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95460 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70932 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60670 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60176 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017